Eden - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Eden

Eden

France - 2014 - 2h11
sorti en France le 19 novembre 2014
Toronto 2014 - sélection Sundance 2015
film - film francophone
de

Mia Hansen-Løve

scénario : Mia Hansen-Løve, Sven Løve
direction de la photographie : Denis Lenoir
avec : Félix de Givry (Paul), Pauline Etienne (Louise), Hugo Conzelmann (Stan), Roman Kolinka (Cyril), Vincent Macaigne (Arnaud), Greta Gerwig (Julia), Laura Smet (Margot), Golshifteh Farahani (Yasmin), Vincent Lacoste (Thomas), Arnaud Azoulay (Guy-man), Ugo Bienvenu (Quentin), Paul Spera (Guillaume), Laurent Cazanave (Nico), Zita Hanrot (Anaïs), Sigrid Bouaziz (Anne-Claire), Arsinee Khanjian (Renée), Sébastien Chassagne (Hervé), Slim Trabelsi (Saïd), Léa Rougeron (Theodora), Brady Corbet (Larry)
séances : semaine du mercredi 21 janvier 2015
mercredi 21 jeudi 22 vendredi 23 samedi 24 dimanche 25 lundi 26 mardi 27
18:30*
11:00
16:00
20:30
séance spéciale :
* Festival Télérama / Afcae du 21 au 27 janvier 2015. En échange du Pass, complété de vos noms et adresses, une carte valable pour 2 personnes durant toute la durée de la manifestation vous sera remise à la caisse du cinéma. Sur présentation de cette carte, tous les films du festival Télérama / Afcae sont au tarif de 3,50 € la place (par personne). Tarif unique 3,50 € pour tous grâce au Pass (valable pour 2 personnes) à découper dans le magazine Télérama des 14 et 21 janvier 2015 - séances "Ciné passion 16" au Club de Barbezieux le 21 à 15h30, le 23 à 18h00, le 24 à 21h00, le 25 à 14h00.

synopsis

Au début des années 90, la musique électronique française est en pleine effervescence. Paul, un DJ, fait ses premiers pas dans le milieu de la nuit parisienne et créé avec son meilleur ami le duo «Cheers». Ils trouveront leur public et joueront dans les plus grands clubs de la capitale. C’est le début pour eux d’une ascension euphorique, vertigineuse, dangereuse et éphémère. C’est aussi le parcours sentimental d’un jeune homme qui accumule les histoires d’amour et qui n’arrive pas à construire...

notes de production

Dans un film sur l’émergence de la scène électronique des années 90, il fallait évidemment faire appel aux artistes phares de l’époque. On retrouve ainsi sur cette bande originale, Cassius (1), Frankie knuckles (2), La India (3), Sueño latino (4) et bien sûr les Daft punk (5), alors à leurs débuts. Les deux Français ont d’ailleurs accepté de céder les droits d’auteur de plusieurs de leurs tubes pour une somme symbolique après avoir lu le scénario. Soutien essentiel sur ce projet et qui a donné envie à d’autres artistes nostalgiques de prendre part généreusement à l’aventure.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Cassius_%28groupe%29
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Frankie_Knuckles
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/La_India
(4) http://en.wikipedia.org/wiki/Sue%C3%B1o_Latino
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Daft_Punk

Le Garage house (6), dont on voit l’émergence dans ce film, est un genre musical apparu au début des années 80 à New-York et dans le New Jersey (7). Le Garage mélange la House et le Disco mais aussi le funk et la soul, et est souvent accompagné par une partie chantée. Ce genre tient son nom du club newyorkais Paradise garage (8) où se produisait son précurseur Larry Levan.
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Garage_house
(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/New_Jersey
(8) http://fr.wikipedia.org/wiki/Paradise_Garage

Qui dit âge d’or de la House et du Garage, dit lieux mythiques. Certaines scènes d’Eden ont donc été tournées en décors naturels comme au Queen (9) sur les Champs-Elysées et à la Coupole à Bastille. Il a cependant fallu reconstituer certains endroits comme le What’s up, aujourd’hui détruit et le studio de la Radio FG (10), trop moderne pour l’époque du film.
(9)http://fr.wikipedia.org/wiki/Queen_%28bo%C3%AEte_de_nuit%29
(10) http://fr.wikipedia.org/wiki/Radio_FG

Pour son cinquième long-métrage, Mia Hansen-Løve a choisi un titre évocateur pour tous les fans de la French touch (11) et fêtards du début des années 90. En effet, Eden, ou plutôt eDEN, était le nom d’un petit magazine, qui tenait dans la poche et qui était vendu lors des célèbres soirées parisiennes de House garage. Un magazine de passionnés, de rêveurs, de raveurs, et d’artistes en tout genre. Sven Løve y a d’ailleurs participé.
(11) http://fr.wikipedia.org/wiki/French_touch_%28musique%29

En septembre 2014, le film Eden est présenté au public dans la catégorie Présentations spéciales au Festival international du film de Toronto 2014.

C’est la première fois qu’un film de fiction est réalisé sur l’émergence de la musique électronique en France. La réalisatrice a donc bénéficié d’une grande marge de manœuvre.

Il était très important pour Mia Hansen-Love de retranscrire au mieux les soirées électros organisées dans les années 1990. Pour cela, la réalisatrice a effectué de nombreuses recherches. Elle déclare que, entre autres, Sven Løve a repris contact avec Christophe Vix, fondateur du fanzine Eden. Celui-ci a retrouvé des flyers précieux pour nous, les numéros d’Eden que nous n’avions pas et nous a même prêté des accessoires, comme les chapeaux qu’on voit au début du film. Il y avait aussi les images d’Agnès Dahan, photographe des soirées Respect au Queen. Manu Casana, l’un des tous premiers organisateurs de soirées Techno en France, nous a aussi donné des conseils.

Lors des scènes de danse dans les clubs, la cinéaste Mia Hansen-Løve a fait appel à des figurants trouvés dans les clubs technos d’aujourd’hui. La seule consigne donnée était de ne pas danser de manière trop anachronique. L’enthousiasme que l’on perçoit à l’écran vient d’une improvisation totale des danseurs !

Malgré une apparition dans le film Après mai, en tant que lycéen militant, on peut considérer que Félix de Givry fait ses premiers pas (réels) au cinéma avec Eden.

L’acteur principal du film, Félix de Givry, est un habitué du monde de la nuit et des DJ’s, puisqu’il a son collectif d’organisateurs de soirée, Pain surprise (qui a produit le morceau Photomaton utilisé à la fin du film).

Afin d’être crédible à l’écran, Félix de Givry et Hugo Conzelmann ont retrouvé Sven Løve, le frère de Mia Hansen-Love, des semaines avant le début du tournage, afin de prendre des cours de mix.

Depuis vingt ans la musique électronique a pris bien des formes, pour le meilleur comme pour le pire, mais les français sont toujours là. La French touch c’est beaucoup plus que quelques tubes, quelques disques sur lesquels on a dansé. Cela peut paraitre un peu pompeux présenté comme ça mais c’est surtout un grand moment de l’histoire de France, ou tout du moins de la musique en France.
http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/eden-drame-musique,309481

Entretien avec Mia Hansen-Løve
Comment vous est venue l’envie de raconter vingt ans de la vie d’un DJ ?
Je suis sortie du tournage d’Un Amour de jeunesse (12) avec l’impression d’être allée au bout d’une inspiration cohérente. Je vois mes trois premiers films comme une sorte de trilogie et je ressentais le besoin de tourner cette page. Simultanément, mon frère Sven, qui a été DJ pendant 20 ans, était arrivé au bout d’un chemin, d’une manière de vivre. Il éprouvait lui aussi le besoin de tout reprendre à zéro et commençait notamment à écrire, ce qu’il avait toujours voulu faire. La vision d’Après mai (13), d’Olivier Assayas, qui raconte son adolescence et à travers elle l’histoire de sa génération a alors servi de déclencheur. Son film m’a permis de me demander : et si je faisais un film sur ma génération, sur la jeunesse des années 90- 2000, d’un point de vue plus large que celui d’Un Amour de jeunesse, à quoi cela ressemblerait ? L’histoire de mon frère, son parcours de DJ depuis la naissance des raves (14), la découverte de la musique électronique, jusqu’à l’explosion mondiale de la French touch et une certaine désillusion qui l’a amené à changer de vie, m’ont paru résumer de manière très pertinente l’énergie et les aspirations de ma génération...
http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/eden-drame-musique,309481-note-120493
(12) http://fr.wikipedia.org/wiki/Un_amour_de_jeunesse
(13) http://www.citebd.org/spip.php?film940
(14) http://fr.wikipedia.org/wiki/Rave_party

Mia Hansen-Løve
Née le 5 février 1981 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mia_Hansen-L%C3%B8ve

Sven Løve
http://www.tsugi.fr/magazines/2014/02/18/sven-love-raconte-eden-notre-paradis-perdu-3807

Denis Lenoir
Né en février 1949 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Denis_Lenoir

Félix de Givry
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-606793/biographie/

Pauline Etienne
voir fiche du film La Religieuse
http://www.citebd.org/spip.php?film1004

Hugo Conzelmann
http://www.imdb.com/name/nm5281306/

Roman Kolinka
Né le 16 septembre 1986 à Paris.
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=165960.html
http://www.aavatinet.com/artiste.cfm/270693-Roman_KOLINKA.html

Vincent Macaigne
voir fiche du film Tristesse club
http://www.citebd.org/spip.php?film1288

Greta Gerwig
voir fiche du film Frances Ha
http://www.citebd.org/spip.php?film1072

Laura Smet
voir fiche du film Tiens-toi droite
http://www.citebd.org/spip.php?film1343

Golshifteh Farahani
voir fiche du film Syngué sabour, pierre de patience
http://www.citebd.org/spip.php?film1007

Vincent Lacoste
voir fiche du film Hippocrate
http://www.citebd.org/spip.php?film1297

Arnaud Azoulay
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arnaud_Azoulay

Ugo Bienvenu
http://cargocollective.com/UGOBIENVENU/UGO-BIENVENU

Paul Spera
http://www.imdb.com/name/nm5067473/

Laurent Cazanave
Né à Paris le 26 juillet 1988.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Cazanave

Zita Hanrot
http://www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/350498-zita-hanrot.html

Sigrid Bouaziz
http://www.imdb.com/name/nm3335498/

Arsinee Khanjian
Née le 6 septembre 1958 à Beyrouth.
Mariée au réalisateur Atom Egoyan...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Arsin%C3%A9e_Khanjian

extrait(s) de presse

Les Inrocks - Plus "Eden" avance, plus il s’approfondit, se précise, prend de l’ampleur. Si les personnages sont en descente, le film est en montée constante.
La Croix - Une énergie nimbée de mélancolie traverse ce film où l’on retrouve des thèmes chers à Mia Hansen-Love (...) La mise en scène, par son rythme, ses couleurs, s’enrichit (...) à l’image de la musique garage, mélange de rythmes froids et de voix à la chaleur enivrante.
Le Monde - Le film n'est pas seulement un geste tendre et lucide de reconnaissance sororale, c'est aussi le portrait doux-amer d'une génération victime du solipsisme que l'Histoire lui a laissé en héritage.
Le Nouvel obs - Délicat et juste, "Eden" n’est pas le film d’une génération mais le portrait intime d’une jeunesse qui ne sait pas comment faire pour avancer.
Libération - Mia Hansen-Løve (...) embrasse les destinées récentes de la pop culture par le prisme de la fresque générationnelle avec un indémêlable souci de grâce et d’application.
Télérama - Cette manière de raconter une époque (...), un courant musical (la French Touch) et une génération (...) à travers une déroute, voilà qui donne toute sa singularité au quatrième film de Mia Hansen-Løve.
France tv info - Tendre et mélancolique, ce film en demi-teinte est à recommander aux passionnés de musique, parce que c'est le premier du genre et que beaucoup s'y retrouveront par petites touches.
Critikat - Après les luttes des 70’s et l’anarchie Punk des 80’s, que reste-t-il à dépeindre ? Une décennie blanche et lessivée, répond le film, post-politique et sans histoire : une odyssée de la neutralité. En cela, "Eden" ose le banal et force le respect, pour le meilleur et pour le pire.