Plein soleil - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Plein soleil

Plein soleil

ciné répertoire
France, Italie - 1960 - 1h59
sorti en France le 10 mars 1960
film - film francophone
de

René Clément

scénario : René Clément, Paul Gégauff
d'après l'oeuvre de : Patricia Highsmith
direction de la photographie : Henri Decaë
musique ou chansons : Nino Rota
avec : Alain Delon (Tom Ripley), Marie Laforêt (Marge Duval), Maurice Ronet (Philippe Greenleaf), Erno Crisa (Riccordi), Elvire Popesco (Mme Popova), Frank Latimore (O'Brien), Billy Kearns (Freddy Miles), Romy Schneider (l'amie de Freddy), Ave Ninchi (signora Gianna), Nicolas Petrov (Boris), Viviane Chantel (la dame belge), Nerio Bernardi (le directeur de l'agence), Barbel Fanger (la ballerine), Lily Romanelli (la femme de ménage), Paul Müller (l'homme aveugle), Jean Guels (le chorégraphe)
séances : semaine du mercredi 14 janvier 2015
mercredi 14 jeudi 15 vendredi 16 samedi 17 dimanche 18 lundi 19 mardi 20
18:30*
séance spéciale :
* mar 20 à 18h30 : ciné mardi : "Delon en large" - soirée en partenariat avec Hidden circle - tarif préférentiel : 2 films = 7 € (couplé avec "Mr Klein").

synopsis

Un milliardaire américain, donne la mission à Tom Ripley de convaincre son fils Philippe Greenleaf, qui passe de longues vacances en Italie avec sa maîtresse Marge, de retourner en Californie. Tom entre dans l'intimité du couple et devient l'homme à tout faire de Philippe qui le fait participer à toutes ses aventures sans cesser de l'humilier. Tom profite de l'absence de Marge pour assassiner Philippe. Qui plus est, il s'identifie à ce dernier et parvient à duper la police et Marge...

notes de production

Adapté de Monsieur Ripley, Plein soleil marque la première apparition au cinéma du personnage créé par Patricia Highsmith. Tom Ripley (1) reviendra dans L’Ami américain (2) sous les traits de Dennis Hopper, et dans Le Talentueux M. Ripley (3), remake de Plein soleil, où il sera incarné par Matt Damon.
(1) Ripley, c’est aussi (Ellen) Ripley (Sigourney Weaver dans la série Alien), un groupe musical français et le nom donné à une moisissure extraterrestre dans le roman Dreamcatcher de Stephen King.
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Ami_am%C3%A9ricain
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Talentueux_Mr_Ripley

Delon devait interpréter le rôle de Philippe, riche oisif américain finalement joué par Maurice Ronet. C’est la femme de René Clément qui convainquit son mari que le petit ferait l’affaire en gouape dangereuse et solitaire. Très bien vu.
http://next.liberation.fr/cinema/2013/07/09/plein-soleil-delon-en-large_917170

Alors que le personnage de Maurice Ronet se fait violemment assassiner par Alain Delon dans Plein soleil en 1960, le même scénario entre les deux hommes se répétera neuf ans plus tard dans La Piscine de Jacques Deray.
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Piscine_%28film%29

Après Plein soleil, René Clément dirigera une seconde fois le comédien Maurice Ronet dans La Maison sous les arbres en 1971.
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Maison_sous_les_arbres

Plein soleil marque la première collaboration entre le comédien Alain Delon devant la caméra de René Clément. Ils se retrouveront peu après pour les tournages de Quelle joie de vivre (1960), Les Félins (1964) et enfin Paris brûle-t-il ? en 1966.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quelle_joie_de_vivre
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_F%C3%A9lins
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paris_br%C3%BBle-t-il_%3F_%28film%29

Le roman de Patricia Highsmith fut adapté pour le cinéma par René Clément en collaboration avec Paul Gégauff, scénariste attitré et ami de Claude Chabrol. Doté d’une personnalité autodestructrice et grand amateur d’alcool, Paul Gégauff n’en était pas moins un auteur reconnu. Celui-ci connut pourtant une funeste destinée : alors qu’il se rendait en Norvège accompagné de sa femme pour y passer les fêtes de Noël, celle-ci lui asséna trente-sept coups de couteau, invoqués par la jalousie.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Chabrol

Personnage trouble mais charmant, dandy élégant amateur d’art à ses heures, faussaire et usurpateur de génie, volontiers bisexuel, Tom Ripley voit le jour en 1955 dans le roman Monsieur Ripley, signé Patricia Highsmith. Il sera l’anti-héros de multiples aventures littéraires :
- Monsieur Ripley (1955)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monsieur_Ripley
- Ripley et les ombres (1970)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ripley_et_les_Ombres
- Ripley s’amuse (1974)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ripley_s%27amuse_%28roman%29
- Sur les pas de Ripley (1980)
http://culture-et-debats.over-blog.com/article-12257069.html
- Ripley entre deux eaux (1991)
http://www.livredepoche.com/ripley-entre-deux-eaux-patricia-highsmith-9782253063650

Tom Ripley a de nombreuses fois connu les honneurs du grand écran sous les traits, entre autres, d’Alain Delon (Plein soleil), Maurice Ronet (Le Meurtrier), Dennis Hopper (L’Ami américain), Christophe Malavoy (Le Cri du hibou), Matt Damon (Le Talentueux M. Ripley), John Malkovich (Ripley’s game) et Barry Pepper (Mr. Ripley et les ombres).
http://leblogdupolar.blogspot.fr/2013/09/tom-ripley-creature-de-patricia.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Meurtrier
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cri_du_hibou_%28film,_1987%29
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ripley_s%27amuse
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=51750.html

Outre les adaptations cinématographiques autour du personnage de Ripley (voir ci-dessus), l’œuvre de Patricia Highsmith a souvent été visitée par le 7ème art :
- 1951 : L’Inconnu du nord-express d’Alfred Hitchcock
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Inconnu_du_Nord-Express_%28film%29
- 1969 : Histoire d’un meurtre de Robert Sparr
http://television.telerama.fr/tele/films/histoire-d-un-meurtre,34707504.php
- 1977 : Dites-lui que je l’aime de Claude Miller
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dites-lui_que_je_l%27aime
- 1978 : La Cellule en verre de Hans W. Geissendörfer
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cellule_en_verre
- 1981 : Eaux profondes de Michel Deville
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eaux_profondes_%28film%29
- 1983 : Souvenir de Juan-Les-Pins court métrage de Pascale Ferran
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=121466.html
- 1984 : Le Journal d’Edith de Hans W. Geissendörfer
http://www.cinefiches.com/film.php?id_film=21285
- 2009 : Le Cri du hibou de Jamie Thraves (en)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cri_du_hibou_%28film,_2009%29
- 2013 : The Two faces of january de Hossein Amini
http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Two_Faces_of_January
2014 : Carol de Todd Haynes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carol_%28film%29
+ quelques adaptations télévisuelles :
- 1962 : Annabel (d’après Ce mal étrange), épisode no 7 de la saison 1 de Suspicion (The Alfred Hitchcock hour), série tv américaine créée par Alfred Hitchcock et diffusée sur Cbs
- 1990 : Les Cadavres exquis de Patricia Highsmith (Patricia Highsmith’s tales), série tv franco-britannique en douze épisodes de 52 minutes, diffusée sur M6

Le chef opérateur Henri Decaë, célèbre pour avoir été le directeur de la photographie des films de Louis Malle et Claude Chabrol, a également souvent collaboré avec le réalisateur René Clément. Outre Plein soleil, les deux hommes travailleront ensemble pour Quelle joie de vivre, Le Jour et l’heure (1962) et enfin Les Félins.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Malle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Jour_et_l%27Heure

Marie Laforêt avait été découverte par Louis Malle qui n’avait pas pu tourner le film (Liberté) qu’il voulait tourner avec elle. Plein soleil est donc son premier film. Passionné par la voile, c’est René Clément lui-même qui pilotait le Marge au cours de la difficile séquence en mer qui nécessita plusieurs semaines de tournage. Ce film est devenu un classique et certains critiques ont comparé la maîtrise de René Clément avec celle d’Hitchcock. C’est un film caractéristique de la fameuse tradition française du réalisme psychologique dont Clément a été le plus brillant représentant durant les années 50.
Images et loisirs
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Hitchcock

Cette adaptation du roman Monsieur Ripley de Patricia Highsmith porte le même titre qu’un téléfilm français (Plein Soleil), de Jean Archimbaud avec Florence Pernel et Vania Vilers, diffusé en 1973 à la télévision française, et dont le sujet n’a aucun rapport avec le film de René Clément.
http://www.commeaucinema.com/film/plein-soleil-telefilm,208322

René Clément
Né le 18 mars 1913 à Bordeaux et décédé le 17 mars 1996 à Monaco.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_Cl%C3%A9ment

Paul Gégauff
Né à Blotzheim le 10 août 1922, décédé à Gjøvik en Norvège le 24 décembre 1983.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_G%C3%A9gauff

Patricia Highsmith
Née Mary Patricia Plangman à Fort Worth (Texas) le 19 janvier 1921, décédée à Locarno le 4 février 1995.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Patricia_Highsmith

Henri Decaë
Né le 31 juillet 1915 à Saint-Denis, décédé le 7 mars 1987 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Deca%C3%AB

Nino Rota
Né le 3 décembre 1911 à Milan, décédé le 10 avril 1979 à Rome.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nino_Rota

Alain Delon
Né le 8 novembre 1935 à Sceaux.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Delon

Marie Laforêt
Née Maïtena Marie Brigitte Douménach le 5 octobre 1939 à Soulac-sur-Mer (Gironde).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Lafor%C3%AAt

Maurice Ronet
Né Maurice Julien Marie Robinet le 13 avril 1927 à Nice, décédé le 14 mars 1983 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Ronet

Erno Crisa
Né le 10 mars 1924 à Bizerte (Tunisie), décédé le 5 avril 1968 à Rome.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Erno_Crisa

Elvire Popesco
Née Elvira Popescu à Bucarest le 10 mai 1894, décédée à Paris le 11 décembre 1993.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Elvire_Popesco

Frank Latimore
Né à Darien (Connecticut) le 28 septembre 1925, décédé à Londres le 29 novembre 1998.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Frank_Latimore

Billy Kearns
Né William R. Kearns le 17 février 1923 à Seattle, décédé le 28 novembre 1992 à Château-d’Œx (Suisse).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Billy_Kearns

Romy Schneider
voir fiche du film Max et les ferrailleurs
http://www.citebd.org/spip.php?film798

Ave Ninchi
Née le 14 décembre 19151 à Ancône, décédée le 10 novembre 1997 à Trieste.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ave_Ninchi

Nicolas Petrov
http://www.imdb.com/name/nm0678186/

Viviane Chantel
Née en 1925 à Bruxelles où elle est décédée le 11 septembre 1992.
http://www.imdb.com/name/nm0151988/

Nerio Bernardi
Né le 23 juillet 1899 à Bologne, décédé le 12 janvier 1971 à Rome.
http://www.imdb.com/name/nm0076464/

extrait(s) de presse

Critikat - Modèle de maîtrise stylistique, avec une distribution au diapason (Alain Delon vit sa carrière décoller), ce film noir brouille les pistes avec une étonnante modernité et montre que toute illusion reste bonne à prendre.
àVoir-àLire - Le charme vénéneux de Delon et le soleil éclatant d’Italie au service d’une sombre histoire de convoitise et de meurtre : c’est toute l’habileté de ce film haletant, qui fait du spectateur le complice consentant de son héros assassin.
Télérama - C'est la modernité du film qui frappe, surtout.
In the mood for... - "Plein soleil" c’est aussi la confrontation entre l’éternité et l’éphémère, la beauté éternelle et la mortalité, la futilité pour feindre d’oublier la finitude de l’existence et la fugacité de cette existence...
Libération - Un vent libertaire souffle sa tempête aussi fort dans "Plein soleil" que dans les films de la Nouvelle Vague...
Il était une fois le cinéma - Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas "Rocco et ses frères" (1960) qui éleva Alain Delon au rang de star mais bel et bien "Plein soleil". C’est après avoir vu le film de Clément que Visconti décida de lui proposer le rôle de Rocco Parondi...
Le Monde - Quand il commence en août 1959, en Italie, le tournage de "Plein soleil", René Clément apparaît comme l'homme d'une autre époque, l'un des représentants de la qualité française pointée par François Truffaut, dans son fameux et désormais obsolète article paru en 1954 dans les "Cahiers du cinéma"...