Sud eau nord déplacer - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Sud eau nord déplacer

Sud eau nord déplacer

Nan Shui Bei Diao
France, Chine - 2013 - 1h50
sorti en France le 28 janvier 2015
documentaire - version originale sous-titrée en français
de

Antoine Boutet

scénario : Antoine Boutet
direction de la photographie : Antoine Boutet, Philippe Eustachon, Boris Svartzman
musique ou chansons : Andy Moor, Yannis Kyriakides
séances : semaine du mercredi 31 décembre 2014
mercredi 31 jeudi 1er vendredi 2 samedi 3 dimanche 4 lundi 5 mardi 6
20:30*
séance spéciale :
* Cinédoc : mar 6 à 20h30, en présence de Antoine Boutet - en partenariat avec Créadoc - tarif unique 3,50 €

synopsis

Le Nan Shui Bei Diao - "Sud eau nord déplacer" - est le plus gros projet de transfert d’eau au monde, entre le sud et le nord de la Chine. Sur les traces de ce chantier national, le film dresse la cartographie mouvementée d’un territoire d’ingénieur où le ciment bat les plaines, les fleuves quittent leur lit, les déserts deviennent des forêts, où peu à peu des voix s’élèvent, réclamant justice et droit à la parole. Tandis que la matière se décompose et que les individus s’alarment, un paysage de science-fiction, contre-nature, se recompose...

notes de production

Le film est une invitation au voyage qui empruntera les trois routes que va tracer l’un des plus importants projet de transfert des eaux au monde, entre le sud et le nord de la Chine. La traversée du pays, des deltas développés aux montagnes inhabitées du Tibet, permettra d’appréhender les conséquences d’un tel ouvrage actuellement achevé à l’est, en construction au centre et à l’étude à l’ouest. Autant d’étapes le long des fleuves détournés et des canaux en chantier pour cerner la métamorphose d’un paysage transfiguré pour les besoins de l’homme.

Si Sud eau nord déplacer ne prend pas la même orientation que son premier reportage Le Plein pays (1), Antoine Boutet l’a réalisé dans le but de partir une nouvelle fois en terre inconnue et de partager son expérience. Il précise : observer un territoire, la matière du paysage qui devient matière du film puis petit à petit approcher les hommes : mon trajet est celui du film.
(1) http://www.citebd.org/spip.php?film975

Mao Zedong (2) a été le premier à émettre l’idée d’un transfert d’eau du Sud vers le Nord en Chine. C’était en 1952. Il aura pourtant fallu attendre 2002 et le projet Nan Shui Bei Diao (3) (Sud Eau Nord Déplacer) pour voir ce gestionnaire d’eau être approuvé et lancé en construction.
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Mao_Zedong
(3) http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/01/05/le-projet-de-detournement-des-eaux-du-yangzi-vers-pekin-retarde_1137967_3244.html

Sud eau nord déplacer a été présenté au Festival de Locarno ainsi qu’aux Entrevues de Belfort en 2014.

Sud eau nord déplacer est un film aussi bien informatif que politique qui met en avant le pouvoir de nations comme la Chine : politiquement, il y a des conséquences à élaborer de tels projets qui remodèlent les paysages, qui déplacent les habitants et ont une rentabilité improbable. Le film questionne la manière dont un pouvoir l’impose, en l’enrobant de slogans grandiloquents, ajoute le réalisateur engagé.

Le projet Nan Shui Bei Diao, qui devrait se terminer vers 2050, a obligé plus de 350 000 personnes à être déplacées. Les 3 Voies en construction (Est, Centre, Ouest) s’étendront sur 4 350 km et desserviront 1,3 milliard d’êtres humains.

Antoine Boutet
voir fiche du film Le Plein pays
http://www.citebd.org/spip.php?film975