Tiens-toi droite - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Tiens-toi droite

Tiens-toi droite

France - 2013 - 1h34
sorti en France le 26 novembre 2014
film - film francophone
de

Katia Lewkowicz

scénario : Katia Lewkowicz, Maud Ameline
direction de la photographie : Nicolas Gaurin
musique ou chansons : Jun Miyake
avec : Marina Foïs (Louise), Noémie Lvovsky (Sam), Laura Smet (Lili), Sarah Adler (Emma), Lola Dueñas (Marguerite), Jonathan Zaccaï (Stéphane), Michaël Abiteboul (Damien), Dominique Labourier (la mère de Louise), Richard Sammel (Benoit), Lina Ramdane (Lola), Marilou Lopes-Benites (Cynthia), Juliette Mabilat (Léa), Elsa Bidegain (Sophie), Sixtine Dutheil (Juliette), Elyna Berger (fille avec le chien), Yilin Yang (Sin)
séances : semaine du mercredi 26 novembre 2014
mercredi 26 jeudi 27 vendredi 28 samedi 29 dimanche 30 lundi 1er mardi 2
14:00
16:30
18:30
21:00
18:30
20:30
18:30
21:00
11:00
14:00
16:30
18:30
16:30
18:30
21:00
11:00
14:00
18:30
21:00
18:30
21:00
séances : semaine du mercredi 3 décembre 2014
mercredi 3 jeudi 4 vendredi 5 samedi 6 dimanche 7 lundi 8 mardi 9
18:30
20:50
18:30
21:00
18:30
20:50

synopsis

Louise, Sam, Lili. Trois femmes qui ne se connaissent pas mais dont la volonté farouche d’évolution va les faire se rencontrer, se rejoindre, se juxtaposer. C’est l’histoire de Louise qui quitte le pressing de famille pour travailler dans une grande entreprise de fabrication de poupée où l'a pistonnée son amant. De Lili, Miss Nouvelle-Calédonie, qui fait la rencontre d'un riche industriel. De Sam, mère de famille nombreuse, qui décide de prendre son indépendance. Il y a la pression de leurs mères, de leurs sœurs, de leurs amies. Il y a leurs hommes qui disparaissent. Il y a leurs filles qui les regardent, les imitent. Et il y a la conception de ce nouveau modèle de poupée, enfin à l'image de la femme. Mais est-ce le modèle qui doit s’adapter à la femme ou l’inverse ?

notes de production

Il aura fallu attendre deux ans pour que la réalisatrice Katia Lewkowicz dirige son second long-métrage (elle avait réalisé Pourquoi tu pleures ? en 2011).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pourquoi_tu_pleures_%3F

Initialement, le film s’appelait Etats de femmes. Katia Lewkowicz s’explique : je voulais faire un état des lieux presque exhaustif de l’accumulation des tensions qui nous traversent, sans chercher à livrer une vérité absolue, mais plutôt à identifier la multiplicité des attitudes possibles.
C’est finalement au montage que la réalisatrice changea de titre pour Tiens-toi droite : c’est ce que j’ai envie de dire à tout le monde, tout le temps. Tenons-nous droit, ne lâchons rien, ne descendons pas au-dessous du seuil minimal d’estime de soi. Relevons le menton et continuons d’avancer. (...) C’est cette énergie de frondeuse que je souhaitais raconter. Essayer de dépeindre toutes les femmes différentes qui sont en nous.

La réalisatrice Katia Lewkowicz, qui est également la scénariste de Tiens-toi droite, raconte comment le scénario de son second film s’est agencé : j’essaie d’exprimer un sentiment. Une sensation, une émotion, un état. Et je ne pouvais pas l’exprimer de façon linéaire. (...)Très vite j’ai pensé au jazz. Ces instruments qui font des solos puis se répondent, s’accompagnent. Et aux toiles impressionnistes, des touches de couleurs, une accumulation de détails qui forment un tableau. Je ne suis pas très attachée au principe d’une narration classique, je préfère jouer avec les préjugés, les clichés, déconstruire. Je voulais placer le spectateur dans le domaine de la sensation, pas dans des enjeux dramatiques tels qu’on a l’habitude de les voir avec les 3 actes, les éléments qui empêchent ; etc.

La culpabilité est une émotion que Katia Lewkowicz aime travailler dans son cinéma, car selon elle, ce sentiment est propre à tout le monde : ce que je voulais raconter, c’est cette culpabilité spécifiquement féminine : l’oppression des femmes, par elles-mêmes. Souvent, mes personnages disent : "je ne sais pas". C’est un autre motif important du film. On ne sait pas pourquoi on porte toutes cette culpabilité originelle d’être femme.

Avec ses trois actrices principales, c’est un tournage à trois ambiances différentes qui s’est déroulé : avec Noémie, j’étais dans une ambiance de match de boxe ; on se cherchait. Elle vise toujours une grande sincérité et cherche tous les moyens pour l’obtenir. Marina aussi cherche beaucoup de choses. Elle possède une qualité que j’adore : elle s’autorise tout. Et de fait, vous autorise à tout lui demander. Elle cherche le dépassement. Laura, elle, est très solaire. Généreuse. Tout en instinct... Elle a un rapport animal avec la caméra, les situations..., raconte Katia Lewkowicz. Tiens-toi droite a donc été un tournage énergique pour toute l’équipe, qui s’est déroulé de juillet à septembre 2013 en Ile-de-France.

Passionnée par le rapport mère-fille, Katia Lewkowicz s’est penchée sur cette thématique via Tiens-toi droite. C’est à travers le scénario du film, montrant des femmes qui ne côtoient plus les hommes alors que leurs filles sont dans une phase où la question de la sexualité apparaît, que la réalisatrice aborde le sujet : j’ai pris les filles les plus belles que j’ai vues. Je voulais une image de la beauté enfantine à la Botticelli. (...) J’ai réfléchi à la notion d’enfant-roi ; aujourd’hui, c’est la femme de 13 ans qui décide ; je voulais en arriver là. Je suis assez sidérée par ces jeunes filles qui veulent très vite devenir femmes et restent prisonnières des plus gros clichés, ne parlent que de mariage, jouent avec ça. Sur le rapport à la sexualité, j’ai volontairement pris des filles assez petites pour que cela reste comique et que cela ne dépasse pas un niveau d’ambiguïté glauque.

La condition de la femme dans la société est un sujet au centre de Tiens-toi droite. Partant d’images d’Epinal et des publicités des années 50, Katia Lewkowicz a élaboré un scénario qui retrace à sa manière l’évolution de la femme : il y avait celle en tablier devant son four (...) Il y avait (...) ces filles belles, blondes, fantasmées. Et la femme active (...) tailleur, regard perçant, qui cherche à gagner du temps. Trois profils féminins qui restent totalement dissociés. Or, aujourd’hui, les femmes veulent être tout cela à la fois. Comme si on cherchait à réunir ces trois modèles en une seule personne. (...) J’ai construit Tiens-toi droite comme un film historique bourré d’anachronismes : c’est l’histoire de la femme des années 50 à celle d’aujourd’hui.

Katia Lewkowicz
Née le 26 mars 1973 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Katia_Lewkowicz

Maud Ameline
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/338167/maud-ameline
http://www.femis.fr/index.php?page=fiche_ancien&id_ancien=2199

Nicolas Gaurin
voir fiche du film Hippocrate
http://www.citebd.org/spip.php?film1297

Jun Miyake
Né 三宅 純 le 7 Janvier 1958.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jun_Miyake

Marina Foïs
Née le 21 janvier 1970 à Boulogne-Billancourt.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marina_Fo%C3%AFs

Noémie Lvovsky
voir fiche du film Tristesse club
http://www.citebd.org/spip.php?film1288

Laura Smet
Née Laura Marie Huguette Smet le 15 novembre 1983 à Neuilly-sur-Seine.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Laura_Smet

Sarah Adler
Née le 18 juin 1978 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sarah_Adler
http://www.imdb.com/name/nm0012239/

Lola Dueñas
Née le 6 octobre 1971 à Madrid.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lola_Due%C3%B1as

Jonathan Zaccaï
voir fiche du film Je te survivrai
http://www.citebd.org/spip.php?film1287

Michaël Abiteboul
http://fr.wikipedia.org/wiki/Micha%C3%ABl_Abiteboul
http://www.michaelabiteboul.com/

Dominique Labourier
Née le 29 avril 1943 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Labourier

Richard Sammel
Né Richard Erwin Sammel en 1960 à Heidelberg.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Sammel

Marilou Lopes-Benites
http://www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/180701-marilou-lopes-benites.html

Juliette Mabilat
http://www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/441189-juliette-mabilat.html

Sixtine Dutheil
http://www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/378827-sixtine-dutheil.html

Elyna Berger
http://www.imdb.com/name/nm4896699/

Yilin Yang
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=496354.html
http://www.yilin.fr/curriculum-vitae