Spartacus & Cassandra - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Spartacus & Cassandra

Spartacus & Cassandra

France - 2014 - 1h21
sorti en France le 11 février 2015
Sélection Acid - Cannes 2014
documentaire - film francophone
de

Ioanis Nuguet

direction de la photographie : Ioanis Nuguet
musique ou chansons : Aurélie Ménétrieux, Milk coffee & Sugar
séances : semaine du mercredi 5 novembre 2014
mercredi 5 jeudi 6 vendredi 7 samedi 8 dimanche 9 lundi 10 mardi 11
20:30*
séance spéciale :
* Ciné-mardi : "l’Unicef France a 50 ans" - mar 11 nov. à 20h30 en présence de Ioanis Nuguet - soirée organisée en partenariat avec l’Unicef et Nour films - tarif unique : 3,5 €

synopsis

Deux enfants roms sont recueillis par une jeune trapéziste dans un chapiteau à la périphérie de Paris. Un havre de paix fragile pour ce frère et sa sœur de 13 et 10 ans, déchirés entre leur nouveau destin et leurs parents qui vivent dans la rue...

notes de production

Ça commence avec leurs voix, leur journal-poème de la vie d’avant.
Musiques, photos, animations, Super 8. On est dans un cirque. Spartacus et Cassandra rigolent, jouent au ballon, chantent, marchent sur un fil. Cinéma direct, plan séquence. On est dans un campement rom (1). Les enfants ne veulent pas être placés dans une famille d’accueil, aller à l’école, quitter la rue. Vous restez avec moi dit le père, jusqu’à présent je vous ai fait grandir.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Roms
Qu’est ce qui est meilleur pour Spartacus et Cassandra ? La question du film est posée, déchirante ainsi que son style, réaliste et poétique, libre comme un flow de rap (2). Nous sommes avec les enfants. Nous partagerons la détresse d’être enlevés aux siens pour son bien, mais aussi le tremblement devant la douceur d’une vie nouvelle. Je ne sais pas si j’ai le droit dit Spartacus. Savons-nous ce qu’il en coûte de devenir les parents de ses parents ? Est-il indispensable de perdre pour grandir ? Le cinéaste compose avec empathie un film tendre et rude, merveilleux, un grand film. Sa présence entière, l’ampleur de sa vision, sa musicalité et sa grâce offrent comme une réparation au chagrin de vivre dans un monde terrible. Je vois mes parents toujours dans la merde dit Spartacus, parfois le paradis me dégoûte. On en sort le cœur serré et pourtant joyeux. Comme une voix aimée dans la nuit, le malheur s’éloigne, il ne disparaît pas, à force de l’affronter le temps passe et nous transforme. Pour Spartacus et Cassandra, c’est déjà demain.
Dominique Cabrera (réalisatrice) (3)
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Rap#Flow
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Cabrera

Entretiens avec Ioanis Nuguet
Comment s’est fait la rencontre avec Spartacus et Cassandra et comment est née l’idée du film ?
J’ai passé beaucoup de temps sur les terrains roms de Saint-Denis. Pour moi c’était un terrain d’apprentissage. On s’est croisé quelques fois sur ce terrain avec Spartacus et Cassandra. Là un concours de circonstances a fait qu’il y a eu plein d’expulsions en même temps et qu’ils sont arrivés sur le terrain où j’étais déjà et où je filmais des trucs. La rencontre s’est faite là, avec Camille, aussi, qui avait l’idée, et qui l’a fait, d’apporter son chapiteau au milieu d’un bidonville. Comme pour les protéger et avoir un peu une présence particulière. Au départ je voulais faire une fiction à partir de leur vie. Tout de suite il a été question de film, et pour moi c’était évident qu’ils allaient jouer dedans...
http://ecrannoir.fr/blog/blog/2014/05/22/cannes-2014-rencontre-avec-ioanis-nuguet-realisateur-de-spartacus-et-cassandra/
Comment a émergé l’idée de faire un film sur ces deux enfants roms ?
L’élément déclencheur à été le discours que le Président Sarkozy a prononcé à l’été 2010 au sujet de l’immigration et de la décision de démanteler la moitié des campements roms en quelques mois à peine. Très vite, j’ai eu envie de voir ce qu’il se passait dans ces campements, de rencontrer ces familles, de raconter leur histoire. L’idée d’un film est venue rapidement. Je voulais donner à voir toute cette richesse humaine, cette générosité que je côtoyais au quotidien...
http://desfilmsetdesmots.com/rencontre-avec-ioanis-nuguet-spartacus-et-cassandra/

Ioanis Nuguet
Né à Sainte-Colombe en 1983, Ioanis Nuguet est chef-monteur, directeur de la photographie et réalisateur. En 2010, il réalise le court-métrage Exposés à disparaître. Il vit actuellement à Nogent sur Oise...
(source Festival de La Rochelle).

Milk coffee & Sugar
http://fr.wikipedia.org/wiki/Milk_Coffee_and_Sugar

extrait(s) de presse

Critikat - C’est bête à dire mais peut-être vital dans le monde documentaire : le plaisir de filmer est là avant le message. Le plaisir de voir aussi.
àVoir-àLire - Film engagé, au ton très libre et traitant d’un sujet sensible, Spartacus et Cassandra n’élude rien des réalités avec lesquelles nous sommes confrontés tous les jours, notamment dans les grandes villes...
Politis - "Spartacus & Cassandra" ne sème pas le désespoir, bien au contraire. Sans doute parce que Ioanis Nuguet a trouvé la forme qui convenait à son film, où domine une liberté de ton empreinte de tendresse et non dénuée de fantaisie...
Le Journal du dimanche - C’est un documentaire fragile mais touchant entre réel et poésie...
Cinecdoche - Par son sujet, brûlant d’actualité et souvent porteur de polémique, le documentaire de Ioanis Nuguet rentre forcément dans la case des films engagés...
Des films et des mots - "Spartacus & Cassandra" est un documentaire bouleversant et généreux, qui met à mal les clichés concernant la communauté rrom et redonne un peu d’espoir à travers le regard de ces enfants qui ont grandi trop vite.