Une Nouvelle amie - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Une Nouvelle amie

Une Nouvelle amie

France - 2014 - 1h47
sorti en France le 5 novembre 2014
Sélection officielle Festival international du film San Sébastian 2014 - Festival international du film Toronto 2014
avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
film - film francophone
de

François Ozon

scénario : François Ozon
d'après l'oeuvre de : Ruth Rendell
direction de la photographie : Pascal Marti
musique ou chansons : Philippe Rombi
avec : Romain Duris (David/Virginia), Anaïs Demoustier (Claire), Raphaël Personnaz (Gilles), Isild Le Besco (Laura), Aurore Clément (Liz), Jean-Claude Bolle-Reddat (Robert), Bruno Perard (Eva Carlton), Claudine Chatel (Nounou), Anita Gillier (infirmière), Alex Fondja (aide-soignant), Zita Hanrot (serveuse)
séances : semaine du mercredi 5 novembre 2014
mercredi 5 jeudi 6 vendredi 7 samedi 8 dimanche 9 lundi 10 mardi 11
14:00
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
21:00
11:00
14:00
16:30
18:30
21:00
11:00
14:00
16:30
18:30
20:45
18:30
20:45
18:15
séances : semaine du mercredi 12 novembre 2014
mercredi 12 jeudi 13 vendredi 14 samedi 15 dimanche 16 lundi 17 mardi 18
14:00
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
21:00
14:00
16:30
18:30
21:00
11:00
14:00
16:30
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
20:45
séances : semaine du mercredi 19 novembre 2014
mercredi 19 jeudi 20 vendredi 21 samedi 22 dimanche 23 lundi 24 mardi 25
18:30
20:30
18:30
11:00
16:30
21:00
18:30
20:30

synopsis

Après la mort de sa meilleure amie, une jeune femme tombe en dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie : pour combler l'absence de la disparue, le jeune veuf commence à se travestir. C'est ainsi qu'une quête sur l'identité commence...

notes de production

Il s’agit de l’adaptation de la nouvelle Une amie qui vous veut du bien (The New girl friend) de Ruth Rendell, publiée en 1985. Elle remporta le prix Edgar Allan Poe de la meilleure nouvelle.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Edgar-Allan-Poe

Dans un entretien accordé à AlloCiné en décembre 2013, Romain Duris confiait qu’il ne savait pas ce qu’allait donner Une Nouvelle amie. Au montage, [François Ozon] a beaucoup de solutions pour faire des films différents, a-t-il confessé, avant d’ajouter : c’est un film intriguant (…) je ne sais pas si ce sera plus comédie, plus dramatique, je ne sais pas… il y a beaucoup de tons dans le film.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Allocin%C3%A9

Une nouvelle amie a reçu le prix Sebastiane lors du Festival de San Sébastian 2014. Ce festival qui défend les valeurs de la communauté Lgbt (Lesbienne, gay, bisexuelle et transsexuelle) a mis en avant l’intention du réalisateur François Ozon de montrer que tous les enfants ont le droit d’avoir leur famille reconnue avec le même respect, peu importe la composition de celle-ci.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_international_du_film_de_Saint-S%C3%A9bastien

Quand on pense à Francois Ozon (8 femmes, Potiche, Jeune & jolie) et Romain Duris (L’Auberge espagnole, L’Arnacœur, L’Ecume des jours), on se dit que ces deux visages incontournables du cinéma français n’en sont pas à leur première collaboration. Et pourtant, c’est bien la première fois que le comédien passe devant la caméra du metteur en scène.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Huit_femmes_%28film%29
http://fr.wikipedia.org/wiki/Potiche_%28film%29
http://www.citebd.org/spip.php?film1089
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Auberge_espagnole
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Arnac%C5%93ur
http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89cume_des_jours_%28film,_2013%29

Contrairement à François Ozon et Romain Duris, pour qui Une Nouvelle amie est la première collaboration, pour Anaïs Demoustier et Raphaël Personnaz c’est déjà la troisième fois. En effet, ils ont joué ensemble dans le téléfilm George et Fanchette (2010) et dans Quai d’Orsay (2013) de Bertrand Tavernier.
http://fr.wikipedia.org/wiki/George_et_Fanchette
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quai_d%27Orsay_%28film%29

Une Nouvelle amie, adaptation libre de l’œuvre de Ruth Rendell, est un projet que François Ozon avait depuis longtemps en tête. Il explique : j’avais lu cette nouvelle à l’époque d’Une Robe d’été, il y a une vingtaine d’années et j’en avais écrit une adaptation très fidèle pour un court métrage, mais je n’avais trouvé ni le financement, ni le casting idéal et j’avais donc abandonné ce projet.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Une_robe_d%27%C3%A9t%C3%A9

François Ozon a choisi d’adapter librement The New girl friend. Ainsi, la mort de Laura, au début du film, élément déclencheur de toute l’histoire, n’existe pas dans la nouvelle de Ruth Rendell : j’ai eu cette idée grâce à une conversation avec Chantal Poupaud, qui a réalisé Crossdresser, un documentaire sur les transgenres (…). Elle m’a parlé de l’un d’eux, dont l’épouse était très malade, elle savait qu’elle allait mourir et avait choisi de disparaître de la vie de son mari. Pour la faire revivre, il avait alors eu le désir de s’habiller avec les vêtements de sa femme et avait commencé à se travestir régulièrement. Cette idée m’a tout de suite fasciné et ému. Ce fut l’élément déclencheur pour Ozon qui selon lui, permet au spectateur et à Claire de comprendre le comportement de David avant de l’accepter.
http://www.film-documentaire.fr/Crossdresser.html,film,24047

J’ai vu plusieurs acteurs, avec lesquels j’ai fait des essais de maquillage et de perruques, pour voir à quoi ils ressemblaient en femme, si ça fonctionnait, explique François Ozon. C’est donc un casting un peu particulier qui a été organisé pour trouver l’interprète de David/Virginia. Romain (Duris) s’est imposé, (…). Il y avait une évidence, une incarnation, un plaisir fétichiste d’enfiler les bas, les robes, sans ironie ou distance. J’avais déjà repéré dans 17 fois Cécile Cassard de Christophe Honoré, sa manière gracieuse et ludique de chanter la chanson de Lola de Jacques Demy.
http://fr.wikipedia.org/wiki/17_fois_C%C3%A9cile_Cassard
http://www.citebd.org/spip.php?film916

Pour trouver Claire, un personnage qui ne parle pas beaucoup mais transmet beaucoup d’émotions, François Ozon a été très exigeant. Lors du premier essai d’Anaïs Demoustier, le réalisateur n’était pas du tout convaincu. L’actrice se souvient : j’ai passé des essais, avec la directrice de casting qui me donnait la réplique. Et ça n’a pas été très concluant ! Heureusement, on a refait des essais plus tard avec Romain et là, c’était génial. C’est vraiment un film qui se joue entre deux personnes de sexe différent, paradoxalement. L’alchimie a complètement pris.

Raphaël Personnaz a d’abord été casté pour le rôle-titre de David/Virginia. Mais aux essais, le réalisateur François Ozon n’était pas convaincu et il décida, à la place, de lui proposer le personnage de Gilles, le mari de Claire.

Le scénario d’Une Nouvelle amie a fait remonter des souvenirs en Romain Duris, qui ont participé à son envie de faire le film. Lorsque François Ozon le contacte, il lui dit : je pense que ça risque de te plaire car j’ai entendu que tu avais envie de jouer une femme. Et c’était vrai, raconte l’intéressé, cette envie remonte à mon enfance, quand ma grande sœur me déguisait en fille pour aller dîner en famille ou chez des amis de mes parents. J’étais sa poupée et j’adorais ça. Peut-être que ce plaisir basique d’être en fille était déjà une façon d’être comédien !

Pour entrer dans le rôle de David, mais surtout de Virginia, François Ozon a conseillé à Romain Duris de regarder Crossdresser de Chantal Poupaud et Bambi de Sébastien Lifshitz. Dans ce dernier film, Duris se souvient que la féminité ne joue pas uniquement sur le côté sexuel, la drague, le désir. Elle est plus large et intérieure, voire même maternelle. Sa plénitude et sa douceur m’ont beaucoup inspiré pour mon rôle. A part cette approche par les documentaires, le comédien a préféré de pas rencontrer de travestis mais en a tout de même croisé par hasard quelques jours avant le début du tournage. J’étais très heureux. Elle avait de belles jambes, elle aurait vraiment pu être une Virginia dans sa façon libérée d’être femme !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bambi_%28danseuse%29

Pour interpréter au mieux Virginia, Romain Duris a perdu du poids, afin de mettre en valeur sa taille. Il a aussi travaillé sa démarche et ses attitudes avec le coach et chorégraphe Chris Gandois : j’ai donc appris à marcher avec des talons, à m’asseoir à une table en croisant les jambes… C’était surtout une question d’aisance. (…) Une chose était sûre, je ne voulais pas faire la folle, c’était une mauvaise piste, on était d’accord là-dessus avec François. Il ne fallait pas qu’on puisse se moquer de Virginia, il fallait que le rire soit véhiculé non par le changement de genre mais par les situations.

Entrer dans la peau d’un personnage n’est pas simple, surtout quand il s’agit d’un homme qui devient une femme. Ainsi, Romain Duris a eu quelques difficultés à trouver des repères : au départ, je ne comprenais pas trop les choix de robes, je les trouvais bizarres, elles me boudinaient. Mais j’avais confiance. Il explique surtout que la garde-robe de Virginia évolue au fur et à mesure que ce personnage prend de l’assurance : il y avait un dosage à trouver dans la féminité de Virginia. Elle est une sorte de Mick Jagger au féminin alors que le scénario pouvait laisser penser qu’elle allait être une Lauren Bacall ! Le comédien conclut finalement sur ce sujet, avec humour : c’est bien le premier film où j’adore le maquillage et je n’avais aucun problème à me lever deux heures avant les autres. J’ai joué mon rôle d’actrice à fond !

Quand François m’a demandé quel était mon meilleur profil, commence Romain Duris, impossible de lui répondre. Dans ce nouveau rôle, l’acteur a complètement remis en question sa façon de se percevoir. Je frôlais des questionnements que se posent peut-être plus facilement des actrices, mais qui font entièrement partie de notre métier, même quand on est un homme. Un changement qui lui a beaucoup plu : depuis vingt ans que je fais ce métier, j’essaie de décaler ma part masculine, mais là, d’un coup, j’ai poussé franchement la porte ! Heureux de pouvoir assumer sa part de féminité et même de réussir à la contrôler, Romain Duris va même jusqu’à affirmer que Virginia est l’un des rôles qui (l’a) le plus marqué, avant de conclure : elle va me manquer !

Le tournage du film, qui devait s’appeler Je suis femme, a eu lieu à la Cité du cinéma de Luc Besson à Saint-Denis.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cit%C3%A9_du_cin%C3%A9ma

Ruth Rendell à l’écran
Plusieurs de ses œuvres ont été portées à l’écran, dont les enquêtes de l’inspecteur Wexford (comprenant actuellement vingt-quatre romans) ont été adaptées pour la télévision par Meridian et diffusées sur la chaîne britannique Itv.
Horror sans conditions
A Judgment in stone, Canada, Gb 1986
de Ousama Rawi
avec Rita Tushingham, Ross Petty, Shelley Peterson...
Tree of hands : innocent victim
Gb 1989
de Giles Foster
avec Helen Shaver, Lauren Bacall, Malcolm Stoddard, Peter Firth...
The Best man to die
Gb 1990
de Herbert Wise
avec George Baker, Christopher Ravenscroft, Tony Haygarth...
La Cérémonie
France 1994
de Claude Chabrol
avec Isabelle Huppert, Sandrine Bonnaire, Jean-Pierre Cassel, Jacqueline Bisset...
En chair et en os
Carne trémula, Espagne 1997
de Pedro Almodóvar
avec Javier Bardem, Francesca Neri, Liberto Rabal...
Betty Fisher et autres histoires
France 2000
de Claude Miller
avec Sandrine Kiberlain, Nicole Garcia, Mathilde Seigner...
(remake de Tree of hands : innocent victim)
Inquiétudes
France 2002
de Gilles Bourdos
avec Grégoire Colin, Julie Ordon, Brigitte Catillon...
La Demoiselle d’honneur
France,Allemagne 2004
de Claude Chabrol
avec Benoît Magimel,Laura Smet,Aurore Clément...
La Maison du lys tigré
France 2014
de Pascal Thomas
avec Marilou Berry, Vincent Rottiers, Christine Citti, Géraldine Chaplin...
Keys to the street
Gb, Usa 2015
de Julius Sevcik
avec Gemma Arterton, Tim Roth, Max Irons...

François Ozon
voir fiche du film Jeune & jolie
http://www.citebd.org/spip.php?film1089

Ruth Rendell
Née le 17 février 1930 à Londres.
Cette grande dame du polar a également écrit sous le pseudo de Barbara Vine...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ruth_Rendell

Pascal Marti
http://www.imdb.com/name/nm0551785/

Philippe Rombi
voir fiche du film Jeune & jolie
http://www.citebd.org/spip.php?film1089

Romain Duris
Né à Paris le 28 mai 1974.
Premiers pas dans Le Péril jeune de Klapisch, initialement prévu pour Arte...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Romain_Duris

Anaïs Demoustier
voir fiche du film Au fil d’Ariane
http://www.citebd.org/spip.php?film1265

Raphaël Personnaz
Né le 23 juillet 1981.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rapha%C3%ABl_Personnaz

Isild Le Besco
voir fiche du film Au fond des bois
http://www.citebd.org/spip.php?film527

Aurore Clément
Née le 12 octobre 1945 à Soissons.
C’est Louis Malle qui lui offre en 1974 le rôle de France dans Lacombe Lucien...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aurore_Cl%C3%A9ment

Jean-Claude Bolle-Reddat
Né le 24 juin 1949 à Gilley (Doubs).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Bolle-Reddat

Claudine Chatel
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claudine_Chatel

Anita Gillier
http://www.agencesartistiques.com/Fiche-Artiste/511918-anita-gillier.html

extrait(s) de presse

Les Inrocks - Un film hitchcockien, à l’érotisme morbide avec Romain Duris en héroïne transgenre...
Le Blog du cinéma - En oscillant constamment entre joie, bonheur et incompréhension, le nouveau film de François Ozon déroute et devrait ferait beaucoup parler de lui...