Bande de filles - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Bande de filles

Bande de filles

France - 2013 - 1h52
sorti en France le 22 octobre 2014
Quinzaine des réalisateurs Cannes 2014 - Festival du film francophone Angoulême 2014 (hors compétition - section "Les Flamboyants")
film - film francophone
de

Céline Sciamma

scénario : Céline Sciamma
direction de la photographie : Crystel Fournier
musique ou chansons : Para One
avec : Karidja Touré (Marieme/Vic), Assa Sylla (Lady), Lindsay Karamoh (Adiatou), Mariétou Touré (Fily), Idrissa Diabaté (Ismaël), Simina Soumare (Bébé), Cyril Mendy (Djibril), Djibril Gueye (Abou)
séances : semaine du mercredi 20 août 2014
mercredi 20 jeudi 21 vendredi 22 samedi 23 dimanche 24 lundi 25 mardi 26
22:00*
séance spéciale :
* dim 24 à 22h00 - salle Nemo (cinéma de la Cité)
séances : semaine du mercredi 22 octobre 2014
mercredi 22 jeudi 23 vendredi 24 samedi 25 dimanche 26 lundi 27 mardi 28
14:00
18:30
20:45
14:00
18:30
20:45
14:00
18:30
21:00
11:00
18:30
21:00
11:00
18:30
20:45
14:00
18:30
20:45
14:00
18:30
séances : semaine du mercredi 29 octobre 2014
mercredi 29 jeudi 30 vendredi 31 samedi 1er dimanche 2 lundi 3 mardi 4
14:00
18:30
20:45
14:00
18:30
20:45
14:00
18:30
21:00
11:00
18:30
21:00
11:00
18:30
20:45
18:30
20:45
20:30
séances : semaine du mercredi 5 novembre 2014
mercredi 5 jeudi 6 vendredi 7 samedi 8 dimanche 9 lundi 10 mardi 11
18:30
20:30
18:30
21:00
18:30
20:30
18:30

synopsis

Marieme vit ses 16 ans comme une succession d’interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l’impasse de l’école. Sa rencontre avec trois filles affranchies change tout. Elles dansent, elles se battent, elles parlent fort, elles rient de tout. Marieme devient Vic et entre dans la bande, pour vivre sa jeunesse...

notes de production

Dans un entretien à France Culture, en mars 2014, Céline Sciamma, scénariste et réalisatrice donne quelques indices sur les thématiques du film : c’est encore un film sur la jeunesse, sur des jeunes filles. On retourne du côté de l’adolescence, de la fin de l’adolescence. On a quatre jeunes filles qui tentent de vivre leur jeunesse. Elles ont cette particularité d’être toutes noires. C’est un casting 100% noir. Donc c’est un terrain d’altérité et en même temps, on est complètement dans la continuité des thématiques des films précédents sur la naissance du désir, la pression du féminin et l’envie d’échapper à un destin tout tracé.

Comme pour ses deux précédents longs métrages, Céline Sciamma a fait appel à un casting d’inconnus. On notera cependant la présence d’Idrissa Diabaté, l’un des jeunes comédiens de La Cité rose (1), pré-selectionné en tant que révélation masculine pour les César 2014.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cit%C3%A9_rose

Céline Sciamma ne s’en cache pas, c’est une véritable sériphile. Elle a d’ailleurs travaillé comme scénariste sur la série Les Revenants (2). Dans Bande de filles, elle fait un clin d’œil à l’une de ses séries préférées : Friday night lights (3) qui raconte l’histoire d’une équipe lycéenne de football américain au Texas. C’est donc tout naturellement qu’on retrouve, en scène d’ouverture du film, un groupe de filles jouant au foot US. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles n’hésitent pas à rentrer dans le tas !
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Revenants_%28s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e%29
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Friday_Night_Lights_%28s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e%29

Attention à celui, mal avisé, qui tenterait de cataloguer Bande de filles. Selon Céline Sciamma, il ne s’agit pas juste d’un film sur les filles de banlieue. Elle ajoute que le thème de l’impasse identitaire développé dans ce long métrage est universel et intemporel.

Avoir les droits d’une chanson de Rihanna (4) n’est pas chose facile. C’est pourtant un pari gagné pour Céline Sciamma. La réalisatrice de Bande de filles voulait absolument obtenir le titre Diamonds de la chanteuse de la Barbade : c’est l’artiste que j’associe à cette jeunesse et à une époque. Mais avoir les droits a été difficile : il a fallu montrer la scène à Rihanna et ses équipes pour les obtenir. Pour le reste de la bande originale, elle est signée Para one.
(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Rihanna
Dès l’écriture du scénario, il y avait le projet d’une bande-originale, signée par Para one qui avait déjà fait la musique de Naissance des pieuvres (5). Nous avions envie de nous lancer dans la contrainte d’un thème, qui reviendrait plusieurs fois au cœur du film, tout en s’enrichissant (en durée et en arrangements) au gré de l’évolution du personnage. Le thème musical s’accomplit à mesure que le récit et le personnage progressent.
http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/bande-de-filles,309395
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Naissance_des_pieuvres

A la sortie de la projection de Bande de filles au festival de Cannes (film d’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs), tout le monde ne parlait que d’une scène. Dans une chambre d’hôtel, les quatre héroïnes ont consommé pizzas, alcool et joints quand Lady (Assa Sylla) commence à chanter en playback Diamonds de Rihanna. S’en suit un pur moment de spontanéité et une joie de vivre visiblement communicative.

Karidja Touré était une parfaite inconnue lorsque Céline Sciamma l’a castée pour le rôle principale de Marieme/Vic. Un premier rôle qui, pour les chanceux qui ont pu voir le film, pourrait être le début d’une longue carrière.

Le désir premier, raconte Céline Sciamma, ce sont les personnages. Ces filles que je croisais dans le quartier des Halles, dans le métro, à la Gare du Nord. En bande, bruyantes, vivantes, dansantes. Mais plus qu’une fascination, la réalisatrice a vu en elles des enjeux plus profonds et qui lui sont chers : la construction du féminin, l’affirmation des désirs, la recherche d’identité.

Pour caster les comédiennes de Bande de filles, Christel Baras, directrice du casting, a déambulé dans les rues de Paris, à la recherche de physiques et de personnalités. Après des centaines d’auditions, ce sont finalement Karidja Touré, Assa Sylla, Lindsay Karamoh, Marietou Touré qui ont été retenues.

Céline Sciamma
voir fiche du film Tomboy
http://www.citebd.org/spip.php?film601

Crystel Fournier
voir fiche du film Aujourd’hui
http://www.citebd.org/spip.php?film1032

Para one
Né Jean-Baptiste de Laubier en 1982 à Orléans.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Para_One

extrait(s) de presse

Première - "Bande de filles" ne lâche rien et s'impose comme un film rare et très, très fort.
Télérama - La banlieue vue par Sciamma a quelque chose de romanesque et d’électrique. A l’image de ces barres d’immeubles que la nuit rend méconnaissables, curieux vaisseaux à l’architecture brute...
Le Figaro - Heureusement Céline Sciamma n'est pas sociologue ; c'est une directrice d'actrices exceptionnelle. Ses comédiennes qui n'en sont pas sortent leurs tripes...
Le Nouvel obs - "Bande de filles", récit initiatique moderne et film puissamment politique signé Céline Sciamma, révèle quatre comédiennes formidables, graines de star en puissance...