La Petite reine - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > La Petite reine

La Petite reine

Québec - 2014 - 1h48
Compétition festival du film francophone Angoulême 2014
Déconseillé aux jeunes enfants
film - film francophone
de

Alexis Durand-Breault

scénario : Sophie Lorain, Catherine Léger
musique ou chansons : Dazmo
avec : Laurence Leboeuf (Julie Arseneau), Patrice Robitaille (JP), Denis Bouchard (le père de Julie), Josée Deschênes, Nina Lauren (l'agent anti-doping), Judith Baribeau (Nathalie), Patrick Benoit (le relationniste), Virginie Ranger-Beauregard (Jess)
séances : semaine du mercredi 20 août 2014
mercredi 20 jeudi 21 vendredi 22 samedi 23 dimanche 24 lundi 25 mardi 26
14:00*
10:30
20:00
10:30
séance spéciale :
* ven 22 à 14h00 et lun 25 à 20h00 (salle Bunuel, espace Franquin) - sam 23 à 10h30 (salle Nemo, cinéma de la Cité) - séance supplémentaire mar 26 à 10h30 (salle Nemo, cinéma de la Cité)

synopsis

La cycliste Julie Arseneau est sur le point de remporter la Coupe du monde. Elle fait la fierté de ses parents et de son entraîneur, JP, qui travaille quotidiennement avec elle, entre le Québec et l'Arizona. Elle enchaîne aussi les apparitions publiques pour ses commanditaires, dont Vita. À cause d'irrégularités dans ses tests antidopage, les soupçons de la Fédération québécoise de cyclisme se portent cependant sur elle. Lorsque son médecin la dénonce, sa licence est révoquée, à l'aube de la dernière course de la saison, la Flèche Wallonne. Tentant de calmer la tempête médiatique, Julie essaie tout de même de se préparer pour la course...

notes de production

Ne pas confondre avec :
La Petite reine
Film (en néerlandais Subiet !) réalisé par Simone van Dusseldorp sorti en 2006...
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Petite_Reine_%28film%29
et
La Petite reine
Société de production de cinéma française créée en 1995 dirigée par Thomas Langmann et Emmanuel Montamat. Le nom fait référence à Renn productions, nom de la société de Claude Berri (père de Thomas Langmann)...
http://www.unifrance.org/annuaires/societe/309309/la-petite-reine-reine-sales

Librement inspiré de la carrière de la cycliste Geneviève Jeanson (1), le long métrage La Petite reine doit son titre au personnage à la fois central et centralisateur de l’histoire, mais aussi au fait qu’il s’agit d’une expression pour désigner le vélo.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Genevi%C3%A8ve_Jeanson
Dans le film, "la petite reine" est un personnage très centré au cœur de son entourage. Elle est sollicitée de partout. Mais c’est aussi une expression populaire en France pour désigner le vélo, rappelle le producteur Richard Lalonde (Forum films).
Bien sûr, c’est un sujet difficile, où il est question de dopage, de tricherie, de mensonges, dit M. Lalonde. Nous avons travaillé en toute transparence avec Geneviève Jeanson, qui nous a fait part de certains moments forts dans sa carrière. Nous nous sommes inspirés de l’émotion ressentie par le personnage central face à ces moments-là pour créer une fiction dont l’histoire se déroule sur une période de quatre semaines. Ce n’est ni un film biographique sur Mme Jeanson ni une enquête journalistique.
Le film, dont le titre à l’origine était Le Temps que durent les roses, comprend plusieurs séquences filmées durant la course La flèche wallonne en Belgique. À ce chapitre, M. Lalonde se félicite de la collaboration obtenue auprès du groupe Amaury sport organisation, organisateur de cette course.
Ils nous ont permis de filmer des séquences de la vraie course, une tâche complexe en raison des noms de tous les commanditaires sur les chandails. Sans eux, le film ne se faisait pas, dit-il.
La musique originale du film est signée Dazmo (La galère, Les Parent, Fortier, etc.).
André Duchesne in La Presse

Le film a été tourné à Montréal, Liège (Belgique) et Phoenix (Arizona).

Diffusée à la fin du film, Who’ll take my hand, chanson thème du film, est interprétée avec délicatesse par la chanteuse Émilie McAll Pinard (2). La chanson a été composée pour le film par Sari Dajani et Edward Knoll, et réalisée par Sari Dajani de chez Dazmo. C’est l’équipe de Dazmo qui signe aussi l’intégralité de la bande originale de La Petite reine.
http://voir.ca/nouvelles/actualite-cinematographique/2014/06/13/la-petite-reine-la-chanson-theme-du-film-disponible-en-ligne-et-en-ecoute/
(2) http://s207646597.onlinehome.fr/emcp/emilie-mcall-pinard-index.html

Propos de Alexis Durand-Brault
Quand j’ai démarré le projet, je voulais faire un film populaire, situé entre le commercial et l’auteur. C’est une zone grise, c’est difficile à avoir. Je me suis dit que j’allais pouvoir rejoindre un public large, avec du contenu. C’est exactement ce que j’essayais de faire...
http://www.cinoche.com/actualites/alexis-durand-brault-parle-de-la-petite-reine/index.html

Alexis Durand-Breault
http://www.cinoche.com/personnes/8687/index.html
http://fr.chatelaine.com/art-de-vivre/culture-art-de-vivre/alexis-durand-brault-le-realisateur-des-femmes/

Sophie Lorain
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sophie_Lorain

Catherine Léger
http://lamaisondeprod.com/fr/createurs/biographie/catherine-leger/

Dazmo
http://fr.canoe.ca/divertissement/tele-medias/nouvelles/2008/06/14/5879931-jdm.html

Laurence Leboeuf
Née le 13 décembre 1985 à Montréal.
Fait ses premiers pas dans le métier dès l’âge de 11 ans...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurence_Leboeuf

Patrice Robitaille
http://fr.wikipedia.org/wiki/Patrice_Robitaille

Denis Bouchard
http://fr.wikipedia.org/wiki/Denis_Bouchard

Josée Deschênes
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9e_Desch%C3%AAnes

Judith Baribeau
http://www.imdb.com/name/nm1565008/
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=424703.html

Patrick Benoit
http://agencemhbibeau.com/artist/patrick-benoit/

Virginie Ranger-Beauregard
http://www.imdb.com/name/nm4518869/

extrait(s) de presse

Cinoche - Le jeu des acteurs est fabuleux. Laurence Leboeuf est criante de vérité. Quelle actrice magnifique et talentueuse...
Films du Québec - Inspiré d’événements réels, le drame "La Petite reine" nous explique comment se doper impunément et le regretter pour le reste de ses jours...
La Presse - "La Petite reine" s’avère terriblement efficace...
Le Devoir - Un film aux contours populaires doublé d’une métaphore...
La Revue - Le réalisateur et les scénaristes de La petite reine ont voulu se plonger dans une réflexion sur ce culte de la performance et de la réussite à tout prix...