La Pie voleuse - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > La Pie voleuse

La Pie voleuse

ciné môme
France - 2013 - 0h35
sorti en France le 2 avril 2014
accessible aux enfants à partir de 3 ans
film d'animation - film francophone
de

Emanuele Luzzati, Giulio Gianini

scénario : Emanuele Luzzati
d'après l'oeuvre de : Rossini
direction de la photographie : Giulio Gianini
musique ou chansons : Giochino Rossini
séances : semaine du mercredi 25 juin 2014
mercredi 25 jeudi 26 vendredi 27 samedi 28 dimanche 29 lundi 30 mardi 1er
16:30
17:15
11:00
11:45
16:30
17:15
11:00
11:45
16:30
17:15

synopsis

Programme de courts métrages d'animation : "L'Italienne à Alger", "Polichinelle" et "La Pie voleuse" où trois rois partent en guerre contre les oiseaux. Une pie leur résiste…

notes de production

L’Italienne à Alger (1968 - 12’)
Lindoro et sa fiancée Isabella, naviguant depuis Venise, font naufrage sur les côtes d’Alger. Ils sont faits prisonniers par le pacha Moustafa en quête d’une nouvelle épouse...
Réalisé en papier découpé et adapté de l’opéra-bouffe de Rossini, en deux actes.
Polichinelle (1973 - 12’)
Dans une petite maison au pied du Vésuve vit un drôle de coquin. Menteur et paresseux, Polichinelle poursuivi par sa femme et par les gendarmes, se réfugie sur le toit et se met alors à rêver de triomphe et de gloire...
Traduit en français (Pulcinella), il est Polichinelle, mais son nom signifie en réalité le macareux. Cette autre adaptation de Rossini est également un opéra d’Igor Stravinski, mais c’est bien de la version italienne dont il est question dans ce court-métrage également en papier découpé. Il s’agit par ailleurs de la troisième histoire mettant en scène le personnage : les deux premiers courts-métrages de Luzzati et Gianini s’y attachaient tout autant et un quatrième court sur Polichinelle verra le jour en 1981.
La Pie voleuse (1964 - 11’)
A la tête d’un régiment de mille soldats, trois puissants rois se mirent en marche pour faire la guerre aux oiseaux. Mais la pie leur donnera du fil à retordre...
Dernier court-métrage qui clôt ce programme, c’est aussi une adaptation de l’opéra éponyme de Rossini. Mais c’est également un film de Hugh Wilson, mettant en scène Whoopi Goldberg. L’ouverture de cet opéra est son seul passage à être passé à la postérité, notamment grâce à son utilisation dans des films tels que Orange mécanique, de Stanley Kubrick et Il était une fois en Amérique, de Sergio Leone.
http://www.cinemovies.fr/film/pie-voleuse_e443765
http://fr.wikipedia.org/wiki/Orange_m%C3%A9canique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Il_%C3%A9tait_une_fois_en_Am%C3%A9rique

Afin que le spectacle soit accessible aux plus jeunes, les deux réalisateurs des courts-métrages ont opté pour de l’animation musicale mais sans dialogues, pour que les enfants ne perdent rien du film.

L’esthétique des films de Luzzati et de Gianini, incluant les trois courts-métrages présentés lors du programme, s’inspire et se rapproche du style de Marc Chagall et de Franz Marc lors de la période Blaue reiter.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Chagall
http://fr.wikipedia.org/wiki/Franz_Marc
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Cavalier_bleu

Le programme fut diffusé pour la première fois au festival de Vendôme, lors d’un ciné-goûter spécialement prévu pour le public des 4-6 ans.

Emanuele Luzzati
Né le 3 juin 1921 à Gênes où il est décédé le 26 janvier 2007.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Emanuele_Luzzati

Giulio Gianini
http://www.imdb.com/name/nm0316216/

Rossini
Né à Pesaro le 29 février 1792, décédé à Paris le 13 novembre 1868.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gioachino_Rossini

extrait(s) de presse

Le Monde - C'est le dynamisme de l'ensemble qui frappe. Virevoltants, entraînants comme les compositions de Rossini, ces trois films en font un admirable commentaire.
Télérama - Trois beaux courts métrages d'animation (trente-six minutes en tout) réalisés à quatre mains par le duo d'artistes italiens Ema­nuele Luzzati et Giulio Gianini.
àVoir-àLire - Le parti pris est suffisamment court pour ne pas lasser et saura séduire les sens affinés des plus jeunes spectateurs qui n’ont pas encore été atteints par le formatage du divertissement contemporain.
Fiches du cinéma - “La Pie voleuse” déploie des tableaux aux mille et une couleurs où les aventures des personnages deviennent prétexte à l'évasion vers des univers où tout est possible. Un agréable moment de poésie.
Utopia - C'est un plaisir rare pour les yeux et les oreilles : les couleurs, les décors, les paysages sont brossés d'un trait vif, plein de caractère, qui évite l'écueil de la plate illustration...