Borgman - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Borgman

Borgman

Pays-Bas, Belgique, Danemark - 2013 - 1h53
sorti en France le 20 novembre 2013
sélection officielle Cannes 2013, Toronto 2013, Méliès d'argent Festival européen film fantastique Strasbourg 2013
interdit aux moins de 12 ans
film - version originale sous-titrée en français
de

Alex Van Warmerdam

scénario : Alex Van Warmerdam
direction de la photographie : Tom Erisman
musique ou chansons : Vincent van Warmerdam
avec : Jan Bijvoet (Camiel Borgman), Hadewych Minis (Marina), Jeroen Perceval (Richard), Sara Hjort Ditlevsen (Stine), Eva van de Wijdeven (Ilonka), Annet Malherbe (Brenda), Tom Dewispelaere (Pascal), Alex Van Warmerdam (Ludwig), Elve Ljibaart (Isolde), Dirkje van der Pijl (Rebecca), Pieter-Bas de Waard (Leo)
séances : semaine du mercredi 11 décembre 2013
mercredi 11 jeudi 12 vendredi 13 samedi 14 dimanche 15 lundi 16 mardi 17
16:00
11:00
16:30
11:00
16:30
séances : semaine du mercredi 25 décembre 2013
mercredi 25 jeudi 26 vendredi 27 samedi 28 dimanche 29 lundi 30 mardi 31
16:00
16:00
16:00

synopsis

Tout droit sorti de terre en forêt, Camiel Borgman, un homme à l'apparence de sdf, se présente à la porte de la maison d'un couple bourgeois d'un chic quartier résidentiel pour s'y installer. Renvoyé violemment par le propriétaire des lieux, l'homme mystérieux voit néanmoins sa requête acceptée lorsque la maîtresse de maison, compatissante, lui offre secrètement l'asile. Désormais installé sous le toit de cette famille aisée qui abrite également trois enfants et une jeune nounou, l'inconnu dévoile des dons mystérieux qui hantent discrètement la résidence. Tandis que la relation du couple propriétaire s'envenime de plus en plus, Borgman prend peu à peu le contrôle méthodique des lieux et de ses habitants...

notes de production

Borgman est plus sombre que mes précédents films car je voulais aller plus loin. J’ai eu envie de plonger dans une région obscure et inconnue de mon imagination pour voir ce que j’y trouverais. Je voulais aussi faire un film très ouvert à l’interprétation, qui pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses.
Je crois que Borgman est un film intense. Reposez- moi la question dans dix ans et j’aurai oublié comment j’en suis venu à écrire le scénario, mais l’expérience m’a appris que les choses pourraient toujours être mieux. Je suis néanmoins très curieux de voir comment il sera accueilli. Par ailleurs, je travaille déjà sur un nouveau long-métrage, mon neuvième film...

Alex Van Warmerdam

Borgman a été présenté en compétition du festival de Cannes 2013, dans la sélection officielle. Il s’agissait de la première présentation du film au niveau mondial. Il marque le retour sur la Croisette du réalisateur Alex Van Warmerdam, 15 ans après sa sélection dans la catégorie Un certain regard avec Le P’tit Tony (1).
(1) http://www.telerama.fr/cinema/films/le-p-tit-tony,46088.php

Borgman marque la quatrième collaboration entre le réalisateur Alex Van Warmerdam et le directeur de la photographie Tom Erisman. Ils avaient déjà travaillé ensemble sur les derniers films du metteur en scène : Grimm (2), Waiter (3) et The Last days of Emma Blank (4).
(2) http://www.objectif-cinema.com/pointsdevue/0762.php
(3) http://www.critikat.com/Waiter.html
(4) http://www.europa-cinemas.org/News/Les-Actions/THE-LAST-DAYS-OF-EMMA-BLANK-remporte-le-Label-Europa-Cinemas-a-Venise

Le producteur de Borgman, Marc van Warmerdam, est en fait le frère du réalisateur/scénariste Alex van Warmerdam. Cela fait depuis 1973 qu’ils collaborent ensemble. Ils ont fondé cette année-là une compagnie théâtrale et ont monté plusieurs spectacles ensemble. Depuis, Marc et Alex ont également fondé leur propre société de production en 1993, Graniet film.

Après sa sélection au festival de Cannes (premier film néerlandais sélectionné depuis 38 ans), les Pays-Bas ont décidé d’envoyer Borgman à la commission des Oscar 2014 pour représenter leur pays à l’obtention de la statuette du meilleur film étranger.

Entretien avec Alex Van Warmerdam
Quel a été le point de départ de "Borgman" ?
J’ai lu des analyses et des critiques des œuvres du Marquis de Sade. De plus, on a tous des choses cachées dans notre cerveau. J’ai été puiser dans ce vivier-là. Je ne crée pas de synopsis en amont. À ce stade-là, je ne sais jamais comment je vais poursuivre. Je fais beaucoup de suggestions comme la présence des chiens, par exemple. Je ne peux pas vous dire pourquoi. Ce peut être pris comme un indice. Tout comme la phrase qui figure en prologue du film : « Et ils descendirent sur terre pour renforcer leurs rangs ». Elle ne vient pas de la Bible. Je l’ai inventée. Peut-être ces gens sont mi-anges, mi-démons, mi-diables… Mais il n’est pas certain que cette phrase soit vraie...
http://www.lesoir.be/320852/article/culture/cinema/2013-09-18/borgman-mal-dans-l-ordinaire

Alex Van Warmerdam
voir fiche du film Les Habitants
http://www.citebd.org/spip.php?film998

Tom Erisman
http://www.commeaucinema.com/filmographie/tom-erisman,85923
http://www.cinemotions.com/Tom-Erisman-nm381457

Vincent van Warmerdam
voir fiche du film Les Habitants
http://www.citebd.org/spip.php?film998

Jan Bijvoet
Né à Anvers le 28 décembre 1966.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jan_Bijvoet

Hadewych Minis
Née le 5 janvier 1977 à Maastricht.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hadewych_Minis

Jeroen Perceval
Né en 1978.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeroen_Perceval

Eva van de Wijdeven
http://www.filmsentv.com/films-avec-eva-van-de-wijdeven.html

Annet Malherbe
Née le 23 novembre 1957 à Rotterdam.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Annet_Malherbe

extrait(s) de presse

Télérama - Question humour noir, Alex van Warmerdam n'a rien perdu de sa force, ni de son inventivité...
Rfi - Avec des images fortes, un scénario très bien ficelé et un imaginaire tout à fait exceptionnel, Alex van Warmerdam, 60 ans et également romancier, acteur et homme de théâtre, réussit à nous surprendre et nous envoûter...
Filmosphère - On rigole pas mal, on ne sait pas trop dans quelle direction tout cela va nous mener...
àVoir-àLire - "Borgman" mérite la palme du film spécial...
La Plume noire - C’est beau, c’est drôle et c’est dérangeant à la fois...
Clap mag - "Borgman" est certainement le film le plus provocateur en sélection, le plus insolent...
Abus de ciné - Le film est si maitrisé, si fascinant que l'on reste scotché les deux heures durant et même au-delà…
Ciné show - A mi-chemin entre la fresque mystique et le délire absurde mais menaçant, le film suscite une véritable fascination des spectateurs pour ce qui est en train de se dérouler sous leurs yeux.