Le Dernier pub avant la fin du monde - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Le Dernier pub avant la fin du monde

Le Dernier pub avant la fin du monde

The World's end
Gb - 2013 - 1h49
sorti en France le 28 août 2013
film - version originale sous-titrée en français
de

Edgar Wright

scénario : Simon Pegg, Edgar Wright
direction de la photographie : Bill Pope
musique ou chansons : Steven Price
avec : Simon Pegg (Gary King), Nick Frost (Andy Knightley), Paddy Considine (Steven Prince), Martin Freeman (Oliver Chamberlain), Eddie Marsan (Peter Page), Rosamund Pike (Sam Chamberlain) et... Pierce Brosnan
séances : semaine du mercredi 20 novembre 2013
mercredi 20 jeudi 21 vendredi 22 samedi 23 dimanche 24 lundi 25 mardi 26
21:00*
séance spéciale :
* sam 23 à 21h00 Nuit fantastique dans le cadre du festival le Rayon fantastique organisé en partenariat avec Hidden circle, la Nef, le Lisa et la revue Metaluna tarif préférentiel 5 films = 12,50 €

synopsis

L’histoire débute le 22 juin 1990 dans la petite ville anglaise de Newton Haven : cinq adolescents au comble de l’âge ingrat fêtent la fin des cours en se lançant dans une tournée épique des pubs de la ville. Malgré leur enthousiasme, et avec l’absorption d’un nombre impressionnant de pintes de bière, ils ne parviennent pas à leur but, le dernier pub sur leur liste : The World’s end (La Fin du monde). Une vingtaine d’années plus tard, nos cinq mousquetaires ont tous quitté leur ville natale et sont devenus des hommes avec femme, enfants et responsabilités, à l’alarmante exception de celui qui fut un temps leur meneur, Gary King, un quarantenaire tirant exagérément sur la corde de son adolescence attardée. L’incorrigible Gary, tristement conscient du décalage qui le sépare aujourd’hui de son meilleur ami d’antan Andy, souhaite coûte que coûte réitérer l’épreuve de leur marathon alcoolisé. Il convainc Andy, Steven, Oliver et Peter de se réunir un vendredi après-midi. Gary est comme un poisson dans l’eau. Le défi : une nuit, cinq potes, douze pubs, avec un minimum d’une pinte chacun par pub. À leur arrivée à Newton Haven, le club des cinq retrouve Sam, la soeur d’Oliver pour qui Gary et Steven en pincent toujours. Alors que la fine équipe tente, tant bien que mal, d’accorder le passé avec le présent, une série de retrouvailles avec de vieilles connaissances et des lieux familiers les font soudain prendre conscience que le véritable enjeu, c’est l’avenir, non seulement le leur, mais celui de l’humanité entière, et arriver à «La Fin du monde» devient le dernier de leurs soucis...

notes de production

Le Dernier pub avant la fin du monde conclut la Trilogie Cornetto (Blood and ice cream) entamée par Shaun of the dead (1) et Hot fuzz (2). Une nouvelle fois, Edgar Wright réalise le long-métrage, et en signe le scénario avec Simon Pegg. L’acteur forme de nouveau le duo mythique devant la caméra avec son acolyte Nick Frost. Le nom de la trilogie vient du fait que les personnages incarnés par Pegg et Frost se retrouvent toujours à un moment à acheter les fameuses glaces Cornetto.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Shaun_of_the_Dead
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Hot_Fuzz

Entre Hot fuzz et Le Dernier pub avant la fin du monde, Simon Pegg et Nick Frost ont fait quelques infidélités à leur réalisateur fétiche Edgar Wright en tournant à plusieurs reprises tous les deux sans lui. La première fois dans Paul (3) de Greg Mottola où le duo se retrouve à cavaler avec un fugitif extraterrestre et la seconde dans Les Aventures de Tintin : le secret de la licorne (4) de Steven Spielberg où ils incarnent Dupond et Dupont.
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_%28film,_2011%29
(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Aventures_de_Tintin_:_Le_Secret_de_La_Licorne

Avant d’entamer la Trilogie Cornetto, les trois comparses Edgar Wright, Simon Pegg et Nick Frost avaient déjà travaillé ensemble pour la tv anglaise sur Channel 4 dans la série Les Allumés (5).
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Allum%C3%A9s

S’il a enchaîné la réalisation des deux premiers films de sa Trilogie Cornetto, Edgar Wright a fait une pause entre Hot fuzz et Le Dernier pub avant la fin du monde pour tourner Scott pilgrim (6).
(6) http://fr.wikipedia.org/wiki/Scott_Pilgrim_%28film%29

Comme pour Shaun of the dead et Hot fuzz, Edgar Wright a porté une attention toute particulière à la musique de son nouveau film. Le bande-originale du Dernier pub avant la fin du monde contient des tubes des Doors, Suede, Pulp, Stone Roses, The Sundays et Kylie Minogue. Le réalisateur a également fait appel au compositeur Steven Price avec qui il avait déjà travaillé pour Scott pilgrim.

Pour conclure sa trilogie, Edgar Wright a tenu à réunir tous ceux qui avaient participé à ses deux premiers volets. Les acteurs ont tous répondu présent à l’appel du réalisateur. S’ils ne jouent pas les mêmes personnages, on retrouve dans Le Dernier pub avant la fin du monde : Simon Pegg, Nick Frost, Martin Freeman, Julia Deakin, Rafe Spall, Patricia Franklin, et les jumeaux Kevin et Nicholas Wilson.

L’enseigne du pub The King’s head - qui fait partie du marathon de la boisson du groupe d’amis dans Le Dernier pub avant la fin du monde - est en fait une peinture de l’acteur Simon Pegg déguisé pour l’occasion avec un costume d’époque et affublé d’une perruque imposante.

Si la Trilogie Cornetto regroupe un réalisateur et plusieurs comédiens, les trois films ne sont pas pour autant des suites. Les relations entre Pegg et Frost changent d’ailleurs du tout au tout selon les épisodes. Dans Shaun of the dead, ils se retrouvent colocataires et meilleurs amis du monde, dans Hot fuzz, ils deviennent coéquipiers - dans les forces de police - et n’ont absolument rien en commun et dans Le Dernier pub avant la fin du monde, ce sont de vieux amis perdus de vue mais dont les retrouvailles ne sont pas au goût du personnage de Frost...

Si le Cornetto est un élément récurrent de la Trilogie Cornetto d’Edgar Wright, le réalisateur s’amuse également à faire revenir les fameuses palissades dans chacun des trois films (Shaun of the dead, Hot fuzz et Le Dernier pub avant la fin du monde). Sans être un simple élément du décor, les palissades servent toujours à la narration et surtout à l’insertion d’un gag qui devient culte à coup sûr !

L’idée de départ du Dernier pub avant la fin du monde vient d’une expérience personnelle d’Edgar Wright qui, dans sa jeunesse, a fait la même tournée des pubs avec ses amis, non pas avec 12 mais avec 15 établissements. Il se souvient : je n’ai pas dépassé le sixième ou septième. Je n’en suis pas très fier.

Si Le Dernier pub avant la fin du monde est le dernier film de la Trilogie Cornetto, il s’agit en fait de celui qui a été pensé avant Shaun of the dead. Le réalisateur/scénariste Edgar Wright avait déjà écrit une première version de l’histoire intitulée Crawl (ce qui signifie tournée en anglais). Ce n’est que lors de la promotion de son film Hot fuzz qu’il a eu l’idée de donner un autre souffle à son scénario.

Le Dernier pub avant la fin du monde reprend les mêmes thèmes abordés par ses prédécesseurs : les trois films partent d’idées toutes faites sur le Royaume-Uni, de stéréotypes, et en jouent, s’en amusent, explique Edgar Wright, en ajoutant à propos de ce dernier film : on s’attaque à la nostalgie : regarder en arrière, et pire encore, vouloir revenir en arrière, sont-elles des aspirations positives ? On a tous rêvé de pouvoir changer certains événements du passé, de notre adolescence.

Edgar Wright avoue avoir puisé ses inspirations pour la partie science-fiction du Dernier pub avant la fin du monde chez trois auteurs en particulier. John Wyndham (7) Nigel Kneale (8), auteur dont le personnage culte Bernard Quatermass est le héros de nombreux films dont Le Monstre (9) et John Christopher (10), auteur de la trilogie de romans Les Tripodes.
(7) http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Wyndham
(8) http://fr.wikipedia.org/wiki/Nigel_Kneale
(9) http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Monstre_%28film,_1955%29
(10) http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Christopher

Le personnage de Gary, incarné par Simon Pegg, correspond fortement à l’image du comédien lorsqu’il avait 18 ans, alors dans une période gothique. C’est pourtant la première fois dans Le Dernier pub avant la fin du monde que le comédien se teint les cheveux en noir : je ne m’étais jamais teint les cheveux en noir. Le film répond donc à une ambition de longue date. Et les costumes correspondent vraiment à ce que j’aurais pu porter à 18 ans, précise l’acteur.

L’alliance entre le film de retrouvailles entre amis dans les pubs et le film de science-fiction avec de l’action a naturellement conduit les scénaristes Edgar Wright et Simon Pegg à faire un lien entre la boisson alcoolisée et l’ambiance d’anticipation. Wright explique : l’action est déterminée par le fait que ces types n’ont aucun pouvoir spécial (...) plus le héros boit, plus les prouesses qu’il réalise sont impressionnantes. Il existe une forme de courage qu’on dit puisé dans la bouteille et on voulait que nos protagonistes deviennent de plus en plus téméraires à mesure que l’histoire progresse.

Pour les scènes de bagarre dans les pubs, les comédiens se sont très peu fait doubler par les cascadeurs. Martin Freeman, l’interprète d’Oliver commente : je m’en suis sorti quand il s’agissait d’une bagarre précisément chorégraphiée. Quant à me faire balancer par-dessus une table... Doublure, please ! Nick Frost ajoute : une fois que j’ai compris que plus on tapait fort, plus l’équipe de Brad [Allan] s’amusait, je m’en suis donné à coeur joie. (...) Avec Simon [Pegg], on s’était mis dans l’idée d’impressionner les cascadeurs.

Rosamund Pike, nouvelle venue dans l’univers d’Edgar Wright, a fait des recherches poussées pour son rôle. Des recherches qui l’ont menée à rencontrer la personne qui a inspiré le réalisateur/scénariste pour l’écriture de son personnage, l’ex-petite amie de Wright. Il raconte : elle m’a demandé si elle pouvait la contacter, et comme on est toujours amis, elle est allée déjeuner avec elle. Apparemment, elles ont passé un super moment. Je ne sais pas de quoi elles ont parlé, et je ne suis pas sûr de vouloir le savoir, explique le réalisateur.

Pour faire en sorte que les jeunes comédiens qui incarnent les personnages principaux dans les années 90 soient crédibles, le réalisateur Edgar Wright a tenu à faire rencontrer les adolescents avec les acteurs plus âgés. C’est lors de séances de mimes et d’imitations que chaque personnage a pu se créer et se compléter pour avoir une concordance entre les deux époques.

Compte tenu de l’histoire, le tournage du Dernier pub avant la fin du monde s’est presque intégralement déroulé une fois la nuit tombée. C’est ainsi que l’équipe a enchaîné quatre semaines de tournage à filmer les prises uniquement une fois le soleil couché.

Parmi les lieux de tournage du Dernier bar avant la fin du monde, on peut compter sur les célèbres Elstree studios (11) qui ont accueilli le tournage de la première trilogie Star wars (12). Une aubaine pour les scénaristes Edgar Wright et Simon Pegg, connus pour être de véritables geeks de la science-fiction. Pegg commente : en tant que cinéphile, j’ai ressenti un immense privilège, et une grande émotion, à travailler dans ces studios.
(11) http://fr.wikipedia.org/wiki/Studios_d%27Elstree
(12) http://fr.wikipedia.org/wiki/Star_Wars

A noter la présence de Pierce Brosnan dans le film. Ce n’est pas la première fois qu’Edgar Wright fait tourner un James Bond, puisqu’un certain Timothy Dalton (13) était à l’affiche de Hot fuzz. La belle Rosamund Pike possède également un lien avec le célèbre agent secret puisqu’elle était au casting de Meurs un autre jour (14)
(13) http://fr.wikipedia.org/wiki/Timothy_Dalton
(14) http://fr.wikipedia.org/wiki/Meurs_un_autre_jour

Entretien avec Edgar Wright
Je sais qu’à une époque, vous aviez un projet intitulé "Them".
Oui, c’est une adaptation d’un livre de Jon Ronson. Oui, bizarrement, j’étais supposé faire ce film - je ne pense pas que ça se fera maintenant - et Mike White, qui avait écrit le scénario, avait dit après avoir vu Hot fuzz, "c’est étrange de faire Them maintenant parce que tu sembles avoir déjà couvert le sujet avec Hot fuzz !..."
http://www.filmdeculte.com/people/entretien/Entretien-avec-Edgar-Wright-18173.html

Edgar Wright
Né le 18 avril 1974 à Poole (Gb).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edgar_Wright

Simon Pegg
Né le 14 février 1970 à Brockworth (Gb).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Simon_Pegg

Bill Pope
Né le 19 juin 1952.
http://www.commeaucinema.com/personne/bill-pope,18380
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bill_Pope

Steven Price
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=493006.html

Nick Frost
Né le 28 mars 1972 à Dagenham (Gb).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nick_Frost

Paddy Considine
voir fiche du film Tyrannosaur
http://www.citebd.org/spip.php?film869

Martin Freeman
Né le 8 septembre 1971 à Aldershot.
Il est le docteur Watson dans l’excellente série tv Sherlock...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Freeman

Eddie Marsan
Né Edward Maurice C. Marsan à Londres le 23 juillet 1968.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eddie_Marsan

Rosamund Pike
Née le 27 janvier 1979 à Londres.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosamund_Pike

Pierce Brosnan
Né le 16 mai 1953 à Drogheda (Irlande).
A joué le rôle de James Bond dans quatre films de la franchise britannique...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierce_Brosnan

extrait(s) de presse

àVoir-àLire - On ne boudera pas notre plaisir devant cette comédie souvent très drôle, menée tambour battant par un duo irrésistible enchaînant les répliques cultes à la vitesse d’un cheval au galop...
Ecran large - Un buddy movie à la mode anglaise et geek. Totalement loufoque, parfois un peu long mais globalement réussi...
L'Ecran fantastique - Ce troisième opus est à la fois le plus foisonnant quant au travail sur les effets spéciaux et visuels mais aussi nettement le plus riche dans sa part psychologique et émotionnelle...
Mad movies - Notre dynamic trio sait au fond de lui qu'il ne parviendra pas à capturer la foudre une troisième fois, mais fonce néanmoins tête baissée en dépit des obstacles, bar après bar. La modestie qui émane du film est dès lors sacrèment rafraîchissante.
Nouvel obs - Il y a là plus d’idées que dans l’ensemble des comédies populaires françaises sorties depuis le début de l’année. Et un Pierce Brosnan comme on ne l’avait pas vu depuis "Mars Attacks !". Alors, tchin-tchin !
Les Inrocks - Les auteurs de "Shaun of the dead" pastichent cette fois la SF d’invasion, mais réussissent surtout un touchant portrait sentant la bière de la crise de la quarantaine...
Libération - Dialogues rythmés et acteurs au poil, le scénario effectue sans prévenir un virage sec pour verser dans une comédie SF plutôt inattendue. L’effet est bien vu...
Le Monde - On s'attend (...) à voir quelque chose se situant entre la parodie et la blague de potaches. Et c'est bien de cela dont il s'agit, d'une parodie (...) et d'une blague de potaches...