le roi et l’oiseau - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > le roi et l’oiseau

le roi et l’oiseau

ciné môme - ciné répertoire
France - 1979 - 1h27
sorti en France le 19 mars 1980
Prix Louis Delluc 1979
accessible aux enfants à partir de 5 ans
film d'animation - film francophone
de

Paul Grimault

scénario : Jacques Prévert, Paul Grimault
d'après l'oeuvre de : Hans Christian Andersen
direction de la photographie : Gérard Soirant
musique ou chansons : Wojciech Kilar
voix : Jean Martin (l'oiseau), Pascal Mazzotti (le roi), Raymond Bussières (le chef de la police), Agnès Viala (la bergère), Renaud Marx (le ramoneur), Hubert Deschamps (le sentencieux), Roger Blin (l'aveugle), Philippe Derrez (le liftier, le speaker), Albert Médina (le belluaire, le haut hurleur), Claude Piéplu (le maire du palais)
séances : semaine du mercredi 16 octobre 2013
mercredi 16 jeudi 17 vendredi 18 samedi 19 dimanche 20 lundi 21 mardi 22
21:00*
séance spéciale :
* mar 22 21:00 dans le cadre de la Fête du cinéma d'animation tarif unique 3,5 €
séances : semaine du mercredi 8 janvier 2014
mercredi 8 jeudi 9 vendredi 10 samedi 11 dimanche 12 lundi 13 mardi 14
10:00*
séance spéciale :
* sam 11 jan à 10h00 film présenté et analysé par Pascal Vimenet séance organisée dans le cadre du dispositif "Ecole et cinéma" en présence des enseignants concernés tarif unique 3,5 €
séances : semaine du mercredi 9 avril 2014
mercredi 9 jeudi 10 vendredi 11 samedi 12 dimanche 13 lundi 14 mardi 15
11:00
14:00
11:00
14:00
séances : semaine du mercredi 16 avril 2014
mercredi 16 jeudi 17 vendredi 18 samedi 19 dimanche 20 lundi 21 mardi 22
14:00

synopsis

Le Roi Charles V et Trois font Huit et Huit font Seize règne en tyran sur le royaume de Takicardie. Seul un Oiseau, enjoué et bavard, qui a construit son nid en haut du gigantesque palais, tout près des appartements secrets de Sa Majesté, ose le narguer. Le Roi est amoureux d’une charmante et modeste Bergère qu’il veut épouser sous la contrainte. Mais celle-ci aime un petit Ramoneur. Tous deux s’enfuient pour échapper au Roi et, réfugiés au sommet de la plus haute tour du palais, sauvent un petit oiseau imprudent pris à l’un des pièges du Tyran. Le Père Oiseau reconnaissant promet en retour de les aider...

notes de production

C’est l’histoire d’un roi très mauvais qui a des ennuis avec un oiseau très malin et plein d’expérience ; il y aussi des animaux qui sont très gentils, deux amoureux et beaucoup de gens épouvantables.
Jacques Prévert

On dit que j’ai mis trente-cinq ans pour faire Le Roi et l’oiseau… En réalité, j’ai mis cinq ans (en deux fois) pour le réaliser et trente pour trouver le fric !
Paul Grimault

Le Roi et l’oiseau est un dessin animé français créé par Paul Grimault, avec des textes de Jacques Prévert d’après La Bergère et le ramoneur de Hans Christian Andersen, et sorti au cinéma le 19 mars 1980. Des extraits du film furent également publiés aux éditions Gallimard quelques mois plus tard.

Les chansons extraites du film La Bergère et le ramoneur, dont les paroles sont de Jacques Prévert, ont été composées par Joseph Kosma et sont chantées par Jacques Jansen, Eric Amado et Jean Martin (elles ont été publiées aux éditions Enoch et Cie).

Ce film a eu une grande influence sur le monde du dessin animé, en particulier au Japon sur les fondateurs du Studio Ghibli, Hayao Miyazaki et Isao Takahata. Le Château de Cagliostro d’Hayao Miyazaki, sorti en 1979, contient de nombreuses références à ce film, en particulier dans l’architecture du château. Dans un autre long-métrage de Miyazaki, Le Château dans le ciel, l’apparence des robots qui gardent l’île de Laputa est inspirée de l’automate du film de Grimault.

Le film a connu une première vie sous le titre La Bergère et le ramoneur, sorti en 1953, avec un montage différent, imposé par la production et désavoué par les deux auteurs (1). En 1967, Paul Grimault récupère les droits et les négatifs du film qui durait 62 minutes, reprend les scènes existantes, dessine de nouvelles séquences et le remonte entièrement pour donner Le Roi et l’oiseau (87 minutes). Les voix de La Bergère et le ramoneur (2) ainsi que la musique de Joseph Kosma n’ont pas été utilisées pour Le Roi et l’oiseau, seuls quelques extraits musicaux de Kosma ont été repris.
La première version du film, La Bergère et le ramoneur, est primée à Venise en septembre 1952.
(1) Imaginé dès 1946 par Prévert et Grimault (deux amis qui ont travaillé ensemble au groupe Octobre), mis en chantier l’année suivante, la réalisation du film fut interrompue en 1950 à la suite d’un différend survenu entre Grimault et son associé André Sarrut avec lequel il avait fondé Les Gémeaux avant guerre...
Images et loisirs
(2) Pierre Brasseur (l’oiseau), Fernand Ledoux (le roi), Anouk Aimée (a bergère), Serge Reggiani (le ramoneur)

Le film est une aventure humaine ; le fruit d’une collaboration étroite de nombreux techniciens du monde de l’animation, formés en même temps que le film progressait. Cette équipe était techniquement exceptionnelle ; ce qui lui a permis de s’affranchir du modèle d’Outre-Atlantique, en particulier de se distinguer des studios Disney. Le film est aussi le symbole d’une profonde amitié, celle de Grimault et de Jacques Prévert, qui meurt en 1977, avant la sortie du film. La scène finale où le robot libère le petit oiseau et écrase sa cage est la dernière sur laquelle ont travaillé Prévert et Grimault. À cette époque, Prévert était déjà hospitalisé. La veille de sa mort, il envoie un télégramme à Paul Grimault avec ces mots : et s’il n’en reste qu’un, nous serons ces deux-là. Lors de la première projection, Paul Grimault avait réservé une place à côté de lui, pour Jacques Prévert.

Le roi
Charles Cinq et Trois font Huit et Huit font Seize de Takicardie est un tyran mégalomane et solitaire, épris de la bergère. Il fait fabriquer à la chaine des statues et portraits de lui-même, imposant un véritable culte de la personnalité...
L’oiseau
Habitué à narguer et à ridiculiser le roi dont il est le pire ennemi...
Les oisillons
Les quatre enfants de l’oiseau. Trois sont entièrement semblables et le dernier est l’opposé de ses frères...
Le ramoneur
Amoureux de la bergère qui se trouve dans le tableau situé juste à côté du sien...
La bergère
Amoureuse du ramoneur qui se trouve dans le tableau situé juste à côté du sien...
Le chef de la police
Fonctionnaire retors et vulgaire, dévoué corps et âme au roi...
Le chien du roi
Il s’attache aux oisillons et adore jouer des tours au chef de la police...
Le vieux cavalier
Statue équestre se trouvant dans la chambre du roi qui s’oppose au mariage de la bergère et du ramoneur...
L’aveugle
Joueur d’orgue de Barbarie qui espère un monde meilleur...
L’automate
Machine gigantesque construite par le roi, détournée par l’oiseau qui en fait une machine de destruction monstrueuse...

Entretien avec Paul Grimault
Comment travailliez-vous avec Jacques Prévert ?
La création du scénario s’est étalée sur une année environ. On ne travaillait pas tous les jours mais par plages de plusieurs semaines que nous entrecoupions d’un temps de réflexion. Nous avons d’abord échangé des idées et discuté beaucoup en imaginant des personnages et des décors, croquis à l’appui. Quand notre histoire a commencé à prendre forme, Jacques Prévert a entrepris la rédaction du scénario définitif qu’il dictait en même temps que les dialogues. Après cette première frappe, nous avons repris l’ensemble et, de séances en séances, fixé les dialogues définitifs. À l’époque nous étions loin d’imaginer que vingt­ cinq ans plus tard nous continuerions à apporter des améliorations à ce script. Cela dit, je ne veux pas revenir sur les problèmes du passé. L’important c’est que le film existe aujourd’hui comme nous l’avions souhaité...
http://www.commeaucinema.com/interviews/le-roi-et-l-oiseau,8013-note-108797

Paul Grimault
Né le 23 mars 1905 à Neuilly-sur-Seine, décédé le 29 mars 1994 au Mesnil-Saint-Denis.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Grimault

Jacques Prévert
Né le 4 février 1900 à Neuilly-sur-Seine, décédé le 11 avril 1977 à Omonville-la-Petite (Manche).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Pr%C3%A9vert

Hans Christian Andersen
Né le 2 avril 1805 à Odense (Danemark), décédé le 4 août 1875 à Copenhague.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Christian_Andersen

Wojciech Kilar
Né le 17 juillet 1932 à Lwów (alors en Pologne ; aujourd’hui Lviv en Ukraine).
Sa partition musicale pour le Dracula de Francis Ford Coppola reste dans les mémoires...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wojciech_Kilar

Jean Martin
Né le 6 mars 1922 et décédé le 2 février 2009 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Martin_%28acteur%29

Pascal Mazzotti
Né Pasquale Mazzotti le 16 décembre 1923 à Saint-Étienne-de-Baïgorry, décédé le 19 juin 2002 à Saint-Ouen-l’Aumône.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pascal_Mazzotti

Raymond Bussières
Né le 3 novembre 1907 à Ivry-la-Bataille (Eure), décédé le 29 avril 1982 à Paris.
Un des fondateurs du groupe Octobre...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Raymond_Bussi%C3%A8res

Renaud Marx
http://fr.wikipedia.org/wiki/Renaud_Marx

Hubert Deschamps
Né le 13 septembre 1923 à Paris où il est décédé le 29 décembre 1998.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hubert_Deschamps

Roger Blin
Né le 22 mars 1907 à Neuilly-sur-Seine, décédé le 21 janvier 1984 à Évecquemont.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Blin

Albert Médina
Né le 3 février 1920 à Marseille, décédé le 5 août 2009.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_de_M%C3%A9dina
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/126896/albert-medina

Claude Piéplu
Né le 9 mai 1923 à Paris où il est décédé le 24 mai 2006.
Resté dans les mémoires comme le célèbre narrateur de la série d’animation Les Shadoks...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Pi%C3%A9plu

acheter
le livre de Jean-Pierre Pagliano :
Le Roi et l’oiseau, voyage au cœur du chef-d’œuvre de Prévert et Grimault.

Belin, 192p. / 28€.

acheter
le DVD ou le Blu-ray du film Le Roi et l’oiseau.

extrait(s) de presse

Critikat - D’époque en époque, rien ne change : "Le Roi et l’Oiseau" est toujours d’une beauté et d’une force qui ne se démentent pas.
àVoir-àLire - Sa réussite est d'autant plus flagrante aujourd'hui que ses images ont encore une forte résonance, nourrissant une admiration esthétique immédiate.
Le Parisien - [Un] chef-d’œuvre de poésie et d’humour au graphisme très coloré.
Le Figaro - Il ne faut pas oublier que c'est Pierre Prévert qui a suggéré à Paul de faire de l'animation...
La Croix - La magie du duo Grimaut-Prévert opère à tous les étages de cette merveille animée avec une délicatesse incroyable...
Film de culte - L’impétuosité de l’imagination talonne la majesté du dessin. Vingt-deux ans après sa réhabilitation, Le Roi et l’oiseau n’a rien perdu de sa singularité...