Mon âme par toi guérie - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Mon âme par toi guérie

Mon âme par toi guérie

France - 2012 - 2h04
sorti en France le 25 septembre 2013
prix Louis Delluc 2013 - César 2014 : meilleur acteur (Grégory Gadebois)
film - film francophone
de

François Dupeyron

scénario : François Dupeyron
d'après l'oeuvre de : François Dupeyron
direction de la photographie : Yves Angelo
avec : Grégory Gadebois (Frédi), Céline Sallette (Nina), Jean-Pierre Darroussin (le père de Frédi), Marie Payen (Josiane), Philippe Rebbot (Nanar), Agathe Dronne (mère de l'enfant dans le coma), Nathalie Boutefeu (mère de la petite fille leucémique), Stephan Wojtowicz (homme à l'hémorragie), Anthony Paliotti (pote de Frédi et Nanar)
séances : semaine du mercredi 23 octobre 2013
mercredi 23 jeudi 24 vendredi 25 samedi 26 dimanche 27 lundi 28 mardi 29
20:45
18:15
21:00
18:30
21:00
18:30
21:00
séances : semaine du mercredi 30 octobre 2013
mercredi 30 jeudi 31 vendredi 1er samedi 2 dimanche 3 lundi 4 mardi 5
15:45
18:30
20:45
16:00
18:15
20:45
séances : semaine du mercredi 6 novembre 2013
mercredi 6 jeudi 7 vendredi 8 samedi 9 dimanche 10 lundi 11 mardi 12
21:15
21:15
21:15
séances : semaine du mercredi 26 novembre 2014
mercredi 26 jeudi 27 vendredi 28 samedi 29 dimanche 30 lundi 1er mardi 2
20:30*
séance spéciale :
* ven 28 à 20:30 - ciné rencontre : Les auteurs se font une toile (soirées Voix des lecteurs) - en présence de Lionel-Edouard Martin, auteur du livre "Nativité cinquante et quelques" - soirée organisée en partenariat avec le Centre du livre et de la lecture en Poitou-Charentes dans le cadre du Prix littéraire La Voix des lecteurs en Poitou-Charentes - tarif unique 3,5 €

synopsis

Frédi a perdu sa mère. Cette dernière lui a transmis un don, dont il ne veut pas entendre parler. Mais il se trouve peu à peu contraint de reconnaître que ses mains guérissent... Il s'interroge. D'où vient ce don ? Qu'importe, il l'accepte...

notes de production

Il y a deux ans, j’ai fait une note d’intention pour un scénario qu’on proposait à Arte. J’ai eu le malheur de citer Tarkovski pour faire comprendre je ne sais plus trop quoi. Malheur ! le retour a été cinglant. Non Tarkovski, c’est pas possible. Arte ! la chaîne culturelle - Arte n’a jamais mis un centime dans un de mes films - Ecoute Forman, il parle d’inculture... écoute l’interview de Langlois dans le bonus de l’Atalante, ce doit être dans les années 70. Il emploie le même mot, des producteurs incultes...
François Dupeyron
http://www.commeaucinema.com/notes-de-prod/mon-ame-par-toi-guerie,285939
http://ecrannoir.fr/blog/blog/2013/09/12/la-colere-de-francois-dupeyron-un-systeme-totalitaire-des-producteurs-incultes/

Le réalisateur François Dupeyron a sué sang et eau pour produire ce film. Aucune chaine publique n’a voulu investir de l’argent et tous les distributeurs consultés ont rejeté le projet du cinéaste. Des producteurs voulaient supprimer des dialogues jugés trop crus, d’autres trouvaient que le sujet n’était pas traité, certains ont même qualifié le scénario de merde. Le metteur en scène était sur le point de plaquer définitivement le cinéma quand un de ses amis l’a mis en contact avec Paulo Branco, un producteur indépendant qui a tout de suite accueilli le projet à bras ouverts.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paulo_Branco

François Dupeyron n’hésite pas à faire part de son ras-le-bol quant aux producteurs de chaines de télévision : on est dans un système soviétique, la Télé dit oui, tu fais le film, elle dit non… tu peux aller te coucher, va crever la gueule ouverte. C’est ça qui m’arrive, je suis en train de crever…, explique-t-il. Il va jusqu’à comparer la télévision au parti communiste tchécoslovaque tant les réalisateurs en sont selon lui dépendants.

Mon âme par toi guérie est une adaptation du roman Chacun pour soi, Dieu s’en fout (éditions Léo Scheer, 2009) et rédigé par le cinéaste en personne.

En parallèle avec la sortie du film, François Dupeyron souhaite également rappeler à tous l’éternelle lutte dans laquelle les réalisateurs s’engagent pour trouver un financement : j’ai une faveur à vous demander, vous, les journalistes, la Presse. Aidez-nous ! Entendez ces mots comme un cri. Faites savoir ce contre quoi on doit se battre (…) Aidez-nous ! On a besoin de vous pour retrouver un minimum de liberté, et de dignité.

Mon âme par toi guérie est l’occasion pour le metteur en scène François Dupeyron de collaborer à nouveau avec Yves Angelo, déjà directeur de la photographie pour Aide-toi le ciel t’aidera, Inguelezi et Un Cœur qui bat.

François Dupeyron
Né le 14 août 1950 à Tartas (Landes).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Dupeyron

Yves Angelo
Né le 22 janvier 1956.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Angelo

Grégory Gadebois
Né le 24 juillet 1976 à Gruchet-le-Valasse (Seine-Maritime).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A9gory_Gadebois

Céline Sallette
voir fiche du film Ici-bas
http://www.citebd.org/spip.php?film770

Jean-Pierre Darroussin
voir fiche du film Le Havre
http://www.citebd.org/spip.php?film749

Marie Payen
voir fiche du film A moi seule
http://www.citebd.org/spip.php?film804

Philippe Rebbot
http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Rebbot

Agathe Dronne
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/140729/agathe-dronne

Nathalie Boutefeu
Née en 1968 à Dijon.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nathalie_Boutefeu

Stephan Wojtowicz
http://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A9phan_Wojtowicz

Anthony Paliotti
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/327941/anthony-paliotti

extrait(s) de presse

Utopia - François Dupeyron signe une œuvre audacieuse, originale, inclassable, libre...
Elle - Grégory Gadebois, aussi troublant dans ses moments de faille que dans ses accès de colère. Autour de lui gravitent des acteurs bouillonnant de la même énergie et qui réussissent à emporter le spectateur dans cette histoire fantastique qui ne l’est peut-être pas…
Le Figaro - Dupeyron impose un univers très original, énigmatique et attachant.
Le Monde - "Mon âme par toi guérie" : le guérisseur et l'alcoolique soignent leurs blessures...
Libération - Le cinéaste insurgé signe un film étonnant sur un colosse cabossé pouvant soigner par apposition des mains...
Ouest France - (...) une histoire forte et sensible qui se nourrit d'irrationnel et de fantastique pour transcender les contingences du réel. Ce guérisseur qui longtemps se refuse à lui-même a la présence massive de Gregory Gadebois. Formidable de tranquille assurance (...).
Télérama - Massif, taiseux (Grégory Gadebois, sublime), Frédi ressemble aux héros tragiques des films noirs hollywoodiens - Robert Mitchum, John Garfield -, souhaitant vivre en paix, mais toujours rattrapés par le destin (...).
Le Jdd - Quelles superbes pépites d'humanité chez ces cabossés de la vie...