Elle s’en va - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Elle s’en va

Elle s’en va

France - 2012 - 1h53
compétition officielle Berlin 2013
film - film francophone
de

Emmanuelle Bercot

scénario : Emmanuelle Bercot, Jérôme Tonnerre
direction de la photographie : Guillaume Schiffman
avec : Catherine Deneuve (Bettie), Nemo Schiffman (Charly), Gérard Garouste (Alain), Camille (Muriel), Claude Gensac (Annie), Paul Hamy (Marco), Mylène Demongeot (Fanfan), Hafsia Herzi (Jeanne)
séances : semaine du mercredi 18 septembre 2013
mercredi 18 jeudi 19 vendredi 20 samedi 21 dimanche 22 lundi 23 mardi 24
14:00
16:15
20:45
18:30
20:45
18:30
20:45
18:30
20:45
14:00
20:55
18:30
20:45
18:30
séances : semaine du mercredi 25 septembre 2013
mercredi 25 jeudi 26 vendredi 27 samedi 28 dimanche 29 lundi 30 mardi 1er
16:15
16:15
16:30
séances : semaine du mercredi 2 octobre 2013
mercredi 2 jeudi 3 vendredi 4 samedi 5 dimanche 6 lundi 7 mardi 8
20:30
18:15
20:30
18:15
14:15
20:30
18:15

synopsis

Bettie, la soixantaine, se voit soudain abandonnée par son amant et en péril financier avec le restaurant familial. Que faire de sa vie ? Elle prend sa voiture, croyant faire le tour du pâté de maison. Ce sera une échappée. Au fil de la route : des rencontres de hasard, un gala d’ex-miss France, le lien renoué avec sa fille, la découverte de son petit-fils, et peut-être l’amour au bout du voyage…

notes de production

La réalisatrice s’est, en partie, inspirée du film de David Lynch, Une histoire vraie (1), dans lequel un vieil homme parcourt un périple de plus de 500 km sur une tondeuse à gazon, son seul moyen de locomotion, afin de retrouver son frère qu’il n’a pas vu depuis 10 ans.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Une_histoire_vraie

Le film a été tourné en 2012, principalement en Bretagne, dans les régions du Finistère et du Morbihan, mais également dans la région du Rhônes-Alpes dans un total de 65 décors.

Il s’agit du tout premier film dans lequel joue le jeune Nemo Schiffman, dans le rôle de Charly. Dans la vie, il est question du fils d’Emmanuelle Bercot, la réalisatrice, et de Guillaume Schiffman, le directeur de la photographie. C’est sa fascination pour cette actrice emblématique que la cinéaste a décidé d’introduire ce personnage de petit-fils dans les pattes de Catherine. Je pourrais venir sur le tournage ? m’a-t-il demandé lorsqu’il a appris que j’écrivais pour elle, mon rêve, c’est de serrer Catherine Deneuve dans mes bras ! Alors j’ai d’abord pensé écrire une petite scène pour lui, où il la serrerait dans ses bras, et, de fil en aiguille, le personnage du petit garçon est devenu un élément à part entière du scénario.

En dehors de son envie de faire un film avec Catherine Deneuve, le but de Elle s’en va est de mettre en avant une sexagénaire de caractère et indépendante : on parle peu des relations mères-filles à cet âge de la vie et, lorsqu’on les évoque, c’est généralement pour montrer un adulte confronté à la dépendance d’une personne âgée. Dans le cas de Bettie, c’est encore la mère qui a le dessus.

En raison d’un budget minimum, Emmanuelle Bercot a dû sacrifier des plans qui ont alors amputé le film de scènes sur le paysage ou de Catherine Deneuve au volant de sa voiture : faute d’avoir dû faire l’économie de ces moments typiques des road movies lorsqu’il a fallu réduire le coût du film, et je le regrette. Ainsi, c’est plutôt à travers la variété des rencontres qu’elle fait qu’on retrouve les schémas du road movie.

Le personnage de Bettie (Catherine Deneuve) prend le prétexte d’aller chercher des cigarettes pour partir, un motif comique qui pourrait s’attirer les foudres du comité de la loi Evin : on sent qu’elle est capable de tout pour en trouver. Je pense que la ligue anti-tabac ne va pas aimer. Elle fait vraiment l’apologie de la cigarette !

Un passage émouvant du film se centre sur la rencontre entre Bettie et un vieil homme : ce vieux monsieur ne comprenait pas tout, mais lorsqu’il s’est mis à parler, c’était bouleversant. Je connaissais par Emmanuelle l’histoire de sa fiancée, morte très jeune d’une tuberculose et qui lui avait fait promettre de ne jamais se marier. Je lui ai posé des questions sur sa vie et il s’est mis à se raconter. Dans cette scène, il ne me regarde même pas, il est dans le passé, ailleurs, avec ses mains tellement pleines d’arthrite qu’il peut à peine rouler sa cigarette. On voit ses doigts gourds, c’est une scène inouïe ; un moment dont je me souviendrai toute ma vie, explique Emmanuelle Bercot.

Emmanuelle Bercot a fait le choix de prendre des personnes qui ne sont pas acteurs pour les rencontres que fait Bettie sur sa route : ce sont tous des personnages ordinaires au sens noble du terme, même si parfois je force un tout petit peu le trait parce qu’il faut faire exister chaque personnage en très peu de temps.

Dans le film, vous aurez peut-être reconnu le visage de la chanteuse Camille. Bien qu’ayant déjà participé au tournage des Morsures de l’aube d’Antoine de Caunes en 2001 (2), il s’agit, ici, de son premier rôle joué : fidèle à mon principe de faire jouer l’entourage familial de Bettie à des professionnels, j’ai d’abord cherché une comédienne pour interpréter Muriel. Mais je n’aimais pas l’idée qu’une actrice revienne dans le film lorsque Bettie est sur les routes et je ne trouvais pas non plus la singularité que j’imaginais pour ce rôle dans celles que j’avais rencontrées. J’ai alors pensé à Camille, pour son sens inouï du rythme et son débit de parole (indispensable pour la longue logorrhée du coup de fil à Bettie). Elle a accepté de passer des essais, et ça a été une évidence immédiate. Pour moi, elle est l’une des plus grandes artistes contemporaines, explique Emmanuelle Bercot.
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Morsures_de_l%27aube

Entretien avec Emmanuelle Bercot
Racontez-nous la genèse du film.
J’avais depuis longtemps le désir de filmer Catherine Deneuve. Très peu d’acteurs en France m’inspirent une telle envie. Comme beaucoup de gens de ma génération, Catherine fait partie de ma vie - il n’y a pas une époque où je n’ai pas été marquée par elle, au travers de ses films. J’ai vraiment écrit Elle s’en va pour elle, et Catherine a été mon moteur absolu tout au long de l’aventure de ce film...
http://www.commeaucinema.com/interviews/elle-s-en-va,276704-note-110414

Entretien avec Catherine Deneuve
Comment vous êtes-vous rencontrées Emmanuelle Bercot et vous ?
On s’est d’abord vues autour d’un projet d’adaptation auquel elle a finalement renoncé. Plusieurs mois ont passé puis elle est revenue vers moi avec cette proposition de sujet qui m’a beaucoup plu. Je connaissais et j’aimais ses films. J’ai découvert et aimé son côté bosseuse. C’est très rassurant pour une actrice d’être au contact d’une réalisatrice qui travaille beaucoup : parce que le temps est ce qui manque le plus au cinéma aujourd’hui - le temps de l’écriture, celui de la préparation, des repérages. Alors que les choses n’étaient pas encore tout à fait lancées, Emmanuelle a su se donner seule les moyens de préparer son film. Le tournage était lourd mais il a été joyeux à cause de cette énergie déployée en amont...
http://www.commeaucinema.com/interviews/elle-s-en-va,276704-note-110415

Emmanuelle Bercot
Née le 6 novembre 1967 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuelle_Bercot

Jérôme Tonnerre
voir fiche du film Renoir
http://www.citebd.org/spip.php?film970

Guillaume Schiffman
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_Schiffman
http://www.cineclub-louislumiere.com/2013/03/14/guillaume-schiffman/

Catherine Deneuve
voir fiche du film Les Bien-aimés
http://www.citebd.org/spip.php?film752

Nemo Schiffman
http://www.cinemotions.com/Nemo-Schiffman-nm399035

Gérard Garouste
Né le 10 mars 1946 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Garouste

Camille
Née Camille Dalmais le 10 mars 1978 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_%28chanteuse%29

Claude Gensac
Née Claude-Jeanne-Malca Gensac le 1er mars 1927 à Acy-en-Multien (Oise).
Doit particulièrement sa notoriété avec son rôle d’éternelle épouse de Louis de Funès dans diverses comédies...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Gensac

Paul Hamy
voir fiche du film Suzanne
http://www.citebd.org/spip.php?film1096

Mylène Demongeot
Née le 29 septembre 1935 à Nice.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Myl%C3%A8ne_Demongeot

Hafsia Herzi
Née le 25 janvier 1987 à Manosque.
Connue pour son rôle dans La Graine et le mulet de Abdellatif Kechiche (2007)...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hafsia_Herzi

extrait(s) de presse

In the mood for cinema - "Elle s’en va" est de ces films dont vous ressortez émus et le sourire aux lèvres avec l’envie d’embrasser la vie...
Zickma - Ce film est une grande réussite et mérite vraiment que l’on s’y attarde...
L'Express - "Elle s'en va" : Deneuve dans la France de Depardon, comme jamais au cinéma...