Landes - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Landes

Landes

France, Belgique - 2013 - 1h40
film - film francophone
de

François-Xavier Vives

scénario : François-Xavier Vives
direction de la photographie : Emmanuel Soyer
musique ou chansons : Franck Lebon
avec : Marie Gillain (Liena), Jalil Lespert (Iban), Miou-Miou (Miou-Miou), Rosalia Cuevas (madame Hector), Steve Driesen (Cachan), Bernard Blancan (Darrouy), Swan Mirabeau (Suzanne), Christelle Cornil (Juliette), Tsilla Chelton (madame Laraillet)
séances : semaine du mercredi 31 juillet 2013
mercredi 31 jeudi 1er vendredi 2 samedi 3 dimanche 4 lundi 5 mardi 6
14:15
18:15
14:15
18:15
14:15
18:15
14:15
18:15
14:30
18:30
14:15
18:15
14:15
18:15
séances : semaine du mercredi 7 août 2013
mercredi 7 jeudi 8 vendredi 9 samedi 10 dimanche 11 lundi 12 mardi 13
16:15
18:30
14:15
20:30
16:15
18:30
14:15
20:45
16:30
16:15
14:15
séances : semaine du mercredi 14 août 2013
mercredi 14 jeudi 15 vendredi 16 samedi 17 dimanche 18 lundi 19 mardi 20
20:30
18:30
16:15
20:15
14:15
18:15
14:20
18:30

synopsis

Années 20, dans Les Landes. Une crise sociale couve. Liéna qui vient de perdre son mari, hérite de ses vastes propriétés et du rêve de celui-ci : l’électricité partout sur ses terres. Seule contre tous, elle veut alors faire de ce rêve une réalité...

notes de production

Landes est le premier long-métrage de François-Xavier Vives. Après plusieurs documentaires, il s’est tourné vers la fiction en 2003 avec Noli me tangere, un court-métrage mettant en scène Maurice Garrel. Le film, diffusé sur France 3, a été sélectionné dans plusieurs festivals, ce qui a encouragé le réalisateur à poursuivre son exploration cinématographique.

Originaire des Landes, François-Xavier Vives a réalisé un documentaire en 1995 (1860 sur l’extrême horizon) dans lequel il se concentrait sur Félix Arnaudin (1), un photographe du XIXème siècle passionné par la région française. Au moment d’écrire son premier long-métrage de fiction, le cinéaste a une nouvelle fois pensé à cette immense forêt dans laquelle il a grandi. En plus d’être le sujet de son film, elle en est également le décor idéal : elle me renvoie aux grands espaces des westerns américains. Un peu ce que Monument valley (2) représentait pour John Ford (3), si je peux oser ce clin d’œil.
(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Arnaudin
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Monument_Valley
(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Ford

Pour écrire le scénario de Landes, François-Xavier Vives s’est inspiré de l’histoire de sa propre famille et en particulier celle de la sœur de son arrière arrière-grand-mère : mon grand-père m’a souvent parlé d’elle. Une femme très autoritaire qui avait perdu son mari très tôt et choisi de le remplacer à la tête de ses domaines, ce qui était assez original au début du siècle. Dans ce milieu encore très masculin, très patriarcal, cette forte tête avait vraiment réussi à s’imposer comme patronne : elle était crainte et très respectée. J’aimais beaucoup cette figure féminine – c’était une héroïne idéale. Je l’ai romancée bien sûr. Dans la réalité, la Liéna de ma famille était infiniment moins moderne et progressiste que la Liéna du film. Et elle ne partageait certainement pas les mêmes rêves, explique le réalisateur.

Landes marque le retour au cinéma de Marie Gillain et de Jalil Lespert. Si ce dernier a réalisé Des vents contraires et tourne actuellement Yves Saint Laurent avec Pierre Niney, il n’était pas apparu sur grand écran depuis Love and bruises en 2011 (4). La même année, Marie Gillain avait impressionné en juge engagée contre le surendettement dans Toutes nos envies de Philippe Lioret. Un rôle qui lui avait valu une nomination aux César dans la catégorie meilleure actrice.
(4) http://www.citebd.org/spip.php?film729

Emmanuel Roy et François-Xavier Vives sont des amis de longue date. Ils se sont rencontrés alors qu’ils étudiaient à l’école Louis Lumière. Le chef opérateur a participé au tournage de tous les documentaires du réalisateur de Landes, ainsi qu’à son court-métrage Noli me tangere. Pour son premier film au cinéma, il était donc normal qu’ils collaborent une nouvelle fois. Un duo qui s’est transformé en trio pour certains aspects du scénario : comme [Emmanuel Roy] n’est pas vraiment scénariste, l’écriture avec lui est un exercice assez atypique : nos discussions ont beaucoup à voir avec la mise en image. Camille Fontaine, scénariste professionnelle, est intervenue à un certain moment pour nous aider à approfondir certaines dimensions sociales et romanesques, explique François Xavier Vives.

François-Xavier Vives vient d’une famille de dessinateurs et d’artistes peintres. Le réalisateur a grandi en passant beaucoup de temps devant des tableaux. Il reconnaît d’ailleurs que son envie de faire des films est avant tout venue d’une envie d’esthétique picturale. Il a travaillé l’image de Landes avec son directeur de la photographie Emmanuel Soyer afin de reproduire au mieux l’intensité de la forêt. Je me sens toujours un peu désarmé par ce que l’on entend dire autour du travail de l’image en France. On vous taxe assez facilement “d’esthétisant” dès que vous sortez du naturalisme. C’est triste et stérile. Ce projet nous a menés vers cette esthétique, vers ce lien avec la peinture, c’était son adn… Et le mien aussi.

En tournant son long-métrage, François-Xavier Vives a beaucoup pensé à La Leçon de piano de Jane Campion, pour son rapport à la nature sauvage. Il évoque aussi Out of Africa de Sydney Pollack. Pour François-Xavier Vives, Liéna est proche du personnage de Karen Blixen interprété par Meryl Streep. Ces deux films sont également venus à l’esprit de Marie Gillain, car comme Landes, ils mêlent la petite et la grande histoire.

Marie Gillain est une habituée des films en costumes. Elle en a surtout tourné au début de sa carrière : Les Affinités électives des frères Taviani, Le Bossu de Philippe de Broca ou encore Le Dernier harem de Ferzan Ozpetek. Plus récemment, on a vu l’actrice dans Coco avant Chanel dans lequel elle était la soeur d’Audrey Tautou. Comme dans Landes, l’histoire se déroulait au début du XXème siècle.

François-Xavier Vives et Marie Gillain ont eu de longues discussions au sujet des costumes de Liéna. Ils se sont demandés si son personnage devait porter un corset ou bien adopter la mode charleston comme certaines jeunes femmes au début des années 1920. L’actrice et le réalisateur ont finalement opté pour un corset, pensant qu’il représentait bien le sentiment d’étouffement de Liéna. Pour être le plus réaliste possible, Marie Gillain a également porté de véritables robes d’époque pendant le tournage. C’est Elisabeth Tavernier qui était en charge des costumes de Landes. Elle a été nommée aux César à trois reprises pour son travail, notamment pour La Vie est un long fleuve tranquille en 1989.

Marie Gillain a utilisé le piano pour appréhender son personnage. Si Landes commence au moment de la mort du mari de Liéna, les précédentes versions du scénario s’intéressaient à la vie du couple : on y découvrait la Liéna d’origine, une jeune femme joyeuse dont la fantaisie et la modernité s’exprimaient par le piano. Dans Landes, on la voit d’ailleurs jouer avec sa soeur un morceau de Schubert de façon assez jazzy. Ce qu’elle fait passer à travers ce morceau m’a beaucoup aidée à la cerner. Ça la résume assez bien, Liéna met le “jazz” dans la lande !

Pour préparer son rôle, Marie Gillain s’est d’abord documentée sur les Landes et les gemmeurs (5). François-Xavier Vives lui a également montré des albums remplis de vieilles photos en noir et blanc de ces travailleurs de la forêt. Pendant le tournage de Landes, le grand-père de François-Xavier Vives est plusieurs fois venu raconter l’histoire de sa famille à l’actrice, afin qu’elle comprenne mieux Liéna.
(5) http://fr.wikipedia.org/wiki/Gemmage

Dés le début de leur collaboration, une relation de confiance s’est installée entre François-Xavier Vives et Marie Gillain. Une véritable entente qui a permis à l’actrice de participer activement au processus de création de Landes. Elle n’a pas hésité à soumettre des idées au réalisateur pendant le tournage. Elle se souvient d’une scène en particulier : Les gemmeurs viennent rendre des comptes à Liéna. Elle est assise et prend des notes pour pouvoir calculer leur rendement. J’étais derrière mon bureau et regardais les figurants arriver. J’ai demandé à François-Xavier : tu ne trouves pas qu’ils sont un peu trop propres ? Ce serait bien de les buriner davantage. François était d’accord et a aussitôt donné des instructions aux maquilleuses dans ce sens. C’est peu et beaucoup à la fois ; c’est le signe d’une vraie collaboration artistique.

Entretien avec François-Xavier Vives
"Landes" serait inspiré par l’histoire d’une de vos grands-tantes !
Le personnage principal, Liéna, est en effet au départ une parente éloignée dont me parlaient souvent mon grand-père et surtout sa sœur, la petite Suzanne dans le film. J’y ai vu une héroïne de cinéma. Mais avec mes coscénaristes, nous avons beaucoup "fictionné"...
http://www.sudouest.fr/2013/06/20/landes-sur-grand-ecran-1091007-3446.php

François-Xavier Vives
http://www.cameralucida.fr/catalogue/realisateur/36/francois-xavier-vives
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/302905/francois-xavier-vives

Emmanuel Soyer
http://www.imdb.com/name/nm0816422/
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/139122/emmanuel-soyer

Franck Lebon
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/133997/franck-lebon
http://www.commeaucinema.com/personne/franck-lebon,57354

Marie Gillain
Née le 18 juin 1975 à Rocourt (près de Liège).
C’est à l’âge de 14 ans qu’elle passe des essais pour L’Amant de Jean-Jacques Annaud, mais n’est finalement pas retenue...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Gillain

Jalil Lespert
Voir fiche du film Love and bruises
http://www.citebd.org/spip.php?film729

Miou-Miou
Née Sylvette Herry) le 22 février 1950 à Paris.
Son nom de scène lui aurait été attribué par Coluche à l’époque du Café de la Gare...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Miou-Miou

Rosalia Cuevas
http://www.imdb.com/name/nm1943625/

Steve Driesen
http://www.imdb.com/name/nm1578906/

Bernard Blancan
Né le 9 septembre 1958 à Bayonne.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Blancan

Swan Mirabeau
http://www.imdb.com/name/nm4668091/

Christelle Cornil
Née le 28 août 1977 à Bruxelles.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Christelle_Cornil

Tsilla Chelton
Née le 21 juin 1919 à Jérusalem, décédée le 15 juillet 2012 à Bruxelles.
Interprète du répertoire de Ionesco au théâtre, elle acquiert au cinéma une notoriété avec le film Tatie Danielle d’Étienne Chatiliez (1990)...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tsilla_Chelton