Electrick children - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Electrick children

Electrick children

Usa - 2012 - 1h33
Sélection officielle Deauville 2012 Ouverture Berlin 2013
film - version originale sous-titrée en français
de

Rebecca Thomas

scénario : Rebecca Thomas
direction de la photographie : Mattias Troelstrup
musique ou chansons : Eric Colvin
avec : Julia Garner (Rachel), Rory Culkin (Clyde), Liam Aiken (M. Will), Bill Sage (Tim), Billy Zane (Paul), John Patrick Amedori (Johnny), Rachel Pirard (Sara), Cynthia Watros (Gay Lynn), Cassidy Gard (Snow)
séances : semaine du mercredi 17 juillet 2013
mercredi 17 jeudi 18 vendredi 19 samedi 20 dimanche 21 lundi 22 mardi 23
16:00
19:40
16:00
19:40
16:00
19:40
16:00
19:40
16:00
19:40
16:00
19:40
séances : semaine du mercredi 24 juillet 2013
mercredi 24 jeudi 25 vendredi 26 samedi 27 dimanche 28 lundi 29 mardi 30
16:00
16:00
16:00
16:00
16:00
16:00

synopsis

Une adolescente issue d’une famille fondamentaliste mormone de l’Utah. Découvre à ses 15 ans, le rock n’roll sur une cassette audio. N’ayant jamais entendu une telle musique, elle vit ce moment comme une expérience exceptionnelle, mystique et sensuelle... Trois mois plus tard, la jeune fille tombe enceinte et affirme avoir subi une immaculée conception à l’écoute de la musique. Alors que ses parents tentent de la marier de force, elle parvient à s’enfuir. Sa destination : Las Vegas, à la recherche de l’homme chantant sur la cassette et dont elle est persuadée qu’il est lié à sa mystérieuse grossesse…

notes de production

Rebecca Thomas disposait à l’origine pour le tournage de son film d’un budget de seulement 30 000 dollars, après avoir rassemblé des fonds sur le site de financement collaboratif kickstarter. C’est l’arrivée du producteur Richard Neustadter sur le projet qui a permis de débloquer plus de fonds.

La réalisatrice Rebecca Thomas a été élevée dans la religion mormone non fondamentaliste. Elle a beaucoup étudié cette communauté (ses grands-parents étaient eux-mêmes fondamentalistes) et a donc voulu réaliser un long métrage sur ce sujet qu’elle connaît bien. Certains lieux du film sont même très proches d’elle puisqu’une des maisons n’est autre que celle de son voisin.

Après un an d’écriture, le tournage d’Electrick children a été finalement très rapide, puisqu’il s’est déroulé sur 24 jours seulement. Julia Garner, mineure à l’époque, ne devait également tourner que 8 heures par jour maximum. Devant le manque de temps, l’improvisation a été un élément important du tournage malgré le story-board écrit à l’avance.

Les scènes de nuit ont été nombreuses, et ont constitué des difficultés supplémentaires au niveau de l’éclairage : je voulais une sorte de clair de lune, qui crée des ombres subtiles, quelque chose de très simple et de très élégant, raconte Rebecca Thomas. Ça n’a pas toujours été simple avec la blancheur extrême de Julia Garner ; sa peau est si blanche que les réglages de lumière prenaient souvent beaucoup de temps.

Julia Garner a été recommandée à la réalisatrice malgré son manque d’expérience ; le fait que ce soit son premier rôle a même été un point positif pour le personnage de Rachel, comme l’explique la réalisatrice : Rachel est censée être un peu comme un poisson hors de l’eau, et c’était le cas de Julia, qui a pu exploiter ses émotions réelles. Depuis, on a pu voir l’actrice dans Le Monde de Charlie de Stephen Chbosky.

Le titre Electrick children vient du nom qu’avait donné la réalisatrice au groupe d’amis que rencontre Rachel, faisant également écho à la passion nouvelle de l’adolescente envers les objets électriques et électroniques.

Entretien avec Rebecca Thomas
"Electrick children" est votre premier long métrage ; comment a-t-il vu le jour ?
Quand j’ai fini l’écriture du scénario, j’avais en tête tous les lieux où je pourrais tourner gratuitement. Je n’avais aucun budget, mais je voulais tourner. J’ai donc commencé à réunir de l’argent sur kickstarter.com, un site de financement collaboratif. Avec cet argent et celui collecté auprès de mes proches, je partais sur un budget ne dépassant pas les 30 000 dollars. Mais pendant ce temps, ma productrice (Jessica Caldwell) a contacté un autre producteur, Richard Neustadter, lui proposant de collaborer au projet. Après avoir lu le scénario, il m’a appelée, très enthousiaste, pour me dire que j’aurais besoin d’un budget plus important...
http://www.commeaucinema.com/interviews/electrick-children,254678

Rebecca Thomas
http://www.imdb.com/name/nm3275942/

Mattias Troelstrup
http://www.imdb.com/name/nm1328334/

Eric Colvin
http://www.cinemotions.com/Eric-Colvin-nm278339

Julia Garner
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=552776.html

Rory Culkin
Né le 21 juillet 1989 à New York.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rory_Culkin
http://www.cinemapassion.com/fiche-personnalite-17623.php

Liam Aiken
Né le 7 janvier 1990 à New York.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liam_Aiken

Bill Sage
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-93426/filmographie/

Billy Zane
Né William George Zane Jr le 24 février 1966 à Chicago.
Obtient son tout premier rôle dans Retour vers le futur (1985)...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Billy_Zane

John Patrick Amedori
Né le 20 avril 1987 à Baltimore.
http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Patrick_Amedori

Cynthia Watros
Née à Lake Orion (Michigan).
Surtout connue pour incarner Libby dans le feuilleton tv Lost : les disparus...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cynthia_Watros

Cassidy Gard
Née le 26 Novembre 1989 à Gainesville (Floride).
http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne-220807/filmographie/

extrait(s) de presse

Abus de ciné - "Eletrick Children" emprunte des chemins détournés pour mieux provoquer une réelle émotion...