Le Prochain film - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Le Prochain film

Le Prochain film

France - 2013 - 1h20
film - film francophone
de

René Féret

avec : Frédéric Pierrot, Sabrina Seyvecou, Antoine Chappey, Marilyne Canto, Marie Féret, Lisa Féret, Christophe Rossignon, Marc Barbé, Grégory Gadebois, Rémy Larrose
séances : semaine du mercredi 29 mai 2013
mercredi 29 jeudi 30 vendredi 31 samedi 1er dimanche 2 lundi 3 mardi 4
20:00*
séance spéciale :
* jeudi 30 mai 2013 à 20h soirée avec le festival de La Rochelle en présence de Prune Engler, déléguée générale du Festival international du film de La Rochelle et de la comédienne Marilyne Canto tarif unique 3,50€

synopsis

À cinquante ans, Louis Gravet aimerait devenir un acteur comique. Son frère Pierre, réalisateur, a l’idée de l’engager dans le rôle principal d’une comédie. Les circonstances familiales, leurs femmes, leurs enfants, une nièce, les en empêcheront jusqu’à choisir de tourner un autre film, neuf et inattendu...

notes de production

René Féret
Né le 26 mai 1945 à La Bassée (Nord).
D’abord orienté vers une carrière d’acteur, René Féret se forme à l’Ecole Nationale d’Art Dramatique de Strasbourg. A la suite du décès de son père, il est interné dans un hôpital psychiatrique. Cette expérience douloureuse lui fournit le sujet de son premier long métrage L’Histoire de Paul qui remporte le prix Jean Vigo en 1975.
Il obtient par la suite un certain succès avec deux films eux aussi autobiographiques et situés dans le Nord de la France dont il est orginaire : La Communion solennelle, sélectionné à Cannes en 1977, et Baptême (1990). Grâce à quelques acteurs fétiches comme Valerie Stroh (Le Mystère Alexina, 1985) ou encore Jacques Bonaffé (Les Frères Gravet, 1995), il constitue presque une troupe et passe à un cinéma plus contemporain et psychologique (Rue du retrait, 2000).
Ayant de plus en plus de mal à voir ses films produits et distribués, René Féret fonde sa propre société JLM Productions à la fin des années 90. Le réalisateur continue aussi à jouer sporadiquement (Est-Ouest de Régis Wargnier, 1999) et se réserve de petits rôles dans ses propres films. Il renoue en 2003 avec la veine historique et familiale de La Communion solennelle et Baptême en tournant L’ Enfant du pays. En 2007, il revient à un film plus personnel avec Il a suffi que Maman s’en aille... où il se confie sur ses relations avec ses filles à travers le duo incarné par Sagamore et Salomé Stévenin.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ren%C3%A9_F%C3%A9ret
http://www.commeaucinema.com/personne/rene-feret,17660

Marilyne Canto
Née le 18 novembre 1963.
Débuté adolescente dans L’Hôtel de la plage en 1978...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marilyne_Canto

Prune Engler
Secrétaire de production, assistante de mise en scène, responsable de casting, lectrice de scénarios, Prune a baigné dans la vie du septième art, nourrissant une tendresse particulière pour les salles d’art et d’essai, qui nous apprennent à aimer le cinéma. Toutes raisons pour lesquelles elle partage le refus de délocalisation vers le multiplexe CGR, implanté à La Rochelle au détriment du centre-ville, que le festival annexe en ce début d’été. Y aller serait donner du crédit à des structures qui tuent les salles auxquelles nous sommes attachés...
http://www.humanite.fr/node/324762