Blackie & Kanuto - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > Blackie & Kanuto

Blackie & Kanuto

ciné môme
France, Belgique, Espagne, Italie - 2012 - 1h23
accessible aux enfants à partir de 6 ans
film d'animation - film francophone
de

Francis Nielsen

scénario : Angel E. Pariente
direction de la photographie : Davide Tromba
musique ou chansons : Xavier Berthelot
avec : Nancy Philippot (Blackie), Pablo Hertsens (Kanuto), Franck Dacquin (Karl Wolf)
séances : semaine du mercredi 22 mai 2013
mercredi 22 jeudi 23 vendredi 24 samedi 25 dimanche 26 lundi 27 mardi 28
14:00
14:00
14:30
séances : semaine du mercredi 29 mai 2013
mercredi 29 jeudi 30 vendredi 31 samedi 1er dimanche 2 lundi 3 mardi 4
14:00
14:00
14:30

synopsis

Une brebis noire, dénommée Blackie, est la terreur de la ferme. Elle n’a qu’une obsession : aller sur la lune. Kanuto, le chien de berger, se laisse entraîner dans ses plans, cherchant tant bien que mal à ne pas divulguer son amour pour elle. Ensemble, ils s’embarquent dans une folle aventure qui les amènera à rencontrer des vaches cantatrices, un loup dandy, des araignées couturières en situation illégale, d’étranges oiseaux exotiques, Pinky, une brebis de la taille de Godzilla, sans parler des « Pastrinos », un gang de chiens qui détiennent une fusée prête à décoller. Cette aventure, drôle mais néanmoins romantique, nous dévoilera un terrible secret, ardemment gardé pas la Nasa, qui changera notre idée de la Lune pour toujours…

notes de production

Le film a été monté de manière volontairement nerveuse et rythmée, choisissant de cadrer la plupart des plans à hauteur du museau de chien/d’agneau, pour aider les spectateurs à mieux s’identifier aux deux héros de l’histoire.

Francis Nielsen, qui réalise Blackie & Kanuto, a demandé à son ami Chris White, auteur du groupe pop-rock Les Zombies, de composer une chanson pour son film. Ainsi est née la chanson finale, Let’s go to the moon.

Pas moins de cinq pays ont collaboré pour produire Blackie & Kanuto, dont quatre européens (France, Belgique, Italie, Espagne) et la Chine. Une image multiculturelle qui trouve un écho dans chaque personnage du film, ainsi que dans le message qu’ils font passer. De plus, l’équipe de tournage a été constituée en respectant la même idée, et en employant des talents dans chacun de ces pays. Ainsi, le compositeur du film (Xavier Berthelot) est français, le scénariste (Angel E. Pariente) et le directeur de l’animation (Iker Alvarez) espagnols, le directeur de la photographie italien (Davide Tromba), etc.

Imaginé par les Basques Ivan Oneka et Iker Alvarez, dessiné par des Chinois, mis en 3D par des Belges, ce conte pour enfants façon Tour de Babel a coûté sept millions d’euros et mis cinq ans à aboutir, grâce à l’acharnement du producteur François Cohen-Séat.
Réalisé par Francis Nielsen (Le Chien, le général et les oiseaux), venu de la bande dessinée et de la publicité, il aligne un casting irrésistible, à commencer par un loup très raffiné, Karl Wolf, grand couturier à lunettes et sosie animal d’un autre Karl plus connu (Lagerfeld), prêt à tout pour piquer leur laine aux brebis de toutes les couleurs...
http://cinema.nouvelobs.com/articles/25055-a-venir-blackie-et-kanuto-une-jolie-fable-aux-vertus-pedagogiques

Lorsque les producteurs m’ont présenté à toute cette galerie de personnages hauts en couleurs, il m’a été vraiment difficile de ne pas vouloir en savoir un peu plus sur cette ferme où les moutons font des pompes et passent régulièrement à la fouille, où le loup rappelle étrangement certain grand couturier, où les araignées font du "kung- fu" et où les mascottes d’astronautes deviennent incontrôlables. Comment donc résister au plaisir de raconter à ma façon l’histoire de cette jeune agnelle, un peu différente des autres, et qui décide un jour d’aller décrocher la lune...
C’est une comédie, bien sûr, mais c’est avant tout une quête, la recherche de soi à travers les autres, l’apprentissage et la maîtrise de la seule réelle difficulté dans la vie, vivre avec les autres, apprendre à tenir compte de leurs états d’âme et oublier (ou au moins atténuer) son côté égoïste.
Un montage nerveux, beaucoup de plans cadrés à hauteur de nez de chien ou de museau d’agneau devraient aider le spectateur à s’assimiler à nos deux héros et à vibrer avec eux, lors des nombreux rebondissements que nous offre le scénario. L’animation est nerveuse, rythmée et très vivante. Pour accentuer la vraisemblance de l’histoire, la bande son est plutôt réaliste pour nous aider à plonger sans état d’âme dans l’univers graphique si particulier du film. J’ai demandé à mon ami Chris White (les Zombies) de composer une chanson, ce qu’il a accepté avec plaisir. C’est bon signe pour la suite...
Voilà, le film est fini. Plutôt que d’essayer de décrocher la lune, nous avons tenté de faire passer un bon moment de pure détente aux spectateurs, petits et grands, qui iront voir le film. Et si au passage, il reste un peu d’interrogation sur l’intégration et les différences, mon but a été atteint...

Francis Nielsen

Chaque famille possède son mouton noir ! Je dirais même que chacun et chacune d’entre nous s’est déjà ressenti comme le mouton noir de la famille.
Notre film, dont l’idée est venue des producteurs basques espagnols de Baleuko, a attiré l’attention du réalisateur français Francis Nielsen. Il a pris possession de l’histoire et l’a modelée pour la raconter à travers son imaginaire des relations animales. Finalement, on est aussi sensible à l’étrangeté des situations qu’à la tendresse avec laquelle Francis a donné caractères et sentiments à ses personnages à quatre pattes. Fin observateur, il sait comment séduire les enfants, les petits bien sûr, mais aussi les grands que nous sommes, en se jouant de nos références.
Cette histoire ressemble à notre humanité et montre que nous vivons dans un monde qui n’est plus à conquérir mais à partager (comme l’a écrit Patrick Chamoiseau).
Nous avons monté la production à cette image, en faisant travailler pas moins de quatre pays européens (Espagne, Italie, Belgique, France) et la Chine. Nous avons travaillé ensemble et à distance, assumant chacun son tour les rôles de la brebis noire et du chien de berger. Nous nous sommes entendus et avons reconnu nos différences, tandis que Francis gardait le cap sur l’objectif global. A la fin de l’aventure, c’est encore ensemble, comme partenaires et comme amis, que nous vous proposons de découvrir le résultat de cette aventure.

François Cohen-Séat, producteur

Les personnages du film
Kanuto
Chien de berger et gardien du troupeau, Kanuto voit sa vie bouleversée à la naissance de Blackie sur laquelle il garde toujours un oeil, mi-agacé, mi-amoureux.
Qu’est-ce qu’elle s’imagine, franchement ? Qu’elle peut aller sur la lune, toute seule, comme une grande ? Mais qu’est-ce qu’elle a dans la tête ?
Blackie
Fantaisiste et égocentrique, Blackie est perçue comme la ravissante idiote de la ferme. Pour montrer de quoi elle est capable, elle met tout en oeuvre pour réaliser son rêve : aller sur la lune.
Alors là, bravo ! Je lui dis que j’vais sur la Lune... Et tout ce qu’il trouve à répondre, lui, c’est Au revoir ?
Marvin
Courageux mais pas téméraire, il n’a pas sa langue dans sa poche.
Les pompes, c’est des genres de p’tits cakes... Huh Huh !
Grumbo
Gardien intérimaire du troupeau, ses méthodes militaires ne plaisent pas à tout le monde.
J’vais t’en faire baver p’tit bonhomme ! Rejoins l’rang ! Allez, bande de chiffes molles, j’veux vous voir mordre la poussière ! Faites-moi 50 pompes, et qu’ça saute !
Les 3 soeurs
Victoria, Nancy et Chloé, les 3 soeurs de Blackie, sont aussi naïves que délurées.
Victoria : il faut éviter de penser au loup. Qui connait une bonne histoire ?
Chloé : je peux vous raconter celle du Petit chaperon rouge...
Nancy : ...et du Grand Méchant Loup...
Theodora
C’est elle qui fait l’éducation des jeunes brebis.
Et un, deux, trois, mesdemoiselles... Toutes les petites agnelles doivent apprendre les bonnes manières.
Pepe
Il est toujours là pour donner un coup de main... euh... de patte !
Blackie... Faudrait peut-être y aller, là... C’est que j’commence à fatiguer moi, là-haut...
Les Fermiers
Ils sont totalement dépassés par les inventions de Blackie.
Huh ! Alors là, j’dois dire que j’avais encore jamais vu ça...
Pinkie
Victime des expériences de l’agence spatiale, Pinkie cache un grand coeur sous son apparence monstrueuse.
Rrrrrrrh Rrrrrrrrrrrrrrrrh
Jet ki pu
Grand Maître de Karaté, il est le défenseur des araignées couturières.
Je suis Jet ki pu ! L’araignée la plus venimeuse du monde ! J’te préviens, il n’existe aucun antidote contre mon venin !
Karl Wolf
Séducteur invétéré, Karl est la terreur du troupeau de moutons, alors qu’il ne cherche qu’à séduire les plus jeunes pour récupérer leur laine soyeuse.
Dites-moi, mes jolies, ça vous dirait... de devenir top models, toutes les trois ?
Les Pastrinos
Laïka, Johnny, Vostok sont des astronautes, prêts à décoller pour la lune.
Nous sommes des chiens hors du commun dont les capacités, génétiquement multipliées, nous confèrent des facultés extraordinaires.

Francis Nielsen
Né le 19 juin 1947 à Annecy.
Actuellement réalisateur pour la tv et le cinéma...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Nielsen

Angel E. Pariente
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/325915/angel-e-pariente

Davide Tromba
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/385946/davide-tromba
http://www.cinemotions.com/Davide-Tromba-nm1449932

Xavier Berthelot
http://www.commeaucinema.com/personne/xavier-berthelot,122324

Nancy Philippot
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/385947/nancy-philippot

Pablo Hertsens
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pablo_Hertsens

Franck Dacquin
http://www.latourdesheros.com/ltdh/index.php/Franck_Dacquin
http://www.cinemotions.com/Franck-Dacquin-nm1062071

extrait(s) de presse

Première - Un bestiaire à mi-chemin entre "La Ferme des animaux" d’Orwell et "Le Vilain petit canard" d’Andersen...
Le Nouvel obs - Une jolie fable aux vertus pédagogiques...