La Religieuse - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > à l'affiche au cinéma > La Religieuse

La Religieuse

France, Allemagne, Belgique - 2012 - 1h54
Compétition officielle Berlin 2013
film - film francophone
de

Guillaume Nicloux

scénario : Guillaume Nicloux, Jérôme Beaujour
d'après l'oeuvre de : Denis Diderot
direction de la photographie : Yves Cape
musique ou chansons : Max Richter
avec : Pauline Etienne (Suzanne Simonin), Isabelle Huppert (la Mère Supérieure du couvent Saint Eutrope), Louise Bourgoin (Soeur Christine, Mère Supérieure du couvent Sainte Marie), Martina Gedeck (mère de Suzanne), Francoise Lebrun (Madame de Moni, Mère Supérieure du couvent Sainte Marie), Agathe Bonitzer (Soeur Thérèse), Alice de Lencquesaing (Soeur Ursule), Gilles Cohen (père de Suzanne), Marc Barbé (Père Castella), François Négret (Maître Manouri), Lou Castel (Baron de Lasson), Pierre Nisse (Marquis de Croismare)
séances : semaine du mercredi 20 mars 2013
mercredi 20 jeudi 21 vendredi 22 samedi 23 dimanche 24 lundi 25 mardi 26
14:00
15:30
19:45
21:55
18:00
19:45
14:00
18:00
21:55
16:30
19:45
21:00
séances : semaine du mercredi 27 mars 2013
mercredi 27 jeudi 28 vendredi 29 samedi 30 dimanche 31 lundi 1er mardi 2
18:00
21:45
18:00
21:45
18:00
21:45
15:45
18:00
21:45
14:30
19:00
18:00
21:45
21:20
séances : semaine du mercredi 3 avril 2013
mercredi 3 jeudi 4 vendredi 5 samedi 6 dimanche 7 lundi 8 mardi 9
21:40
21:40
21:40
21:40
18:30
21:40
21:45

synopsis

XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans "le monde". Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté...

notes de production

La Religieuse est un roman-mémoires achevé vers 1780 par Denis Diderot, et publié à titre posthume, en 1796.
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Religieuse

La Religieuse, adapté du roman de Denis Diderot publié à la fin du XVIIIe siècle, est le dixième film de Guillaume Nicloux. C’est la troisième fois que le réalisateur adapte un roman au cinéma, après Le Poulpe en 1998, inspiré de la collection de romans policiers du même nom, et Le Concile de pierre, adapté du roman de Jean-Christophe Grangé en 2006.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Poulpe_(film)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Concile_de_pierre_(film)

Guillaume Nicloux a dirigé ses actrices principales de manière peu conventionnelle sur le tournage de La Religieuse, en donnant par exemple très peu d’indications au sujet de leur jeu. Il désirait également que les comédiennes ne soient pas maquillées, comme le décrit Louise Bourgoin, Soeur Christine dans le film : le matin, il venait au maquillage pour vérifier qu’on ne nous mettait aucun fond de teint. Rien sur le visage ! C’est très beau à l’image… Et c’est pour cela que j’ai souvent les yeux rouges : on voit que je viens de pleurer… Juste avant la prise.

Guillaume Nicloux est fortement lié au roman de Diderot, qu’il a découvert à l’adolescence après avoir rejeté l’éducation religieuse qu’il avait connue jusqu’alors : en pleine révélation punk et anarchiste, je me suis mis à dévorer les livres, et parmi eux La Religieuse, que j’ai reçu de façon très violente dans ma révolte et le foisonnement de questions que je me posais. Ce livre ne m’a jamais quitté et a laissé une marque indélébile en moi. Quelques années plus tard, je me suis demandé comment donner une dimension cinématographique à l’histoire de cette jeune fille mise au couvent contre son gré. J’ai seulement trouvé l’angle d’une adaptation possible il y a trois ans, explique le metteur en scène.

Pour Guillaume Nicloux, si La Religieuse traite de l’enfermement contre son gré d’une jeune fille au couvent, sa force vient avant tout du fait que le film aborde des thèmes encore sensibles de nos jours. Il raconte : les sujets traités dans La Religieuse sont des plus modernes. La révolte d’une jeune femme face à l’autorité, son combat sans relâche pour sa liberté, le droit à la justice, le refus de se résigner, la lutte contre l’arbitraire. Le plus intéressant c’est l’évidente contemporanéité du sujet et l’impact qu’il produit sur de jeunes personnes. Ma fille de dix-sept ans s’est passionnée pour le roman l’année dernière et je me suis aperçu que pour elle, l’histoire de Suzanne est toujours d’actualité. À son sens, peu de choses semblent avoir changé entre le XVIIIème siècle de Diderot et notre monde actuel.

Le tournage de La Religieuse s’est distingué par des choix artistiques osés. Par exemple, Guillaume Nicloux a choisi d’éclairer les scènes à la bougie. Le réalisateur explique ce choix par une volonté de travailler sur les couleurs du film, afin de ne pas donner une image trop sombre du couvent comme c’est souvent le cas lorsqu’il est représenté au cinéma : l’image traditionnelle du couvent poussiéreux est ainsi remplacée par une représentation plus chatoyante, presque chaleureuse, où les couleurs primaires sont mises en valeur, où les visages sans maquillage peuvent révéler l’aspect naturel de la peau soumise aux intempéries.

La musique a joué un rôle très important pour le film La Religieuse. Guillaume Nicloux voulait notamment que le compositeur Max Richter, qui a également travaillé sur Valse avec Bachir en 2008, écrive la bande originale très en amont du tournage. Ainsi, Pauline Etienne, dans le rôle de Suzanne, travaillait les morceaux et les interprétait directement pendant le tournage de la scène.
http://www.citebd.org/spip.php?page=cinemarecherche&id_film=98&alpha=22&a=2013&m=2#film

La Religieuse est le huitième long métrage dans lequel joue l’actrice belge Pauline Etienne, à 23 ans. Le Bel âge, en 2009, est le premier film où elle tenait le rôle principal aux côtés de Michel Piccoli (il lui a valu un prix d’interprétation féminine au Festival international des jeunes réalisateurs de Saint-Jean-de-Luz). Son rôle dans Qu’un seul tienne et les autres suivront de Léa Fehner a également été remarqué et récompensé par le Prix Lumière du meilleur espoir féminin en 2010.
http://www.citebd.org/spip.php?page=cinemarecherche&id_film=361&alpha=2&a=2013&m=2#film
http://www.citebd.org/spip.php?page=cinemarecherche&id_film=293&alpha=17&a=2013&m=2#film

Pauline Etienne et Louise Bourgoin, qui campent respectivement les rôles de Suzanne et Soeur Christine dans La Religieuse, partagent également l’affiche de L’Autre monde, réalisé par Gilles Marchand en 2010.

Le roman de Denis Diderot avait déjà fait l’objet d’une adaptation par Jacques Rivette en 1966, intitulée Suzanne Simonin, la religieuse de Diderot, et dans un premier temps censuré jusqu’en 1967 puis sélectionné au Festival de Cannes. Anna Karina interprétait alors le personnage de Suzanne.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Suzanne_Simonin,_la_Religieuse_de_Diderot

Guillaume Nicloux
Né le 3 août 1966.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_Nicloux
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/15536/guillaume-nicloux

Jérôme Beaujour
Né le 10 octobre 1946 à Paris.
http://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9r%C3%B4me_Beaujour

Denis Diderot
Né le 5 octobre 1713 à Langres et décédé le 31 juillet 1784 à Paris.
Reconnu pour son érudition, son esprit critique et un certain génie. Il laisse son empreinte dans l’histoire avec, entre autres, la célèbre Encyclopédie...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Denis_Diderot

Yves Cape
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/131334/yves-cape
http://www.afcinema.com/_Yves-Cape,30_.html

Max Richter
Né en 1966.
Sa musique est principalement influencée par celle de Xenakis...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Richter

Pauline Etienne
Née à Ixelles (Belgique) le 26 juin 1989.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pauline_%C3%89tienne

Isabelle Huppert
Née le 16 mars 1953 à Paris.
Égérie de Claude Chabrol et de Benoît Jacquot, Isabelle Huppert est l’une des rares interprètes à s’être constituée une filmographie véritablement internationale...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Isabelle_Huppert

Louise Bourgoin
Née Ariane Louise Bourgoin le 28 novembre 1981 à Vannes.
À partir de la rentrée 2006, elle est la miss météo dans Le Grand journal diffusé chaque soir sur Canal +...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Louise_Bourgoin

Martina Gedeck
Née le 14 septembre 1961 à Munich.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Martina_Gedeck

Francoise Lebrun
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7oise_Lebrun

Agathe Bonitzer
voir fiche du film Une Bouteille à la mer
http://www.citebd.org/spip.php?page=cinemarecherche&id_film=757&alpha=21&a=2013&m=2#film

Alice de Lencquesaing
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alice_de_Lencquesaing

Gilles Cohen
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_Cohen

Marc Barbé
Né le 6 mai 1961 à Nancy.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Barb%C3%A9
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/134958/marc-barbe

François Négret
Né à Versailles le 15 octobre 1966.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_N%C3%A9gret
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/200268/francois-negret

Lou Castel
Né Ulv Quarzéll le 28 mai 1943 à Bogotá (Colombie).
C’est Luchino Visconti qui le fait débuter dans l’Italie des années 60...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lou_Castel

Pierre Nisse
http://www.unifrance.org/annuaires/personne/367469/pierre-nisse