la Cité bientôt aux couleurs du Portugal - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > actualités de la Cité > la Cité bientôt aux couleurs du Portugal

la Cité bientôt aux couleurs du Portugal

un partenariat avec le Centre de langue portugaise de l’institut Camões

En visite à la Cité, le 11 décembre dernier, Vânia Cecília Almeida Rego, la directrice du Centre de langue portugaise de l’institut Camões (Poitiers), entérinait le principe de consacrer une exposition à José Carlos Fernandes une des références majeures de la bande dessinée portugaise contemporaine.

Ce projet se concrétisera à la Cité, à l’automne 2010. La Cité présentera non seulement l’exposition conçue en partenariat avec le Centre de langue portugaise, le Centro Nacional de BD e Imagem d’Amadora au Portugal, mais placera le dernier trimestre de l’année sous les couleurs du Portugal à travers des événements et des rencontres dont une avec José Carlos Fernandes.

José Carlos Fernandes

Né en 1964 à Loulé, il se consacre à la bande dessinée depuis 1989, date de ses premières publications (des adaptations de Garcia Marquez et de Ray Bradbury).
Auteur prolifique, il a depuis signé pas moins de deux mille planches de bande
dessinée parues dans des fanzines et sous forme d’albums.Le plus souvent placé sous le signe de l’humour et de l’ironie, le travail de José Carlos Fernandes peut être lu tantôt comme une critique décalée des effets pervers de la société de consommation, du rationalisme et du scientisme, tantôt comme une réflexion sur l’art contemporain.
Le talent de José Carlos Fernandes s’est définitivement imposé grâce à ce qui
constitue (jusqu’ici) son chef-d’oeuvre : A Pior Banda do Mundo (Le plus mauvais groupe du monde), publié en France aux Editionx Cambourakis.
Six volumes ont paru au Portugal depuis 2002. Cette série, d’une
grande qualité d’écriture, drôle et érudite, a valu à l’auteur de multiples prix et distinctions et a été publiée en Espagne, au Brésil et en Pologne. Plusieurs histoires de ces six volumes ont fait l’objet d’adaptations au cinéma et au théâtre, au Brésil et au Portugal.

- Achetez le livre José Carlos Fernandes : Le plus mauvais groupe du monde . Editions Cambourakis 19 €

- Institut Camoes
- Centro Nacional de BD e Imagem