eldo yoshimizu - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > eldo yoshimizu

eldo yoshimizu

en résidence de janvier à mars 2018

Eldo Yoshimizu est un artiste japonais, diplômé en 1990 de l’Université des arts et de musique de Tokyo, qui débute sa carrière dans l’art contemporain, plus particulièrement la sculpture et le design graphique.
Il se lance tardivement dans le manga en auto-publiant sa série Ryûko et en la présentant dans des galeries d’art à Tokyo. Cette série a été repérée puis publiée en France par la maison d’édition le Lézard Noir, en 2016 pour le premier volume et 2018 pour le second.

Eldo Yoshimizu est actuellement professeur de manga à Tokyo et partage son temps entre ses cours et son travail de graphiste et mangaka. Il réalise également des illustrations en France pour Libération (Laureline dans le spécial Angoulême 2017), des affiches, notamment pour l’exposition C’est arrivé demain (Poitiers 2017) sur le thème de la bande dessinée de science-fiction. Il a également réalisé, pour la ville de Poitiers, trois dessins monumentaux à l’occasion de l’arrivée de la ligne LGV 2017.

En résidence, il a débuté une bande dessinée hybride entre manga et BD franco-belge, sur un scénario du journaliste et scénariste français Benoist Simmat dans laquelle Aiko, jeune étudiante anglo-japonaise en histoire de l’art à Paris, va découvrir qu’elle est l’héritière d’une lignée de magiciennes japonaises « blanches » dont la vocation est de protéger l’humanité contre une autre tradition de magiciens « noirs » décidés à allier forces occultes et hautes technologies pour parvenir à leur objectif ultime : l’annihilation de la mort et la vie éternelle – à leur seul profit, bien entendu. L’histoire se déroule de nos jours, à l’automne, entre l’Europe de l’ouest (principalement France et Angleterre), pour sa première partie ; puis le Japon (principalement Tokyo et la préfecture d’Osaka), pour sa deuxième partie.

bibliographie

- Ryûko 2, Le Lézard noir, 2018.
- Ryûko 1, Le Lézard noir, 2016.

webographie

- www.eldoyoshimizu.com