cycle gaumont et merveilles #26 : la drôlesse - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2017 des rendez-vous de la cité > cycle gaumont et merveilles #26 : la drôlesse

cycle gaumont et merveilles #26 : la drôlesse

jeudi 21 décembre 2017 à 18h30, cinéma de la Cité

En écho aux derniers jours de l’exposition Gaumont voisine du musée de la bande dessinée, le cinéma de la Cité conclut ce soir sa rétrospective des trésors de la célèbre firme, par la (re)découverte de La drôlesse de Jacques Doillon, premier rôle marquant de Dominique Besnehard. Le jeune assistant du réalisateur Jacques Doillon y révélait également la débutante Madeleine Desdevises, dont la scintillante interprétation du rôle-titre porta le film jusqu’au prix du jeune Cinéma à Cannes en 1979. Une projection unique à ne pas manquer en cette fin d’année, pour patienter en attendant le festival du film francophone 2018.

la drôlesse
France - 1979 - 1h30
sélection officielle Cannes 1978
film - film francophone
de Jacques Doillon
avec : Claude Hébert, Madeleine Desdevises, Paulette Lahaye, Juliette Le Cauchoix, Fernand Decaean, Dominique Besnehard...

l’histoire
François a vingt ans. Il n’est aimé ni de sa mère, ni de son beau-père. On dit de lui qu’il est simplet, irresponsable, et l’on se satisfait de le laisser vivre seul, dans un grenier de ferme, et de savoir qu’il subsiste en récupérant des déchets dans les dépôts d’ordures. Mado a neuf ans de moins que lui mais elle lui ressemble déjà. Comme lui, c’est un être mal aimé, condamné à la solitude. Un jour, François enlève Mado et l’installe dans son grenier. Là, discrètement, prudemment - il ne faudrait pas que les « patrons » les surprennent -, ces deux accidentés de la vie font connaissance, deviennent amis, puis complices. Petit à petit, après la confiance, ils découvrent l’amour. Un amour naïf, terriblement sincère, qui reste pudique, car François n’oublie pas que sa petite compagne n’est encore qu’une enfant...

+ d'info sur le film

+ d'info sur l’exposition 120 ans de cinéma : Gaumont depuis que le cinéma existe

cycle gaumont et merveilles #26 : la drôlesse
jeudi 21 décembre 2017 à 18h30
tarif 3,50€
cinéma de la Cité
60 avenue de Cognac
Angoulême