regards croisés : artemisia, une femme peintre du 17ème siècle - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > actions culturelles > regards croisés : artemisia, une femme peintre du 17ème siècle

regards croisés : artemisia, une femme peintre du 17ème siècle

mercredi 29 novembre 2017 à 18h30, auditorium du musée de la bande dessinée

Suite à la récente publication du roman graphique Artemisia par Nathalie Ferlut et Tamia, la Cité organise un Regard Croisé entre les deux autrices et Emilie Falk et Laïla Bouazzaoui, spécialistes de la peinture au musée d’Angoulême. Elles évoqueront le fabuleux parcours d’une femme peintre extraordinaire du XVIIIème siècle : Artemisia.

Artemisia, personnage et artiste fascinante, devint une peintre de cour très douée et très appréciée. La vie de cette femme exceptionnelle est un véritable roman marqué de dramaturgie et de succès. Remarquablement douée et aujourd’hui considérée comme l’une des premières peintres baroques, elle s’impose par son art à une époque où les femmes peintres ne sont pas facilement acceptées.

Cette rencontre permettra d’échanger sur la vie incroyable de cette femme artiste et ses peintures, sans oublier d’évoquer la condition de la femme artiste, à cette époque et aujourd’hui.

Artemisia
Lorsque Artemisia Gentileschi pousse son premier cri, le Caravage commence à développer son art magnifiquement ténébreux. La peinture est alors un art réservé aux hommes : une femme ne peut ni entrer à l’Académie, ni signer ses toiles, ni être payée pour elles. C’est pourtant ce que l’une d’entre elles va faire... Sa force lui permettra de triompher de tout et de tous, et de révéler au monde une peinture dont la puissance n’a rien à envier à celle des hommes.

acheter le livre de Nathalie Ferlut et Tamia Baudouin : Artemisia Delcourt / 15.50€

regards croisés : artemisia, une femme peintre du xviième siècle
mercredi 29 novembre 2017 à 18h30
entrée libre
auditorium
musée de la bande dessinée
quai de la Charente
Angoulême