rencontres nationales : qu’est-ce que le preac bd ? - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > la Cité > échos de la Cité > rencontres nationales : qu’est-ce que le preac bd ?

rencontres nationales : qu’est-ce que le preac bd ?

largement évoqué au cours des prochaines rencontres, présentation du Pôle de Ressources pour l’Éducation Artistique et Culturelle Bande Dessinée

Il existe en France un Pôle de Ressources pour l’Éducation Artistique et Culturelle Bande Dessinée. Implanté en Charente, il en sera évidemment question lors de la seconde édition des rencontres nationales de la bande dessinée.

Le PREAC BD s’appuie sur deux axes principaux : l’organisation d’actions de formation et la production, l’édition et la diffusion de ressources pédagogiques. Il est piloté par l’Atelier Canopé - Charente, et regroupe par convention les acteurs suivants :
- le rectorat de l’Académie de Poitiers
- la DRAC Nouvelle-Aquitaine
- le réseau Canopé
- la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
- l’association du Festival International de la Bande dessinée
- la société 9eART+ organisatrice du Festival International de la Bande Dessinée
- la région Nouvelle-Aquitaine
- l’ESPE de Poitiers

Au cours de la période 2009-2017, le PREAC a mis principalement en œuvre les actions suivantes :
- un séminaire national de formation  : calé sur la période qui précède le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, il regroupe autour de thèmes pouvant être déclinés dans des établissements scolaires ou culturels, des enseignants et des médiateurs culturels (64 à 83 stagiaires, surtout enseignants, du premier degré à l’université) en provenance de 9 à 14 académies.
Quelques thèmes proposés :

  • quelle bande dessinée au XXIe siècle ?
  • quelle place pour la nouvelle BD à destination de la jeunesse dans l’enseignement ?
  • la bande dessinée de reportage
  • la mémoire en bande dessinée Le séminaire est piloté par l’Atelier Canopé 16 et la Cité avec le soutien de 9eART+ et du Rectorat de Poitiers.

- la production de ressources

  • le site la@BD : créé et réalisé par le réseau Canopé, il permet de diffuser des documents d’étude et d’analyse, à vocation pédagogique, des auteurs et des œuvres. Un temps interrompu, ce site, qui compte à ce jour environ 30 000 notices sur la bande dessinée, reprendra ses activités sous la double tutelle de Canopé et de la Cité, au dernier trimestre 2017.
  • l’appui au concours national de la bande dessinée scolaire : ce « vénérable » concours (44ème édition) offre aux élèves la possibilité de produire, seuls ou en groupe, une planche de BD. Plusieurs milliers de participants chaque année, provenant de centaines d’établissements scolaires, du 1er et du 2nd degré, concourent, parrainés par le Ministère de l’éducation nationale (concours organisé par 9eART+ avec le soutien de la MGEN et de Canopé). Il s’agit de l’un des premiers concours éducatif de France, et le PREAC, par l’intermédiaire de Canopé, y participe notamment par la réalisation de supports pédagogiques.
  • la production de documents pédagogiques : plusieurs supports pédagogiques ont été produits, pour les enseignants, en particulier de maternelle, afin de favoriser l’usage et l’exploitation de BD dans les séquences pédagogiques et le parcours des élèves (exemples : Puceron, toi-même, ou des livrets sur certaines séries comme l’ours Barnabé…). D’autre part, pendant plusieurs années, le réseau Canopé, à travers la collection « la BD de case en classe » a produit et diffusé de nombreux documents pédagogiques, multimedia, pour aborder par exemple des adaptations BD d’œuvres littéraires ou musicales (exemples : Robinson Crusoé, Le tour du monde en 80 jours, chansons de Gainsbourg, de Barbara,… ), pour étudier certaines œuvres BD (de Tardi, Hergé,…) ou encore pour accompagner le travail sur des thèmes transversaux (l’élu et le citoyen, la BD de reportage...).
  • la production et la diffusion d’expositions Le Festival International de la Bande Dessinée, l’Atelier Canopé 16, la Cité, produisent et présentent régulièrement des expositions, soit sur le thème de la bande dessinée, soit intégrant des éléments de bande dessinée. Certaines de ces expositions, davantage tournées vers les scolaires, ont été appuyées par le PREAC (par exemple Dragons, ou Mots en Piste, produites par Canopé 16) comme dernièrement Suivre Charlie coréalisée avec la Cité dans les mois qui ont suivi l’attentat perpétré contre Charlie Hebdo.

- le soutien aux manifestations à vocation éducative et de formation : le soutien du PREAC, par l’intermédiaire de l’appel à projet Arts et Culture du réseau Canopé, est un exemple de partenariat et d’appui, certaines manifestations pouvant alors être considérées comme des actions de formation.

© logo d’article : Natacha Sicaud