saison estivale : records de fréquentation ! - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > la Cité > échos de la Cité > saison estivale : records de fréquentation !

saison estivale : records de fréquentation !

des publics toujours plus nombreux et diversifiés à la Cité

Avec 21 800 visiteurs accueillis en juillet et août 2017, la Cité bat tous ses records de fréquentation cet été. Cette fréquentation amplifie les excellents résultats obtenus entre janvier et juin 2017, qui avaient marqué une hausse de 21 % de la fréquentation, avec 44 000 visiteurs contre 36 000 pour la même période en 2016. Il s’agit donc d’une tendance qui s’affirme sur le long terme et qui procède d’une stratégie globale de l’établissement, qui a placé l’enjeu de l’élargissement des publics au cœur de son projet d’établissement.

Une offre dense et diversifiée a été proposée durant tout l’été, qui se poursuivra une grande partie de l’automne :
- le parcours permanent du musée de la BD, musée de France, consacré à l’histoire de la bande dessinée, avec la nouvelle rotation des œuvres
- le nouvel espace à destination des enfants, Mon petit musée
- l’exposition Will Eisner, labellisée d’intérêt national
- l’exposition Mimo, dans les pas des dinosaures, par le dessinateur Mazan
- l’exposition Sur le vif, présentant des dessins et croquis de dix auteurs d’Angoulême
-  Strip Art, l’exposition des auteurs en résidence
- l’exposition Gaumont 120 ans de cinéma

Ces résultats sont le fruit d’une politique des publics volontariste et innovante portée par la Cité, qui conjugue plusieurs actions coordonnées :
- une politique d’action culturelle offensive et volontariste, développée autour de l’exposition Will Eisner avec 70 événements programmés, notamment des parcours jeu, des visites à la torche, des visites en costume, des ateliers graphiques et culinaires, des enquêtes au musée, des performances musicales… qui ont fédéré un public varié depuis le mois de février ;
- une évolution de l’offre de la Cité ciblée notamment sur les enfants et les familles, avec l’inauguration début juillet de mon Petit Musée, espace ludo-éducatif permanent au sein du musée de la bande dessinée et d’un parcours jeunesse à la bibliothèque ;
- des partenariats nouveaux avec l’Éducation nationale, des structures socio-culturelles, les Maisons des Solidarités de la Charente, des fédérations d’éducation populaire et plusieurs associations, qui débouchent sur une sensibilisation des publics éloignés de la culture aux activités de l’établissement ;
- une politique tarifaire spécifique pour l’été, permettant aux familles de pouvoir bénéficier de l’ensemble de l’offre proposée au sein de la Cité ;
- l’exposition Mimo sur les traces des dinosaures présentant le travail du dessinateur Mazan autour de sa série Mimo le Dinosaure, inspirée par les découvertes exceptionnelles d’Angeac-Charente, a rencontré un public de passionnés ;
- la stimulation de l’intérêt du public pour le travail des auteurs du territoire, à travers les expositions Strip Art et Sur le vif ;

Enfin, l’exposition Gaumont 120 ans de cinéma avec 8 236 visiteurs sur ces deux mois d’été, a contribué à ce succès sans précédent.

La fréquentation de l’été 2017 au musée de la bande dessinée (13 564 visiteurs) est en hausse de 48% par rapport à l’été 2016 (9 162 visiteurs).
Une hausse notable de 21% a déjà été observée pour les six premiers mois de l’année 2017, portant ainsi le nombre de visiteurs de janvier à août à 66 378, soit plus 44% par rapport à 2016.

En outre, la bibliothèque de la Cité a également connu une hausse sensible de sa fréquentation : + 37% avec 20 833 entrées depuis janvier 2017 (contre 15 242 sur toute l’année 2016).