cycle gaumont et merveilles #11 : un étrange voyage - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2017 des rendez-vous de la cité > cycle gaumont et merveilles #11 : un étrange voyage

cycle gaumont et merveilles #11 : un étrange voyage

jeudi 14 septembre 2017 à 18h30, cinéma de la Cité

Pour accompagner la grande exposition "Gaumont 120 ans de cinéma" présentée dans les studios Paradis, la Cité consacre chaque jeudi la plus ancienne et prestigieuse des sociétés cinématographiques. Cette semaine, un trésor intimiste et méconnu d’Alain Cavalier, porté par un Jean Rochefort excellent dans le road-movie encore peu courant dans sa carrière.

un étrange voyage
France - 1981 - 1h40
film d’Alain Cavalier
avec Jean Rochefort, Camille de Casabianca, Arlette Bonnard, Dominique Besnehard, Patrick Depeyrrat, Roland Amstutz, Gérard Chaillou...

l’histoire
Pierre est un quinquagénaire, installé comme restaurateur de tableaux à Paris. Il vit seul, séparé de sa femme Claire et ne connaissant pas beaucoup sa fille Amélie, qui prépare ses examens de Sciences Po. Il se rend à la Gare de l’Est pour accueillir sa mère qui a quitté Troyes pour passer quelques jours à la capitale. Mais alors que les passagers sont tous descendus du train, il s’avère qu’il n’y a nulle trace d’elle à son bord. Pierre s’inquiète d’autant plus lorsqu’une voisine de sa mère lui confirme qu’elle a bien quitté son domicile à l’heure prévue. La police ne trouvant aucune trace d’elle et classant l’affaire, il décide de suivre la voie de chemin de fer. Amélie décide de l’accompagner...

L’histoire du film a été inspirée à Alain Cavalier par un fait divers : lors d’un séjour en France, une pâtissière japonaise disparut dans un train, son cadavre retrouvé plusieurs jours après le long de la voie. Le cinéaste écrit le film avec sa fille Camille de Casabianca, qui joue également le rôle d’Amélie. Père et fille mettent beaucoup d’eux dans le film qui entrevoit ce que peut pleinement être la transmission. Porté par la douceur du regard du cinéaste et par un Jean Rochefort inoubliable (peut-être dans son plus beau rôle), Un Étrange voyage clôt le second grand mouvement du cinéma d’Alain Cavalier amorcé après La Chamade. Une réussite subtile et profondément touchante, couronnée par le prix Louis-Delluc en 1980.

+ d'info sur le film

+ d'info sur l’exposition 120 ans de cinéma : Gaumont depuis que le cinéma existe

cycle gaumont et merveilles #11 : un étrange voyage
jeudi 14 septembre 2017 à 18h30
tarif 3,50€
cinéma de la Cité
60 avenue de Cognac
Angoulême