cycle gaumont et merveilles #6 : je hais les acteurs - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2017 des rendez-vous de la cité > cycle gaumont et merveilles #6 : je hais les acteurs

cycle gaumont et merveilles #6 : je hais les acteurs

jeudi 10 août 2017 à 18h30, cinéma de la Cité

Pleins feux sur Gaumont ! Pour accompagner la grande exposition "120 ans de cinéma" présentée jusqu’au 31 décembre dans les studios Paradis, la Cité consacre chaque jeudi soir la plus ancienne et prestigieuse des sociétés cinématographiques. Un cycle exceptionnel, qui déroule cette semaine le tapis rouge à l’un des plus beaux castings francophones des années 80, réuni dans une comédie étonnante en hommage à l’âge d’or d’Hollywood.

je hais les acteurs
France – 1986 – 1h30
film de Gérard Krawczyk
avec Jean Poiret, Michel Galabru, Bernard Blier, Michel Blanc, Pauline Lafont, Dominique Lavanant, Patrick Floersheim, Sophie Duez, Guy Marchand, Jean-François Stevenin…

l’histoire
Orlando Higgens, l’un des agents les plus cotés et les plus roublards d’Hollywood, est en affaires avec JB Cobb, le patron d’un grand studio, qui attend beaucoup de son dernier film. Mais l’actrice principale est assassinée, et les soupçons se portent sur Higgens, qui s’était disputé la veille avec la défunte au sujet d’une jeune starlette, Elvina Bliss. Higgens est arrêté, puis relâché. Ce n’est que le début d’une longue succession d’incarcérations…

Bien avant d’embarquer dans des Taxi successifs pour le compte de Luc Besson, l’acteur et scénariste Gérard Krawczyk passait déjà derrière la caméra avec ce premier long-métrage aux ambitions rarement égalées en termes de distribution. Pour revisiter au vitriol les grandes heures des studios californiens, dans un jeu de massacre digne des meilleures comédies noires, la crème du cinéma français côtoie dans une valse étourdissante des invités-surprise tels que le réalisateur Claude Chabrol, le producteur Alexandre Mnouchkine et le dessinateur Marcel Gotlib. Suave gâterie pour cinéphiles, aux dialogues finement ciselés, tourné presque intégralement en noir et blanc bien avant The Artist, Je hais les acteurs marquait la première collaboration du réalisateur avec la regrettée Pauline Lafont, un an avant L’été en pente douce. On leur devra ce soir, ainsi qu’à leurs innombrables et irrésistibles complices, une brillante soirée en salle obscure.

+ d'info sur le film

+ d'info sur l’exposition 120 ans de cinéma : Gaumont depuis que le cinéma existe

cycle gaumont et merveilles #6 : je hais les acteurs
jeudi 10 août 2017 à 18h30
cycle Gaumont et merveilles
tarif unique 3,50€
cinéma de la Cité
60 avenue de Cognac
Angoulême