cycle gaumont et merveilles #2 : les risques du métier - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez une petite laine pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2017 des rendez-vous de la cité > cycle gaumont et merveilles #2 : les risques du métier

cycle gaumont et merveilles #2 : les risques du métier

jeudi 13 juillet 2017 à 18h30, cinéma de la Cité

Pleins feux sur Gaumont ! Pour accompagner la grande exposition "120 ans de cinéma" présentée à partir du 4 juillet dans les studios Paradis, la Cité consacre chaque jeudi soir la plus ancienne et prestigieuse des sociétés cinématographiques. Un cycle exceptionnel qui se poursuit cette semaine avec Les risques du métier d’André Cayatte (1967), un brûlant premier rôle au cinéma pour Jacques Brel dirigé par le réalisateur de Mourir d’aimer.

les risques du métier
France - 1967 - 1h45
film d’André Cayatte
avec Jacques Brel, Emmanuelle Riva, René Dary, Nathalie Nell, Delphine Desyeux, Christine Simon, Chantal Martin

l’histoire
Dans un village de région parisienne, une jeune élève accuse son instituteur, Monsieur Doucet, d’avoir tenté de la violer. Au cours de l’enquête, une autre jeune fille « avoue » qu’elle a eu des relations sexuelles avec M. Doucet, puis une troisième prétend à son tour qu’il se montrait entreprenant avec elle. Ce dernier se retrouve accusé de pédophilie et subit l’opprobre des villageois...

André Cayatte, ancien avocat, impose une intrigue dramatique et juridique audacieuse pour son époque, captée par le cinéaste tel un procureur démêlant les fils d’une enquête périlleuse. Aux côtés d’Emmanuelle Riva, disparue en 2017, Jacques Brel livre une prestation subtile, très remarquée alors que le chanteur venait de faire ses adieux à la scène et entamait une nouvelle carrière à l’écran. Aujourd’hui, la (re)découverte du film en salle obscure permet de mesurer le chemin parcouru en cinquante ans, par la société française confrontée à des "affaires" désormais très médiatisées. Un regard aigu sur les institutions judiciaires et une jeunesse sacrifiée, posé par un réalisateur volontiers militant et aujourd’hui méconnu.

+ d'info sur le film

cycle gaumont et merveilles #2 : les risques du métier
jeudi 13 juillet 2017 à 18h30
cycle Gaumont et merveilles
tarif unique 3,50€
cinéma de la Cité
60 avenue de Cognac
Angoulême