rencontres : mythologie et roman graphique indien avec amruta (...) - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez une petite laine pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > la Cité > hors les murs > archives Hors les murs > archives Hors les murs 2017 > rencontres : mythologie et roman graphique indien avec amruta (...)

rencontres : mythologie et roman graphique indien avec amruta patil

mardi 27 et jeudi 29 juin 2017, Paris

Amruta Patil, peintre-écrivaine indienne actuellement en résidence à la Maison des auteurs, sera à Paris les 27 et 29 juin 2017 pour deux rencontres organisées respectivement par le Centre d’Etudes de l’Inde et de l’Asie du Sud puis par l’École Normale Supérieure.

le 27 juin, rencontre "Diwan Wilson" organisée par le Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud à la Maison de l’Asie
Le Centre d’études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS) invite Amruta Patil et Sneharika Roy, enseignante à l’American University of Paris et chercheuse, pour un dialogue autour de la mythologie, de l’art, de l’écriture et du roman graphique indiens.
+ d'info sur la rencontre

27 juin 2017 de 18h à 20h
salons de la Maison de l’Asie
22 avenue du Président Wilson
Paris
(rencontre en anglais)

le 29 Juin, conférence "Rasa Replete" organisée par l’École Normale Supérieure
Amruta Patil parlera, lors de cette rencontre, de la féminité, de récits subversifs, de références interculturelles ou encore de l’agencement du texte et de la peinture.
Cette conférence organisée à l’initiative de l’INDIAS (Initiative Normalienne pour Découvrir l’Inde et l’Asie du Sud) sera en anglais.
+ d'info sur la conférence

29 juin 2017 à 20h30
École Normale Supérieure
Salle Dussane
45 Rue d’Ulm
Paris


Amruta Patil

Amruta Patil est une peintre-écrivaine indienne. Elle est diplômée de l’Ecole du Musée des Beaux-Arts de Boston. Son premier roman graphique Kari raconte la vie d’une jeune fille rebelle assumant pleinement sa sexualité dans une société partagée entre tradition et modernité. Cette histoire, publiée en Inde par les éditions HarperCollins, a paru en France en novembre 2008 aux éditions Au Diable Vauvert. Elle a ensuite travaillé à un ambitieux projet : l’adaptation en bande dessinée en deux tomes du Mahabharata. Le premier volume Adi Parva : Churning of the Ocean a paru en anglais en 2012 chez HarperCollins India, puis Au Diable Vauvert sous le titre Parva : L’éveil de l’Océan. Le deuxième volume Sauptik : Blood and Flowers a paru en 2016 chez HarperCollins India. Le dyptique Parva, avec ses tableaux luxuriants, est autant un récit écologique que mythologique mettant en évidence notre lien oublié avec les éléments, les fleuves, les forêts et la terre. Adi Parva et Sauptik sont deux œuvres nées de textes anciens et de traditions orales - le Mahabharata et les Puranas notamment. Réécritures mythologiques, ces deux œuvres sont particulièrement innovantes grâce aux thèmes choisis et à l’intensité visuelle des peintures, collages et aquarelles qui les constituent.
Sauptik figure dans la liste des livres inoubliables de 2016 d’Amazon en Inde.
Amruta Patil développe actuellement un nouveau projet d’album Aranyaka : Book of the Forest en collaboration avec le mythologue Devdutt Pattanaik.
Amruta Patil a reçu le 8 mars 2017 le Nari Shakti Puraskar, éminent prix qui récompense annuellement des femmes remarquables, remis par Pranab Mukherjee, le président de l’Inde, qui a salué son “travail insolite qui brise les frontières”.

Sneharika Roy

Sneharika Roy est enseignante en littérature anglaise et comparée à l’American University of Paris, ses recherches portent sur l’épopée postcoloniale. Elle a publié sur William Faulkner, Shashi Tharoor, Derek Walcott et Édouard Glissant dans Journal of Postcolonial Writing et Commonwealth Essays and Studies, entre autres. Ses recherches actuelles sont consacrées à l’œuvre d’Amitav Ghosh, en particulier la convention épique de la généalogie dans ses sagas diasporiques.