qui ne dit mot - de groodt – panaccione, delcourt - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > ressources éducatives > blog : quoi de neuf ? > chroniques > qui ne dit mot - de groodt – panaccione, delcourt

qui ne dit mot - de groodt – panaccione, delcourt

Céleste B., 2GT3 lycée Charles A Coulomb

Qui ne dit mot. 

Consent ? Je ne savais en effet pas trop si je consentais à quelque chose en lisant cette BD. Mais le style un peu simple et à la fois fou de la première et la quatrième de couverture m’ont fait dire un truc du style : « Après tout pourquoi pas »
 ?
Quand on la regarde, elle peut paraître assez simple, le personnage se perd dans les lettres du titre de sa Bd. C’est une marionnette. Son air perdu me l’a rendu assez sympathique. 

La couleur de la Bd est bien gérée, pareil pour le dessin. En fait, tout donne envie de lire le découpage des planches et de découvrir le scénario qui est tout simplement une torture pour le cerveau.
On peut avoir quelques difficultés à définir le réel du non réel dans cette Bd, la cohérence est présente, bien qu’un peu difficile à saisir. C’est principalement dû au déroulement chronologique, qui en se voulant très original peut laisser un peu perplexe au premier abord. Les lieux sont diversifiés sans être « trop » et l’époque nous rappelle la vie actuelle.
Tout ce que je viens de dire, ça fait qu’on s’identifie un peu à ce personnage qui semble à la fois perdu dans un quotidien plus qu’étrange.
Résumé l’histoire ici est extrêmement compliqué ! Je risquerais de vous spoiler sans le vouloir, mais pour faire simple, John a la trentaine, et on suit sa vie sur une journée, sa vie qui étrangement est pleine de rebondissements aujourd’hui spécialement. Les évènements sont assez imprévus, j’avais l’impression que tout était contre ce pauvre John (surtout les auteurs vous me ferez remarquer). J’ai presque l’impression d’avoir lu quelque chose d’absurde !
Pourtant tout y a bien un sens, et ces petits « tous » sont vraiment astucieux. Une très bonne lecture ! Si je l’ai lu à la base, c’est qu’on m’a demandé de faire une critique. Sauf que je ne savais pas quoi prendre ! Alors j’ai demandé à ma professeur une bande dessinée qui soit un peu… Originale disons. J’ai été servie !
J’ai adoré la trame de l’intrigue, j’ai trouvé que la chute de l’histoire était à la fois clichée et bien amenée par les auteurs. Ils l’ont rendu leur en créant une comédie complètement barrée !
Céleste B., 2GT3 lycée Charles A Coulomb

acheter