la guerre des orcs t.1 : l’art de la guerre - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > nos ressources > ressources éducatives > blog : quoi de neuf ? > chroniques > la guerre des orcs t.1 : l’art de la guerre

la guerre des orcs t.1 : l’art de la guerre

par Rajvan Burcéa et Jeremy Bonnin

« L’art de la guerre » est le premier volet de la série « La Guerre des Orcs » paru en août 2010 aux Éditions Soleil.

Les Orcs sont menacés par l’union des Elfes, des Hommes et des Nains qui veulent les éliminer. L’histoire tourne autour de Kil’Tyrson qui est le personnage principal. C’est un Orc aux yeux pâles, ce qui est une marque de lâcheté pour les siens. Pourtant, il arrive tout de même à survivre grâce à un des plus terribles vices : la ruse. Ainsi, Kil’Tyrson tuera le roi des Orcs pour le remplacer. Il montera ensuite une armée pour partir à l’assaut de ses ennemis. Règnera-t-il sur le monde ?

Cette histoire est très captivante car elle est pleine de suspens et de rebondissements. Les personnages sont très intéressants par leurs caractères différents les uns des autres : les Hommes sont sournois, les Orcs et les Nains sont des brutes qui ne désirent que la guerre et les Elfes sont des tyrans qui veulent diriger tout le monde.

Les dessins sont très précis et détaillés et les couleurs un peu sombres pour ne pas oublier l’atmosphère de la guerre. Le rouge est quant à lui accentué pour insister sur la présence permanente du sang.

Ce premier tome est très intéressant mais je ne le conseille pas pour les jeunes de moins de douze ans, car il reste tout de même assez violent.

Une chronique de Rajvan Burcéa, élève de 2GT5.

— 

Un Orc du nom de Kil’tyrson est le personnage principal de l’histoire. Au fil de la lecture, on remarque que c’est l’un des rares Orcs aux yeux clairs et intelligents. Il utilise la perfidie pour monter dans la hiérarchie des Orcs. Il gagne plusieurs batailles sans utiliser sa force.Retour ligne automatique
J’aime bien le scénario qui est très original car le personnage principal est un bon stratège : on s’attend beaucoup à ce qu’il se batte, mais il préfère éviter le combat.

Les dessins sont très soignés avec de nombreux détails. Les couleurs ont bien été choisies (le rouge, le noir et le gris). Elles s’harmonisent avec le thème de la guerre. Les personnages ressemblent en tout point aux Orcs qu’on connait : brutaux, forts et peu intelligents, à l’exception du personnage principal.

J’ai aimé l’univers héroïc fantasy de cette BD que je conseille aux adolescents. Je lui donne une note de 16/20. Vivement la suite de cette excellente série.

Une chronique de Jeremy Bonnin, élève de 2GT6.

Retrouvez cet album à la librairie de la Cité : La guerre des orcs t.1 : l’art de la guerre, de Peru et Daxiong, Soleil, 13,95€.