radio : fabien nury - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
musée : pour préserver l’intégrité des œuvres, une température de 20° est requise au sein des espaces d’exposition, aussi prévoyez de vous couvrir pour passer une agréable visite dans nos murs !
accueil > la Cité > hors les murs > carrefour des images > radio : fabien nury

radio : fabien nury

carrefour des images sur RCF, vendredi 24 février à 18h30 et samedi 25 février 2017 à 10h

Carrefour des images invite ce mois-ci Fabien Nury, scénariste talentueux et reconnu pour sa production de bandes dessinées mais aussi pour la série télévisée Guyane diffusée en ce début d’année 2017 par Canal +.

fabien nury
Il commence sa carrière en cosignant avec Xavier Dorison le scénario de W.E.S.T , série à succès dessinée par Christian Rossi (Dargaud, six tomes entre 2003 et 2011).
En solo, Fabien Nury écrit Je suis légion (Les Humanoïdes Associés, 2004-2007), une trilogie mise en images par l’Américain John Cassaday. Traduite en huit langues, elle se poursuit avec plusieurs autres dessinateurs, chez un nouvel éditeur, dans la série dérivée Les Chroniques de Légion (Glénat). En 2007, il commence aussi Le Maître de Benson Gate (Dargaud), avec Renaud Garreta.
De 2007 à 2012, Nury scénarise les six tomes d’ Il était une fois en France (Glénat), série historique qui, dessinée par Sylvain Vallée, obtient un immense succès public (850 000 exemplaires vendus) et critique. Entre autres récompenses, Il était une fois en France reçoit en 2011 le prix de la meilleure série au Festival international de la BD d’Angoulême.

+ d'info sur la carte blanche consacrée à Fabien Nury à la Cité le 16 février 2017

carrefour des images

vendredi 24 février à 18h30
et samedi 25 février 2017 à 10h
Radio RCF : fréquence en Charente 96.8 Mhz

écouter toutes les émissions Carrefour des images
écouter en ligne toutes les anciennes émissions Conciliabulles

© logo d’article : Renaud Joubert / Charente libre