ateliers de médiation : les réalisations - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > actualités de la Cité > ateliers de médiation : les réalisations

ateliers de médiation : les réalisations

retours en images sur les ateliers de décembre 2016 et janvier 2017

atelier du samedi : noël dessiné, le 17 décembre 2016
Dans cet atelier ouvert aux enfants à partir de 6 ans, articulé autour de deux albums jeunesse de l’illustratrice Mylène Rigaudie (Mon beau Sapin aux éditions Casterman et Tous les Noëls du monde aux éditions Milan), 9 enfants ont pu créer leurs propres décorations de Noël : ils ont dessiné et colorié des personnages inspirés par ceux de l’auteur, à emporter chez eux et suspendre au sapin.

ateliers parent-enfant : décorations de noël, le mardi 20 décembre 2016
Parents et enfants ont mis la main à la pâte dans cet atelier de Noël, où ils ont pu créer des décorations de Noël originales et astucieuses à partir de matériaux de récupération : boules de noël en laine, sapin en origami, étoile en rouleau de papier wc... Un goûter a suivi cette animation pour petits et grands à l’atmosphère conviviale. L’atelier, qui a rassemblé 12 enfants (à partir de 4 ans) et autant de parents, était complet. Il a été réalisé en partenariat avec Emmaüs Angoulême.

ciné goûter atelier, les 28, 29, 30 décembre 2016
Chaque jour, une dizaine d’enfants a pu assister à la projection du film d’animation Louise en Hiver au cinéma de la Cité. Le film a été suivi d’un goûter, puis d’un atelier de pratique artistique : les enfants ont créé des cartes de vœux à partir d’illustrations tirées du film, dont ils se sont inspirés pour leurs dessins au crayon gras, au pastel ou encore au crayon aquarellable.

atelier du samedi : atelier création d’un journal avec biscoto, le 21 janvier 2017
Le journal Biscoto, un mensuel créatif et ludique pour les enfants, est venu animer cet atelier ouvert à parti de 6 ans, qui affichait complet. 12 enfants se sont prêtés au jeu de créer un journal sur le thème des pirates, avec une vraie une, un édito, un poster, une BD, un documentaire, une poésie, et pour finir, la météo et les informations… des pirates ! L’équipe de rédaction inventive et souriante a créé un journal de 16 pages, digne des vraies publications de Biscoto.

animations lors du festival international de la bande dessinée, du 26 au 29 janvier 2017
Pendant tout le festival, vous êtes devenus les détectives du musée de la bande dessinée ! En parallèle de l’exposition Will Eisner, des activités « Codes Secrets » et « Énigmes à résoudre » ont donné du fil à retordre à de nombreux enfants, venus en famille, entre amis ou bien en groupes scolaires, parmi lesquels se trouvaient des classes ULIS et primo-arrivants.
Dans l’atelier « Codes Secrets », les participants ont dû déchiffrer, dans des planches de bandes dessinées, des messages cryptés utilisés par les antagonistes du Spirit, le héros de Will Eisner. Une fois les messages déchiffrés, ils ont ensuite pu créer leur propres messages codés, et les inscrire à leur tour dans les cases de bande dessinée.
Avec l’atelier « Enigmes à résoudre », ils ont encore une fois dû aider le Spirit dans ses enquêtes ! Dans chaque planche de bande dessinée, un mystère se cachait. Aux enfants de repérer les indices dissimulés dans les dessins, et de trouver le coupable de chaque crime…
Les ateliers ont eu énormément de succès, avec 20 à 30 participants pour chaque session. Beaucoup ont continué, après l’animation, à découvrir l’univers de Will Eisner, en se dirigeant vers l’exposition qui lui est consacrée au musée de la bande dessinée.
Là, encore une fois, le Spirit leur a confié une mission : au milieu des planches originales de l’artiste, une scène de crime attendait les joueurs de 9 à 99 ans, qui, munis de leurs livrets-jeu, ont dû chercher des indices dans toute l’exposition afin démasquer le coupable, et de sauver Central City, la ville du Spirit. Pour les plus petits (6-8 ans), un autre genre de chasse était à réaliser : ils ont dû retrouver les vêtements du Spirit, disséminés dans l’exposition par un petit farceur !
Ces deux parcours-jeu pour les enfants resteront en place pendant toute la durée de l’exposition, et d’autres activités pour petits et grands autour de l’univers de Will Eisner seront proposées.

+ d'info sur les ateliers proposés à la Cité pour les individuels
+ d'info sur les ateliers proposés à la Cité pour les groupes