ciné mardi : sous le soleil d’alfred - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2016 des rendez-vous de la cité > ciné mardi : sous le soleil d’alfred

ciné mardi : sous le soleil d’alfred

mardi 28 juin 2016 à partir de 18h30, cinéma de la Cité

Pour leur dernier événement de la saison, le cinéma de la Cité et l’association Hidden Circle conjurent les caprices de la météo, par le retour attendu d’Alfred Hitchcock sur le grand écran de la salle Nemo ! Au menu de cette soirée, deux classiques de la période dorée des années 50 : La main au collet qui confronte Cary Grant à Grace Kelly sur les corniches de la Riviera française, et L’homme qui en savait trop qui complique les vacances de James Stewart et Doris Day à Marrakech.

Tourné en 1954 sur la Côte d’Azur puis dans les studios de la Paramount, La main au collet fait écho à la projection plébiscitée de Le crime était presque parfait en salle Nemo en avril dernier. On y retrouve en effet Grace Kelly filmée pour la troisième et dernière fois par Hitchcock, pour qui cette réalisation constitua en outre un nouveau défi technique. Après la 3D, le cinéaste s’essayait en effet à la Vistavision, frais concurrent du procédé Cinemascope, pour accorder aux scènes tournées en extérieur une importance aussi prépondérante que novatrice à l’époque. C’est donc sous un authentique soleil cannois, niçois et monégasque, que l’immense Cary Grant campe un célèbre cambrioleur semi-retraité, accusé - à tort ? - de sensationnels vols de bijoux, sous les yeux affolants d’une jeune et intrépide milliardaire américaine... Le grand Charles Vanel et la jeune Brigitte Auber, entre autres acteurs français, complètent le casting de cette intrigue mouvementée qui reçut l’Oscar de la meilleure photographie, et un triomphe au festival de Cannes où la belle Grace rencontra son futur époux princier...

Demeuré à juste titre parmi les plus célèbres titres de la filmographie hitchcockienne, L’homme qui en savait trop sorti en 1956, est le remake homonyme d’un des premiers grand succès du réalisateur durant sa période britannique. Si la version de 1934 confrontait Leslie Banks à Peter Lorre (récemment applaudi en salle Nemo dans M le maudit de Fritz Lang) et Pierre Fresnay sous le ciel moins exotique de Saint-Moritz, c’est ici un autre acteur français, Daniel Gélin, qui fait basculer des vacances au Maroc dans un thriller d’espionnage en forme de cauchemar pour James Stewart et Doris Day. Le monstre sacré tournant pour la troisième fois sous la direction d’Hitchcock (après La corde et Fenêtre sur cour), et la chanteuse devenue actrice qui interprète la célèbre chanson du film (Que sera, sera), sont les adjuvants parfait du retour étincelant du maître du suspense à ses plus implacables recettes narratives. Après la comédie macabre Mais qui a tué Harry ?, le cinéaste se régale à plonger une famille ordinaire dans le drame et l’aventure à partir d’une situation banale, et d’y mêler des personnages anodins comme pour mieux faire observer leurs réactions par les spectateurs en salle obscure...

la main au collet

ciné répertoire
Usa - 1955 - 1h46
sorti en France le 23 décembre 1955
film - version originale sous-titrée en français
d’Alfred Hitchcock
avec : Cary Grant (John Robie, « le Chat »), Grace Kelly (Frances Stevens), Charles Vanel (Bertani), Brigitte Auber (Danielle Foussard), Jean Martinelli (Foussard), René Blancard (le commissaire Lepic)...

l’histoire
Un ancien cambrioleur, surnommé « le Chat », est suspecté d’une série de vols commis sur la Côte d’Azur. Il cherche à identifier le coupable pour se disculper... La milliardaire Mme Stevens et sa fille Frances sont des appâts de choix que veut utiliser « le Chat », mais la belle Frances n’est pas indifférente à l’ancien cambrioleur...

+ d'info sur le film

l’homme qui en savait trop

ciné répertoire
Usa - 1956 - 2h00
sorti en France le 30 avril 1956
film - version originale sous-titrée en français
d’Alfred Hitchcock
avec : James Stewart (docteur Ben McKenna), Doris Day (Jo, épouse McKenna), Daniel Gélin (Louis Bernard), Brenda de Banzie (Lucy Drayton), Bernard Miles (monsieur Drayton), Yves Brainville (l’inspecteur à Marrakech)...

l’histoire
Le docteur Benjamin McKenna, sa femme Jo et leur fils Hank passent quelques jours de vacances à Marrakech, au Maroc. Ils font la rencontre de Louis Bernard, un membre du "Deuxième bureau". Ce dernier est assassiné, et juste avant de mourir, confie à Benjamin qu’un attentat contre un homme d’État étranger se prépare à Londres. Pour contraindre le couple au silence, les comploteurs kidnappent Hank...

+ d'info sur le film

ciné mardi : sous le soleil d’alfred

mardi 28 juin 2016 à partir de 18h30
18h30 La main au collet
21h L’homme qui en savait trop
soirée en partenariat avec Hidden circle
tarif spécial 2 films 7 €
cinéma de la Cité
vaisseau Mœbius
60 avenue de Cognac
Angoulême