ciné mardi : dalton trumbo, le prête-nom - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2016 des rendez-vous de la cité > ciné mardi : dalton trumbo, le prête-nom

ciné mardi : dalton trumbo, le prête-nom

mardi 26 avril 2016 à partir de 18h30, cinéma de la Cité

Hommage et avant-première exceptionnels pour cette double programmation en salle Nemo. L’association Hidden Circle et le cinéma de la Cité consacrent une première soirée-événement à Dalton Trumbo : écrivain, scénariste et cinéaste culte de l’histoire d’Hollywood, longtemps maintenu dans l’ombre par la chasse aux sorcières anti-communiste. Occasion de (re)voir son chef-d’œuvre pacifiste Johnny s’en va-t-en guerre, et de découvrir le biopic très attendu que le lui consacre son compatriote Jay Roach.

Grand prix spécial du jury et prix de la critique internationale à Cannes en 1971, Johnny s’en va-t-en guerre (Johnny got his gun) est l’unique et mémorable réalisation de Dalton Trumbo, vibrant plaidoyer antimilitariste dont les images entre onirisme et brûlot influenceront nombre d’artistes (jusqu’au groupe de hard-rock Metallica). Dirigeant un casting d’excellence dont Timothy Bottoms, Jason Robards et Donald Sutherland, Trumbo y adapte son propre roman éponyme publié en 1939 : une brûlante démonstration, à travers le destin sans égal d’un soldat martyr de la Grande Guerre, des absurdités de la nature humaine... dont la réception compliquée outre-atlantique comptera dans les chefs d’accusation contre l’auteur à l’avènement du Maccarthysme. Membre du parti communiste, Dalton Trumbo figurera sur la "liste noire" d’Hollywood, qui l’enverra en prison pour ses opinions puis le contraindra à un exil au Mexique.

Quarante-cinq ans après ce chef-d’œuvre, Dalton Trumbo est l’objet d’un des biopics les plus guettés de l’année cinématographique 2016 ! Inattendu sur un tel sujet après ses grands succès de comédie (dont Austin Powers et Mon beau-père et moi), le réalisateur Jay Roach remonte à ses propres sensations d’enfant abreuvé de "peurs patriotiques" sur fond de Guerre Froide, pour mieux rendre enfin justice à la vie et l’œuvre du scénariste marginalisé par les studios américains dès 1929. Évoquant le sort des "dix d’Hollywood" - auteurs et réalisateurs traqués par la Commission sur les activités anti-américaines - le script captivant est co-signé par Nikola et Mitzi, les filles de Dalton Trumbo. Incarnant brillamment le rôle-titre, Bryan Cranston franchit sans nul doute un nouveau cap dans sa carrière après son Emmy Award pour la série Breaking Bad. Aux yeux de l’acteur, Trumbo présenté ce soir en avant-première au cinéma de la Cité, constitue pour nous tous un avertissement afin que la liberté d’expression continue de s’exercer.

johnny s’en va-t-en guerre

ciné-répertoire
Johnny got his gun
Usa - 1971 - 1h51
grand prix spécial du jury et prix Fipresci (prix de la critique internationale) Cannes 1971
interdit aux moins de 12 ans
film - version originale sous-titrée en français
de Dalton Trumbo
scénario : Dalton Trumbo
d’après l’œuvre de : Dalton Trumbo
direction de la photographie : Jules Brenner
musique ou chansons : Jerry Fielding
avec : Timothy Bottoms (Joe Bonham), Kathy Fields (petite amie de Joe), Marsha Hunt (mère de Joe), Jason Robards (père de Joe), Donald Sutherland (Jésus Christ), Eduard Franz (colonel, puis général, Tillery)...

l’histoire
Joe Bonham est un jeune étatsunien plein d’enthousiasme qui décide de s’engager pour aller combattre sur le front pendant la Première Guerre mondiale. Au cours d’une mission de reconnaissance, il est gravement blessé par un obus et perd la parole, la vue, l’ouïe et l’odorat. On lui ampute ensuite les quatre membres alors qu’on croit qu’il n’est plus conscient. Allongé sur son lit d’hôpital, il se remémore son passé et essaie de deviner le monde qui l’entoure à l’aide de la seule possibilité qui lui reste : la sensibilité de sa peau. Une infirmière particulièrement dévouée l’aide à retrouver un lien avec le monde extérieur. Lorsque le personnel médical comprend que son âme et son être sont intacts sous ce corps en apparence décédé, ils doivent prendre une décision médicale selon les valeurs et les croyances de l’époque...

+ d'info sur le film

dalton trumbo

Trumbo
Usa - 2015 - 2h04
sorti en France le 27 avril 2016
film - version originale sous-titrée en français
de Jay Roach
scénario : John McNamara
d’après l’oeuvre de : Bruce Cook
direction de la photographie : Jim Denault
musique ou chansons : Theodore Shapiro
avec : Bryan Cranston (Dalton Trumbo), Diane Lane (Cleo Trumbo), Helen Mirren (Hedda Hopper), Louis C.K. (Arlen Hird), Elle Fanning (Nikola Trumbo), John Goodman (Frank King), Michael Stuhlbarg (Edward G. Robinson), Adewale Akinnuoye-Agbaje (Virgil Brooks)...

l’histoire
Hollywood, la Guerre Froide bat son plein.Alors qu’il est au sommet de son art, le scénariste Dalton Trumbo est accusé d’être communiste. Avec d’autres artistes, il devient très vite infréquentable, puis est emprisonné et placé sur la Liste Noire : il lui est désormais impossible de travailler.Grâce à son talent et au soutien inconditionnel de sa famille, Il va contourner cette interdiction. En menant dans l’ombre un long combat vers sa réhabilitation, il forgera sa légende...

+ d'info sur le film

ciné mardi : dalton trumbo, le prête-nom

mardi 26 avril 2016 à partir de 18h30
18h30 Johnny s’en va-t-en guerre
21h Dalton Trumbo (avant-première)
soirée en partenariat avec Hidden circle
tarif spécial 2 films 7 €
cinéma de la Cité
vaisseau Mœbius
60 avenue de Cognac
Angoulême