pur(e)s et chastes - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > expositions temporaires > archives des expositions > archives des expositions 2016 > pur(e)s et chastes

pur(e)s et chastes

du 28 janvier au 20 mars 2016

L’exposition Pur(e)s et Chastes se parcourt dans le sens contraire de la marche. Sans pudeur, elle mêle la réalité à l’imaginaire pour interroger, en bande dessinée, les mœurs et les vertus d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Tel un cabinet de curiosité, elle dévoile, sans vergogne, les résultats hétéroclites des expériences graphiques menées par les étudiants du Master BD de l’ÉESI.

L’équation proposée par cette exposition est multidirectionnelle : Pur(e)s et Chastes revendique une création libre, émancipée et poétique. Sensible, elle nous parle d’amour et d’émotions. Érotique, elle suscite l’affection des sens. Corrompue, elle invoque des chimères maléfiques. Rêveuse, elle dévoile des univers fantasmagoriques. Aventureuse, elle explore des contrées inconnues habitées par des créatures oniriques. Biologiste, elle invente de nouvelles combinaisons chromosomiques et imagine la vie telle qu’elle pourrait être sur d’autres planètes. Physicienne, elle expérimente l’aléatoire de la matière en confrontant le dessin au jeu du hasard et de l’improvisation.

Par l’entreprise de ses multiples recherches et investigations qui ont succédé à un sérieux processus d’analyse et de réflexion, l’exposition Pur(e)s et Chastes se propose ainsi de résoudre le grand mystère de l’antimatière en portant l’ombre à la lumière.

le master bande dessinée de l’éesi

Fruit d’un partenariat entre l’École Européenne Supérieure de l’Image et l’Université de Poitiers, le Master Bande dessinée propose une formation à la fois artistique et théorique aux étudiants issus des filières artistique (DNAP) et universitaire (Licence).
Le Master est aussi ouvert, très largement, aux étudiants d’Europe et d’autres continents, ce qui explique le caractère très international de cette exposition.
Venus de Colombie, de Grèce ou de Californie, de Chine et de Belgique, du Liban, du Maroc, d’Espagne et d’Argentine mais aussi de tous les coins de la France, ces étudiants présentent des travaux réalisés lors des workshops du premier semestre, conduits par des artistes invités, tels Sergio Aquindo (Espagne), Amruta Patil (Inde) ou Matt Madden (USA) ou bien par des enseignants de l’ÉESI, ainsi qu’une sélection des travaux personnels et collectifs qui se développent librement dans le cadre du suivi artistique de la formation.

L’ambition de l’exposition Pur(e)s et chastes est de mettre en avant la qualité artistique des travaux des étudiants du Master BD qui affichent, chacun à sa manière, une singularité affirmée et un esprit de recherche foisonnant, loin des formes convenues de la bande dessinée.

scénographie Sabine Teyssonneyre et les autres étudiants de Master BD de l’ÉESI
coordination Gérald Gorridge
texte de présentation Léa Tsamantakis
partenaires l’École européenne supérieure de l’image, le Festival international de la bande dessinée, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image.

exposition pur(e)s et chastes
du 28 janvier au 20 mars 2016
vaisseau Mœbius, niveau deux
121, rue de Bordeaux
Angoulême