familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN

accueil > nos ressources > ressources documentaires > dossiers thématiques > l’art de morris : bon anniversaire lucky luke !

l’art de morris : bon anniversaire lucky luke !

dossier thématique

[janvier 2016]

En 2016, Lucky Luke fête ses 70 ans. Héros légendaire né sous l’inspiration de Maurice De Bevere (1923-2001), dit Morris, il a vécu dès les années 1950 des aventures écrites par René Goscinny. Il a été adapté en dessin animé et en film. Aujourd’hui encore de nouveaux albums et dérivés voient le jour. Un dossier pour mieux connaître son auteur, créateur majeur de la bande dessinée franco-belge, et ce héros populaire indémodable.

Lucky Luke est né dans les carnets de croquis de Morris à la fin de l’année 1945. Ce dernier est alors employé par la Compagnie belge d’actualités, maison de production cinématographique se lançant dans le dessin animé. Fraîchement recruté, Morris travaille avec de jeunes auteurs qui ont pour nom Eddy Paape, André Franquin et Jacques Eggermont. L’entreprise ferme rapidement ses portes, et les dessinateurs se retrouvent sans travail.
Les responsables de Spirou cherchent alors de nouvelles têtes et, à l’instigation de Morris, les jeunes dessinateurs se présentent chez Dupuis. Lui même a déjà l’idée d’un personnage. Il dessine un cow-boy et sa monture, les appelle Lucky Luke et Jolly Jumper, et entreprend une histoire de vingt pages, Arizona 1880, qui trouvera sa place dans l’Almanach Spirou 1947 (publié en décembre 1946).

Aux États-Unis, où Morris fréquente l’équipe de Mad, il rencontre un Français débarqué depuis quelque temps d’Argentine et qui cherche lui aussi à percer dans le monde de la bande dessinée. Les deux hommes sympathisent, et Morris propose bientôt à René Goscinny, puisque c’est de lui qu’il s’agit, de lui fournir des scénarios pour sa série.

Dans cette vidéo, assis devant sa table à dessin, Morris revient sur la création de Lucky Luke. Pourquoi a-t-il choisi un cow-boy ? René Goscinny évoque leurs sources d’inspiration et sa collaboration avec Morris. INA, 1974 (5,11 mins)

Morris et Goscinny travaillent ensemble jusqu’à la mort prématurée de Goscinny, en 1977, et mettent en scène les cousins Dalton, Rantanplan, le chien le plus bête de l’Ouest, et toute une galerie de personnages directement inspirés de l’histoire de l’Ouest : Calamity Jane, Billy the Kid, Jesse James ... Ils parodient autant l’authentique histoire de la conquête de l’ouest américain qu’ils rendent un hommage narquois aux classiques cinématographiques de John Ford, Raoul Walsh, Anthony Mann, Henry Hathaway ...

En 1968, Morris passe de Spirou à Pilote - dont René Goscinny est rédacteur en chef - et des éditions Dupuis aux éditions Dargaud. Il y gagne le droit de représenter dans les saloons des femmes en tenue légère et de franchir quelques codes régissant les publications destinées à la jeunesse.
En 1990, Morris quitte Dargaud pour Lucky Productions, maison dédiée à l’édition de la série. Paraissent alors les séries dérivées Rantanplan et Kid Lucky. En 1999 est fondé Lucky Comics, filiale de Dargaud.

Dans cette vidéo, retour en arrière sur un autre anniversaire, celui des 50 ans de Lucky Luke. Morris est l’invité de Midi 2. Alors que Morris dessine Lucky Luke avec une cigarette à la bouche, Patrick Chene lui fait remarquer que le célèbre personnage a dû arrêter de fumer... . Document INA, 1997 (3,55 mins)

Pour vivre heureux, vivons caché, déclare Morris, qui aime la vie simple. Dans ce documentaire réalisé par le CNBDI en 1993 (27,50 mins), Morris revient sur son parcours, ses influences, les références historiques des histoires, l’évolution de Lucky Luke, la vie des différents personnages, ainsi que les adaptations à l’écran. Auteur fidèle à cette série western, Morris évoque néanmoins ses autres travaux, comme ses dessins d’humour pour Le Moustique, ou sur le Tour de France, ainsi que son goût pour la caricature. On y découvre aussi son violon d’Ingres qui consiste à bricoler des petits jouets articulés.
En 1992, Morris reçoit le grand prix spécial du 20e festival d’Angoulême. Il décède en 2001 à l’âge de 77 ans.

les adaptations de Lucky Luke

La première adaptation en dessin animé, Daisy Town, date de 1971. Le scénario et les dialogues sont signés Morris, Goscinny et Pierre Tchernia. En 1978 sort La ballade des Dalton . D’autres suivront, pour le grand écran ou la télévision, tandis que des films, à partir de 1967, donnent chair au personnage.
+ d'info sur la filmographie de Lucky Luke et + d'info sur les longs métrages d’animation

Dans cette vidéo, René Goscinny présente la création du dessin animé La ballade des Dalton. INA, juin 1977 (5,06 mins). Le dessin animé est un travail d’équipe, déclare Goscinny. Tous les vendredis, séance critique des travaux en cours. Ce documentaire montre les différentes étapes de la réalisation. "Il faudra 2 ans de préparation, de fabrication pour réaliser ce long-métrage de 180 minutes qui sortira des studios Idefix en 1978. Coût : 1,5 milliard."

les reprises

Après Goscinny, différents scénaristes ont œuvré aux aventures du Poor Lonesome Cow-boy : Xavier Fauche, Jean Léturgie, Lo Hartog Van Banda, Yann, Éric Adam, Bob de Groot, Patrick Nordmann... et même Daniel Pennac et Tonino Benacquista.
À la mort de Morris en 2001, Achdé reprend le dessin sur un scénario de Laurent Gerra et la série s’intitule désormais Les Aventures de Lucky Luke d’après Morris.
En 2016, les éditions Dargaud publient deux albums hommages à Lucky Luke, l’un réalisé par Matthieu Bonhomme, et l’autre par Guillaume Bouzard.

tagada tagada bonus

En 1967, Joe Dassin interprètait le générique du film Les Dalton de Robert Valley. Le scopitone réalisé à cette occasion raconte la terrible histoire des quatre brigands.
Écoutez, bonnes gens la cruelle et douloureuse histoire des frères Daltons... !

sitothèque

- Lucky Luke fête ses 70 ans en 2016 ! Toutes les informations sur le site des éditions Dargaud

- le site officiel de Lucky Luke

- beaucoup d’informations sur la fiche Wikipedia, catégorie article de qualité

- Lucky Luke à l’épreuve de l’histoire sur Cases d’Histoire

- sites de fans : bangbangluckyluke, ou Planète Lucky Luke.

- page facebook de Lucky Luke

bibliographie

voir les albums de Lucky Luke avec leurs couvertures et toutes les informations jusque 2002

Pour tout savoir sur Lucky Luke, son histoire et ses auteurs :

  • L’art de Morris, sous la direction de Gaëtan Akyüyz, Stéphane Beaujean et Jean-Pierre Mercier, 312 pages. Dargaud/Lucky Comics, 2015.
  • Les Personnages de Lucky Luke et la véritable histoire de la conquête de l’Ouest, Le Point/Historia, n° 10H, 1er juillet 2013
  • Lucky Luke, les dessous d’une création, textes de Didier Pasamonik, Atlas, 2010-2012
  • Lucky Luke, La Face cachée de Morris, Yvan Delporte et Morris, Lucky Productions, 1992 ;
  • L’Univers de Morris, Philippe Mellot, Dargaud, 1988.

- + d'info sur l’exposition présentée à la Cité du 28 janvier au 18 septembre 2016.
- dossier Morris sur neuviemeart2.0