radio : alexandre clérisse et thierry smolderen - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > hors les murs > carrefour des images > radio : alexandre clérisse et thierry smolderen

radio : alexandre clérisse et thierry smolderen

Carrefour des images sur RCF, mardi 26 janvier à 11h et 18h30 et dimanche 31 janvier 2016 à 12h30

L’émission Carrefour des images produite et animée par Sébastien Bollut sur les ondes de RCF invite les acteurs de l’image de la région d’Angoulême à s’exprimer sur les arts graphiques, le jeu vidéo, la bande dessinée, le cinéma d’animation ou encore le film documentaire. Pour ce début d’année 2016, l’émission se consacre au dessinateur Alexandre Clérisse et au scénariste Thierry Smolderen qui publient ce mois-ci un formidable ouvrage : L’été Diabolik (éditions Dargaud).

Alexandre Clérisse
L’auteur passe son enfance dans le Lot où il obtient son bac en 1999. En 2000, il est étudiant en première année d’histoire de l’art puis il se dirige vers un BTS de communication visuelle qu’il obtient en 2002. Il s’oriente, en 2003, vers la bande dessinée en entrant à l’École Supérieure de l’Image d’Angoulême où il rencontre Tony Neveux et François Henninger avec qui il conçoit la revue Le Mouchoir. Ses premières publications paraissent dans la presse jeunesse (Toboggan), dans la revue Choco Creed et dans les journaux locaux. En 2006, il met en couleurs La Farce de Maître Pathelin de David Prudhomme dont il admire particulièrement le travail. Il publie, en janvier 2007 aux éditions Dargaud, Jazz Club, son premier album, suivi en 2009 de Trompe la mort, un récit relatant la quête d’un vieil homme à la recherche de souvenirs enfouis, publié aux éditions Dargaud. Chez le même éditeur, il a depuis dessiné le très beau Souvenirs de l’empire de l’atome sur un scénario de Thierry Smolderen et a continué cette collaboration autour de L’été Diabolik.

Thierry Smolderen
Après des études de cinéma d’animation à La Cambre (Bruxelles) et diverses expériences théâtrales (mises en scène et écriture en collaboration avec Pierre Sterckx) et musicales (il est guitariste de jazz) durant les années 70, il commence à se consacrer entièrement à la bande dessinée. Au milieu des années 80, Thierry entame une carrière de scénariste en parallèle avec son travail de critique et d’essayiste aux Cahiers de la bande dessinée alors dirigés par Thierry Groensteen. Il s’oriente d’abord vers la science-fiction, comme avec la série Karen Springwell, avec Philippe Gauckler, publiée entre 1990 et 1995 aux Humanoïdes Associés. Il travaille avec Mister B. en 1994 sur l’adaptation du héros de jeux-vidéos, Sonic, en bande dessinée (éditions Sirène). Il publie également aux éditions Dargaud avec Enrico Marini la série Gypsy. Chez Delcourt, au début des années 2000, il écrit la série McCay (dessins de Jean-Philippe Bramanti), inspirée par la vie du dessinateur Winsor McCay. Puis il entame une collaboration avec de nombreux auteurs, comme Dominique Bertail par exemple. Reconnu comme l’un des principaux spécialistes actuels de l’histoire de la bande dessinée, Thierry Smolderen a publié de nombreux essais et articles dans Les Cahiers de la bande dessinée et dans 9ème Art ainsi que dans différentes revues francophones (Art Press, Circus, Pilote...), ou anglophones (Comic Art, International Journal of Comic Art, Sign’s). En 2009, il a publié aux Impressions Nouvelles un ouvrage théorique richement illustré, intitulé Naissances de la bande dessinée, qui examine la question des origines de la bande dessinée en s’intéressant aux rapports complexes du 9ème art avec les médias émergeant au cours du XIXe siècle, comme la photographie, le cinéma et la presse illustrée. Tout en soulignant l’inscription fondamentale de la bande dessinée dans la tradition de l’illustration humoristique, Smolderen étudie aussi ses rapports complexes avec les premières formes expérimentales du roman moderne, et remonte ainsi le fil de cette histoire jusqu’au XVIIIe siècle et l’œuvre du peintre et graveur anglais William Hogarth. Thierry habite Angoulême depuis 1994, où il enseigne le scénario et l’histoire de la bande dessinée à l’ÉESI (École Européenne Supérieure de l’Image). Il y fera la connaissance d’Alexandre Clérisse avec lequel il publia en 2013 chez Dargaud, L’empire de l’Atome et bien sûr le tout récent L’été Diabolik.

L’été Diabolik
Un agent secret sorti de nulle part, un accident dramatique, une fille troublante et la disparition de son père, le tout en deux jours... Pour Antoine, 15 ans, l’été 1967 sera celui de toutes les découvertes. Après Souvenirs de l’empire de l’Atome, les auteurs proposent, toujours aux éditions Dargaud, un nouveau cocktail détonant et jouissif : un scénario particulièrement haletant, entre espionnage et littérature, passé au mixeur graphique de Clérisse qui, cette fois, mélange les références des fumetti à David Hockney.

acheter le livre d’Alexandre Clérisse et Thierry Smolderen : L’été diabolik. Dargaud/20.99€.

Carrefour des images

mardi 26 janvier 2016 à 11h et 18h30
dimanche 31 janvier 2016 à 12h30
Radio RCF : fréquence en Charente 96.8 Mhz

écouter toutes les émissions Carrefour des images

écouter en ligne toutes les anciennes émissions Conciliabulles


Crédits photos : Nicolas Guérin.