les choix du café bédé de septembre 2015 - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > actualités de la Cité > les choix du café bédé de septembre 2015

les choix du café bédé de septembre 2015

nos lecteurs ont aimé...

Traquemage t.1
de Lupano et Relom (Delcourt)

Le pécadou, étonnant fromage de cornebique, fait la fierté de Pistolin. Mais avec la guerre que se livrent les mages, la vie dans la montagne est devenue impossible. Après avoir été le témoin de l’extermination de son troupeau, notre héros fait le serment de traquer les mages et de les tuer tous. Accompagné par Myrtille, l’unique survivante de son troupeau, Pistolin part accomplir sa vengeance.

acheter Traquemage t.1 de Lupano et Relom (Delcourt). 14,95€.

Silex and the city t.1
de Jul (Dargaud)

Nous sommes en 40 000 avant Jésus-Christ : les hommes vivent dans les grottes et s’habillent de peaux de bêtes. Pourtant, leur quotidien nous parle, car Jul a très habilement transposé les heurs et malheurs du quidam d’aujourd’hui. Le grand-père Dotcom est un ancien de "Mai 68 avant J-C", Blog est prof de chasse, son épouse Spam une prof de préhistoire-géo en ZEP (Zone d’évolution prioritaire), leur fils un Alter-darwiniste radical et leur fille une Dolto-Sapiens : la famille d’Homo Sapiens mise en scène par Jul essaie de tracer le chemin de la modernité au cœur d’un âge farouche. Pas facile ! Des petits tracas de la vie aux engagements politiques en passant par la société de consommation, cette satire très réussie balaie large et bien, avec jeux de mots à gogo.

acheter Silex and the city t.1 de Jul (Dargaud). 13,99€.

Violette autour du monde t.1
de Teresa Adice et Stefano Turconi (Dargaud)

Bienvenue dans le monde merveilleux du Cirque de la lune ! Votre guide ? L’astucieuse Violette, fille d’une femme-canon et d’un dompteur d’insectes. Cette gamine au grand coeur vous entraîne dans ses pérégrinations. De Paris au sommet de l’Himalaya en passant par les grandes plaines américaines, découvrez ceux qui font vibrer notre héroïne aux cheveux d’ange : Henri de Toulouse-Lautrec, Antonin Dvorák et bien d’autres !

acheter Violette autour du monde t.1 de Teresa Adice et Stefano Turconi (Dargaud). 9,99€.

Smart monkey
de Winshluss (Cornelius)

Il ne faut pas plus d’une centaine de page au talent de Winshluss pour décortiquer les théories darwiniennes et illustrer par l’exemple la mince paroi séparant le singe primitif de l’homme moderne. Comédie animalière servie par un dessin ébouriffant de classe et d’énergie, Smart Monkey décrit le combat ancestral des plus faibles pour survivre face à la force brute. On connaissait David contre Goliath, on savait que l’intelligence triomphe facilement de la barbarie ; Winshluss vient nous rappeler une autre noble vérité. À savoir qu’une petite tête ne résiste pas longtemps à une enclume...

acheter Smart monkey de Winshluss (Cornelius). 20,50€.

Lazarus t.1
de Greg Rucka et Michael Lark (Glénat)

Dans un futur proche et dystopique, les gouvernements ne sont plus que des concepts archaïques : le monde n’est plus divisé par zones géographiques mais par frontières financières. La richesse est synonyme de pouvoir, mais elle n’est l’apanage que d’une poignée de familles qui la conservent jalousement. Le reste de l’humanité peut bien aller au Diable... Dans chaque famille, une personne est élue pour subir un entrainement intensif, et obtenir le meilleur de ce que l’argent et la technologie peuvent offrir. Cette personne est à la fois la main qui frappe et le bouclier qui protège ; le représentant et le gardien de son clan, son... Lazarus ! Dans la famille Carlyle, le Lazarus est une femme, sexy et redoutable, baptisée Forever. Laissée pour morte dans un combat sans merci, Forever ne devra son salut qu’à ses insoupçonnables ressources. Mais est-elle prête à affronter la vérité ? Ceci est son histoire...

acheter Lazarus t.1 de Greg Rucka et Michael Lark (Glénat). 14,95€.

L’étrange vie de Nobody Owens t.1
de Neil Gaiman et P. Craig Russell (Delcourt)

Nobody Owens serait un garçon normal. S’il ne vivait pas dans un cimetière, élevé par des fantômes, avec un gardien qui n’appartient ni au monde des vivants, ni à celui des morts. De nombreuses aventures attendent le petit garçon dans le cimetière : un homme Indigo, un portail vers une cité abandonnée envahie par des goules, l’étrange et terrible Sleer. Mais à l’extérieur, Jack attend pour le tuer.

acheter L’étrange vie de Nobody Owens t.1 de Neil Gaiman et P. Craig Russell (Delcourt). 19,99€.

Errance en mer rouge
de Joël Alessandra (Casterman)

Tom, professeur d’arts plastiques, veuf depuis peu, sollicite un poste à Djibouti. Sur place, il intervient en tant que bénévole dans des orphelinats et fait la rencontre de Fred, un aventurier. Fasciné comme lui par les écrivains voyageurs qui ont parcouru la région, Tom accepte de le suivre pour une sortie en mer.

acheter Errance en mer rouge de Joël Alessandra (Casterman). 22,50€.

Sergent Kirk t.1
de Hugo Pratt et Hector Oesterheld (Futuropolis)

Les mots du commissaire fédéral résonnent dans la tête du Sergent Kirk : « L’attaque lancée contre moi et mon escorte ne peut rester impunie. Préparons une expédition punitive ! Répression. Ma vengeance sera synonyme de la fin des Comanches ! » Kirk a déjà participé à un massacre d’indiens à Pueblo Negro, il n’a pas envie de voir ce cauchemar se reproduire. Cette crise de conscience pousse le sergent à quitter l’armée américaine. Désormais, il sera du côté des indiens et des plus faibles. Dessiné entre 1953 et 1959 quand il était en Argentine, Sergent Kirk est l’oeuvre la plus prolifique et la plus méconnue d’Hugo Pratt. Les scénarios sont signés d’Héctor Oesterheld, à qui l’on doit également Ernie Pike. Si l’on en croit le père de Corto Maltese, la série ferait 5000 planches au format du fascicule Misterix. En 1967, la série est remontée en un format plus classique, pour le magazine Italien Sgt Kirk (ou sera publiée pour la première fois La Ballade de la mer salée). Les textes d’Oesterheld sont réécrits par Hugo Pratt. Un dépoussiérage qui tient compte de l’évolution du dessin de Pratt, de ces préoccupations, mais aussi de l’évolution du western, qui grâce à un autre italien, Sergio Léone, change de peau. Ce sont ces 900 pages que Futuropolis propose aujourd’hui à la lecture. Sgt Kirk paraîtra en cinq tomes. Le premier tome, de 180 planches sera entièrement inédit en français. En effet, il y a 25 ans, quelques albums du Sgt Kirk, ont été publiés, en commençant par la page 300, et avec une photogravure. douteuse. Ce sera donc pour l’amateur de Pratt, une véritable découverte.

acheter Sergent Kirk t.1 de Hugo Pratt et Hector Oesterheld (Futuropolis). 25,40€.

Mascarade
de Florence Magnin (Daniel Maghen)

Cette histoire commence dans le village où Gaëlle, âgée d’une dizaine d’années, commence à s’ennuyer... Depuis leur arrivée, sa mère regrette d’avoir loué une maison dans ce trou perdu où le seul enfant que fréquente sa fille est un orphelin maigrichon surnommé Titou, élevé tant bien que mal par sa grandmère. Cette femme revêche et solitaire fascine Gaëlle qui la considère comme une sorcière. Elle connait par coeur les coutumes locales, dont l’une surtout intrigue la fillette : Il arrive qu’à certaines fêtes, les habitants du village revêtent des masques étranges et effrayants, souvenirs d’un temps où l’on pouvait grâce à eux franchir les portes du « Monde des rêves ». S’ajoute à cela que que l’endroit, riche en vieilles ruines et bâtisses abandonnées, se prête à la sorcellerie. Il a même acquis une réputation sulfureuse après la disparition d’une gamine quelques années auparavant. Raison pour laquelle la forêt est interdite aux enfants... qui y passent en cachette le plus clair de leur temps ! Au cours d’une de ces excursions illicites, les deux complices trouvent un masque dissimulé sous un buisson qu’ils rapportent comme un trophée mais que la grand-mère de Titou considère avec horreur et brûle immédiatement. Ravie par cette aventure, Gaêlle décide de fabriquer ses propres masques et de tester le premier dans la clairière au-dessus de laquelle la pleine lune sera bientôt levée. Cette tentative réussit au-delà de toute espérance, et son premier rêve la confronte à l’ogresse Baba-Yaga, dont la féquentation comporte quelques risques... On ignore si elle fabule ou si elle vit réellement ces aventures, jusqu’au moment où les rèves commencent à empiéter sur la réalité : apparition de nouveaux éléments dans l’environnement, d’étranges personnages qu’elle est seule à voir... En arrière-plan, traitée avec la plus grande délicatesse, cette histoire est aussi une parabole du passage de l’enfance à l’adolescence, avec l’abandon de quelques illusions et la découverte du monde des adultes.

acheter Mascarade de Florence Magnin (Daniel Maghen). 29€.