cannes à la cité : le meilleur de la quinzaine - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2015 des rendez-vous de la cité > cannes à la cité : le meilleur de la quinzaine

cannes à la cité : le meilleur de la quinzaine

dimanche 20 septembre 2015, cinéma de la Cité

La Cité propose, en avant-première, un nouveau choix de films tirés de la Quinzaine des réalisateurs, section parallèle à la compétition officielle du Festival de Cannes qui a pour objectif de découvrir les films de jeunes auteurs et de saluer les œuvres de réalisateurs reconnus. Cette reprise est l’occasion de mieux faire connaître auprès du public le travail que mène la Quinzaine des réalisateurs depuis plus de 40 ans. Au programme, Mustang de Deniz Gamze Ergüven et la trilogie Les mille et une nuits de Miguel Gomes.

mustang

Turquie, France, Allemagne - 2014 - 1h37
de Deniz Gamze Ergüven

l’histoire
Cinq sœurs orphelines sont élevées par leur grand-mère dans un village du nord de la Turquie, à 1 000 km d’Istanbul. Le dernier jour de l’année scolaire, elles rentrent chez elles par le bord de mer, en compagnie de camarades de classe. Elles s’affrontent, juchées sur les épaules des garçons, pour se faire tomber à l’eau. Les ragots du village les précèdent chez elles. Leur jeu innocent a été jugé obscène. L’oncle Erol - sombre brute très à cheval sur un patriarcat qui se drape de tradition, de morale et de religion - reproche à la grand-mère (sa propre mère, donc) une éducation trop laxiste. Les aînées doivent subir à l’hôpital un examen d’intégrité hyménéale. La maison va se transformer peu à peu en prison : murs d’enceinte rehaussés, portes fermées à clef, barreaux aux fenêtres, plus d’école, plus d’ordinateur, plus de téléphone, mais des cours de cuisine et de ménage dispensés par des femmes à hijab....
+ d'info sur le film Mustang

les mille et une nuits : l’inquiet

Portugal, France, Allemagne, Suisse - 2015 - 2h05
de Miguel Gomes

l’histoire
Où Schéhérazade raconte les inquiétudes qui s’abattent sur le pays : « Ô Roi bienheureux, on raconte que dans un triste pays parmi les pays où l’on rêve de baleines et de sirènes, le chômage se répand. En certains endroits la forêt brûle la nuit malgré la pluie et en d’autres hommes et femmes trépignent d’impatience de se jeter à l’eau en plein hiver. Parfois, les animaux parlent, bien qu’il soit improbable qu’on les écoute. Dans ce pays où les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être, les hommes de pouvoir se promènent à dos de chameau et cachent une érection permanente et honteuse ; ils attendent qu’arrive enfin le moment de la collecte des impôts pour pouvoir payer un dit sorcier qui… ». Et le jour venant à paraître, Schéhérazade se tait...
+ d'info sur le film Les mille et une nuits : l’inquiet

les mille et une nuits : le désolé

Portugal, France, Allemagne, Suisse - 2015 - 2h11
de Miguel Gomes

l’histoire
Où Schéhérazade raconte comment la désolation a envahi les hommes : « Ô Roi bienheureux, on raconte qu’une juge affligée pleurera au lieu de dire sa sentence quand viendra la nuit des trois clairs de lunes. Un assassin en fuite errera plus de quarante jours durant dans les terres intérieures et se télétransportera pour échapper aux gendarmes, rêvant de putes et de perdrix. En se souvenant d’un olivier millénaire, une vache blessée dira ce qu’elle aura à dire et qui est bien triste ! Les habitants d’un immeuble de banlieue sauveront des perroquets et pisseront dans les ascenseurs, entourés de morts et de fantômes, mais aussi d’un chien qui… ». Et le jour venant à paraître, Schéhérazade se tait...
+ d'info sur le film Les mille et une nuits : le désolé

les mille et une nuits : l’enchanté

Portugal, France, Allemagne, Suisse - 2015 - 2h05
de Miguel Gomes

l’histoire
Où Schéhérazade doute de pouvoir encore raconter des histoires qui plaisent au Roi, tant ses récits pèsent trois mille tonnes. Elle s’échappe du palais et parcourt le Royaume en quête de plaisir et d’enchantement. Son père, le Grand Vizir, lui donne rendez-vous dans la Grande Roue. Et Schéhérazade reprend : « Ô Roi bienheureux, quarante après la Révolution des OEillets, dans les anciens bidonvilles de Lisbonne, il y avait une communauté d’hommes ensorcelés qui se dédiaient, avec passion et rigueur, à apprendre à chanter à leurs oiseaux... ». Et le jour venant à paraître, Schéhérazade se tait...
+ d'info sur le film Les mille et une nuits : l’enchanté

le meilleur de la quinzaine

dimanche 20 septembre 2015
en partenariat avec le groupement national des cinémas de recherche
tarif unique : 3,50 €
le cinéma de la Cité
vaisseau mœbius
60 avenue de Cognac
Angoulême