le voleur de livres - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2015 des sélections de la Cité > le voleur de livres

le voleur de livres

d’Alessandro Tota et Pierre Van Hove (Futuropolis)

Dans le Paris des années cinquante, une exploration de la scène littéraire et du milieu interlope au travers d’un personnage en quête d’un destin fort.

Daniel Brodin, étudiant en droit et apprenti poète, vole des livres. Au café Serbier, fréquenté par la fine fleur de la littérature parisienne, il est prié de déclamer un poème de sa composition. Il choisit un poème italien, pensant qu’il est inconnu de tous. C’est un plagiat, mais un triomphe, la gloire pour Brodin ! Cette imposture, considérée comme une véritable œuvre d’art, va le faire accepter d’une bande d’artistes libertaires et d’avant-garde, fortement alcoolisés, fricotant avec des délinquants. Parmi cette bande de drôles de zozos, Colette, dont Daniel tombe amoureux.
Ce séduisant roman graphique de près de deux cents pages découpé en six chapitres, au récit porteur entre fiction et réalité, décline une série de personnages bien campés, même s’ils titubent parfois fortement. On y croise aussi Gaston Gallimard, et des acteurs de la revue des Temps modernes. Noir & blanc et ligne claire reconstituent le Paris de l’après guerre, ses moments d’ombres et de lumières, et ceux qui habitent Daniel Brodin (CT)

acheter le livre d’Alessandro Tota et Pierre Van Hove : Le voleur de livres. Futuropolis / 24 €.