exposition : bandes fantômes - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > la Cité > hors les murs > archives Hors les murs > archives Hors les murs 2015 > exposition : bandes fantômes

exposition : bandes fantômes

du 10 au 26 avril 2015, la Ferme du Buisson, Marne-la-Vallée (77)

Pour le PULP Festival, Gwen de Bonneval, auteur, président du Grand Jury au Festival d’Angoulême 2015, directeur éditorial de la revue numérique Professeur Cyclope, a fait les tiroirs des auteurs super, peu ou pas connus, des éditeurs et des collectionneurs de BD franco-belge. À la recherche de bandes aux destins délaissés, il exhume des raretés graphiques, des scénarios atypiques, de grands chocs ou échecs dont il a tiré la matière d’une exposition originale à laquelle contribue le Musée de la bande dessinée.

Tous les auteurs de bande dessinée ont dans leurs tiroirs des traces de projets prometteurs qui n’ont pourtant jamais connu la publication : refusés, interrompus, perdus, ils ont été abandonnés, souvent à regret.
Les auteurs Gwen de Bonneval, Philippe Dupuy et le scénographe Volker Zimmerman ont eu la bonne idée de consacrer une exposition à ce beau sujet, sous le titre fort approprié de Bandes fantômes, car comme le dit le texte de présentation, « ces œuvres mythiques ou maudites hantent toujours ceux qui les ont engendrées ». Près de deux-cents projets ont été recensés, qui sont exposés dans une scénographie imaginative, consistant pour l’essentiel en un long ruban de papier éclairé de faisceaux qui présentent ces projets inaboutis. En complément, un espace fournit toutes les informations disponibles, et les commentaires des auteurs.
Quelques originaux sont également visibles, dont des pages prêtées par le Musée de la bande dessinée : deux calques du Maestro de Caran d’Ache, datant des années 1890 et prévus pour paraître dans Le Figaro, et une page crayonnée de Patamousse de Calvo, sans doute dessinée au début des années 1940, pour un épisode qui semble n’avoir jamais été finalisé.
Des scans et des reproductions de deux histoires du dessinateur Cham, Nubis, voyage dans la Lune et les Impressions de voyages aériennes et maritimes de Mr. A.A.N. Trouillard épicier de la veille, qui font partie du fonds du musée, seront également présentées au côté de raretés de Moebius, Tardi, Cestac, Uderzo, Blutch, Chaland et des dizaines d’autres.

+ d'info sur le programme

Bandes fantômes, dans le cadre du Festival Pulp
exposition présentée du 10 au 26 avril 2015
la Ferme du Buisson
Scène nationale de Marne-la-Vallée