carte blanche : sandrine martin - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2015 des rendez-vous de la cité > carte blanche : sandrine martin

carte blanche : sandrine martin

samedi 7 mars 2015 à 15h, musée de la bande dessinée et librairie de la Cité

Après une déambulation dans l’exposition Une histoire de Charlie Hebdo et une présentation de ses derniers originaux, Sandrine Martin partagera ses albums coup de cœur avant de dédicacer son dernier ouvrage - Niki de Saint Phalle, le jardin des secrets (Casterman)- à la librairie.

Sandrine Martin a vécu sept mois et demi de sa vie dans les années soixante-dix mais elle ne s’en souvient pas très bien. Elle fait ensuite du patin à roulettes, lit de manière compulsive romans et paquets de céréales, et élève des hamsters. Un matin au lycée, elle parle avec Xavier Gélard au lieu d’écouter le cours de mathématiques. De cette discussion naît onze ans plus tard un livre noir et vert : Le Souterrain, aux éditions de l’An 2. Puis elle réalise la bande dessinée L’Œil lumineux (Actes Sud/l’An 2), et dessine sculptures de couettes et tas de matière visqueuse pour La Montagne de Sucre (L’Apocalypse).
Elle vit à Paris avec un rotring et le chien Bobby.

Son dernier livre, Niki de Saint Phalle ; le jardin des secrets , avec Dominique Osuch au scénario (éditions Casterman) est un portrait très réussi de la femme et de l’artiste. Le dessin, naïf, tour à tour crayonné et coloré nous plonge dans l’œuvre et la personnalité tourbillonnante de Niki.

note de l’éditeur :
De 1930 aux années 2000, voici la première biographie dessinée de Niki de Saint-Phalle, l’une des figures les plus marquantes de l’art du XXe siècle. Construit chronologiquement, le récit suit l’histoire et le parcours de l’artiste à travers un choix de séquences et d’événements signifiants, des années d’enfance de la petite Catherine Marie-Agnès de Saint Phalle jusqu’à la consécration internationale en passant par ses premiers pas professionnels comme mannequin, ou l’affirmation de sa vocation d’artiste, dans les années cinquante.
Ici et là, c’est la petite voix intérieure incarnant à la fois son être secret et ses élans artistiques qui prend les rênes du récit, mettant en évidence la manière dont la démarche créatrice de Niki - un surnom qu’elle s’est choisi très tôt - se nourrit des événements de sa vie, à commencer par les traumatismes, les blessures et les démons qu’a connus cette femme à l’existence souvent tourmentée. Le récit est découpé en 22 chapitres, soit exactement le nombre des arcanes majeurs du tarot, cet art ancien au carrefour de l’ésotérisme et de la psychanalyse, qui est en soi un regard sur l’existence et dont Niki, toute sa vie durant, se sentira très proche.
Un travail subtil et sensible publié à l’occasion de la grande rétrospective Niki de Saint Phalle présentée au Grand Palais à Paris, et qui permet à la talentueuse dessinatrice Sandrine Martin de signer son premier album chez Casterman.


carte blanche à sandrine martin
samedi 7 mars 2015 à 15h
dédicace à 16h
musée de la bande dessinée et librairie de la Cité
1 quai de la Charente
16000 Angoulême

acheter le livre de Sandrine Martin et Dominique Osuch  : Niki de Saint Phalle ; le jardin des secrets Casterman / 22 €.