le monde des moomins - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > ressources documentaires > dossiers thématiques > le monde des moomins

le monde des moomins

[janvier 2015]

Tove Jansson, auteur des Moomins

Tove Jansson est née le 9 août 1914 à Helsinki. À l’âge de seize ans, Tove part étudier à la Faculté d’Art de Stockholm où elle restera trois ans puis, de retour dans sa ville natale, elle suivra des cours à l’école de dessin de la société d’art durant quatre ans. En 1938, elle étudie à l’école Adrien Holy et à l’école des Beaux-Arts à Paris. Elle voyage en France, en Italie et en Allemagne. Tove Jansson publie sa première bande dessinée (Les Aventures de Prickina et Fabian, les deux chenilles amoureuses) dès l’âge de 14 ans, une série de 7 épisodes, dans le journal Lukentus en 1929. Suivent deux autres bandes dessinées (Le Ballon de foot qui s’envola jusqu’au ciel, 1930 ; Pelle et Göran prennent la mer, 1933), avant la collaboration au journal satirique Garm. Tove réalise pas moins de 500 illustrations entre 1930 et 1953, et signe toutes les couvertures à partir de 1944. En 1945, Tove publie son premier roman des Moomins, un roman illustré pour la jeunesse : Le Petit Troll et la grande inondation. Le second, La Comète arrive ! , paraît l’année suivante. Le rédacteur du quotidien Ny Tid, Atos Wirtanen, lui demande alors de créer une bande dessinée pour illustrer son journal. Tove adapte son second roman, et l’intitule Moomin et la fin du monde. Le premier strip paraît le 4 octobre 1947, puis tous les vendredis jusqu’au 2 avril 1948, soit 26 strips.

la famille des Moomins

Papa Moomin, est un aventurier qui aime voyager. Il adore sa famille mais quelques fois il s’ennuie un peu. Alors il s’en va en compagnie d’hatifnattes (créatures surprenantes de ce monde imaginaire) ou d’individus douteux.
Maman Moomin est une parfaite ménagère qui ne quitte jamais son sac à main qui contient tout ce qui peut devenir indispensable : de la poudre contre le mal de ventre, du fil de fer, des bonbons, des chaussettes de rechange, etc. Passionnée de roses, elle ne fait jamais de reproches à Papa Moomin si par hasard il arrive en retard pour le dîner. Entre autres choses, elle aime fabriquer des barques en écorces et ramasser des coquillages.
Moomin est leur fils unique. Personnage principal de la série, extrêmement sensible, curieux par nature, il est aussi très peureux. Moomin est à l’âge où les étés durent très longtemps, où il fait bon se baigner et où chaque jour apporte des aventures.
Le Renaclerican, meilleur ami de Moomin, est un philosophe qui se sent partout chez lui. Il part souvent en balade, aime sa liberté d’aller et venir comme il l’entend. Il ne tient pas à grand chose sauf à son harmonica, à sa pipe et à son vieux chapeau vert.
Sniff, qu’on appelle aussi le petit animal, vit dans la famille depuis longtemps. Un peu bêbête, paresseux, peureux et gourmand, il aime les petits plats de Maman Moomin. Il s’intéresse surtout à lui-même et à posséder le plus de choses possibles.
Mademoiselle Snork et son frère Snork sont devenus des membres de la famille à part entière. Le très organisé Snork est amateur de petits carnets à écrire et de rendez-vous, tandis que Mademoiselle Snork est insouciante et rêveuse. Elle adore les jolies choses et passe son temps à coiffer sa petite frange blonde. Certains pensent que Moomin est secrètement amoureux d’elle…

Les Moomins rencontrent toutes sortes de personnages au fil de leurs aventures : brigands, extra-terrestres, mais aussi filifolles, hémules ou encore les hatifnattes, des êtres errants qui ont tendance à vivre en groupes. Ils ne s’intéressent à rien, sauf à atteindre l’horizon. Ils ne dorment jamais et ils deviennent électriques en cas d’orage.

une série à succès

Le succès commercial des premiers romans de Tove Jansson est tel que le London Evening News , le plus grand quotidien du soir au monde à l’époque, tiré à 12 millions d’exemplaires, commence à publier les bandes dessinées Moomin sous forme de feuilleton quotidien à partir du 20 septembre 1954. Le succès est immédiat. Dès 1955, les Moomins sont vendus en Finlande, Suède, Norvège, Danemark et Yougoslavie. Le premier club Moomin est créé à Londres en 1956. Des chansons sont composées et diffusées sur les plus grandes radios.
Début 1957, Tove est dépassée, et sans doute un peu lasse (310 strips annuels, de nombreux produits dérivés à imaginer). Pour pouvoir se consacrer à ses peintures et ses romans elle va progressivement laisser à son frère Lars Jansson le soin de poursuivre la série. Il succède à sa sœur dans les pages du London Evening News jusqu’en 1968, date à laquelle le journal décide d’arrêter la publication.
Déclinée en feuilletons radiophoniques, opéras, en publicité, dans des campagnes en faveur de la paix, de l’environnement..., la série Moomins a aussi donné lieu à une profusion de produits dérivés qui confirment sa popularité un peu partout dans le monde.

moomins animés

Les adaptations animées pour la télévision et le cinéma de Moomin sont nombreuses et anciennes. La première date de 1959 et a été produite en Allemagne. On peut également noter une série austro-polonaise de 100 épisodes produite entre 1977 et 1982 et une production russe en 1978.
Grands fans de l’univers de Moomin, les Japonais ont été les principaux adaptateurs de l’œuvre de Tove Jansson. L’adaptation qu’Hishori Saitō (le réalisateur de Maya l’abeille) a fait de Moomin en 1992 est bien connue. On ignore en revanche plus souvent que le jeune Hayao Miyazaki (Porco Rosso, Mon voisin Totoro…) a fait ses premières armes dans l’animation sur des épisodes de Moomin… Cette série japonaise a été diffusée dans 124 pays. En France, France 3 proposera ce programme durant des années.

Moomin et la folle aventure de l’été est un film d’animation austro-polono-finlandais réalisé en 2007 par Mia Lindberg et sorti sur les écrans en 2008. La famille Moomin passe des jours heureux dans sa paisible vallée, lorsque le volcan voisin entre en éruption...

Les Moomins et la Chasse à la comète , le second long métrage réalisé par Mia Lindberg, remonte à 2010. Il adapte le roman éponyme. Dans cette histoire les Moomins doivent faire face à l’éventualité de leur extinction en raison d’une menaçante comète.


En 2015 une nouvelle adaptation voit le jour, Les Moomins sur la Riviera , qui est sans doute l’adaptation la plus fidèle, imaginée par Xavier Picard et Hanna Hemilä. Un long métrage d’animation traditionnelle au plus proche des dessins originaux de Tove Jansson.

pour aller plus loin

- le site officiel des Moomins
- le parc des Moomins en Finlande
- Moominsmania, un site de fan.

- télécharger la bibliographie

- l’exposition Le monde magique des Moomins, du 28 janvier au 17 mai et du 20 juin au 4 octobre 2015 au musée de la bande dessinée (Angoulême).

- Tove Jansson Rediscovered edited by Kate McLoughlin and Malin Lidström Brock. - Cambridge Scholars Publishing 2007.

- à lire : Tove et Lars Janson, une vie avec les Moomins : l’histoire de la bande dessinée moomins, de Juhani Tolvanen. - Le Lezard Noir - Le Petit Lezard (2009).
acheter à la librairie de La Cité (25 €)