salvador jacobo - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
FR | EN
accueil > la Cité > la maison des auteurs > résidents et anciens résidents > les anciens résidents > salvador jacobo

salvador jacobo

en résidence de novembre 2014 à février 2015

Salvador Jacobo est originaire de Parral (État de Chihuahua), au nord du Mexique. Il a vécu à Morelia (Michoacan) et à Mexico où il a étudié les arts visuels à l’École nationale de peinture, sculpture et gravure La Esmeralda. Depuis 2015, il fait partie de Mono Ebrio Editorial, un collectif de graphisme et de bande dessinée indépendante qui produit et distribue les travaux de jeunes artistes et dans lequel il a lui-même publié. Ses créations - dessin, bande dessinée, peinture et installations - se caractérisent par une iconographie où la ville occupe une place centrale. Elles évoquent la violence et le climat d’instabilité qui règne aujourd’hui au Mexique.

Son roman graphique, en cours, La Mala senda ("Le mauvais chemin") raconte l’errance à Mexico de personnages en rupture dont les souvenirs, rêves et délires s’entremêlent pour mieux faire apparaître une réalité grotesque et misérable. En résidence, il a réalisé le chapitre 2 de cette bande dessinée qui voit un employé de bureau tout juste remercié traîner dans les rues pour oublier une récente rupture amoureuse. En chemin, il entre dans un bar où il croise une faune composée d’ivrognes, de drogués, de prostituées, de musiciens et de mendiants qui bousculent leur vie monotone à coups d’orgies de musique, de sexe, de substances douteuses, déclenchant une succession d’événements qui changeront à jamais leur vie.

Sa résidence a reçu le soutien de l’Alliance française de Mexico, de l’Ambassade de France à Mexico, du Secrétariat des Relations extérieures du Mexique.

webographie

- http://salvadorjacobo.wix.com/jpanik
- http://thesalvadorjato.tumblr.com

Projet La mala senda

Projet La mala senda

Projet La mala senda

Decadente y depravado

Exterminenlos a todos