ciné mardi : haine fraîche et plat froid - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2014 des rendez-vous de la cité > ciné mardi : haine fraîche et plat froid

ciné mardi : haine fraîche et plat froid

mardi 16 décembre 2014 à partir de 18h30, cinéma de la cité

Sujet récurrent dans le cinéma de genre, la violence urbaine et sociale a motivé pléthore de séries B musclées et productions horrifiques, puisant dans les peurs quotidiennes de chacun au gré de crises de valeurs de nos sociétés modernes. La hantise de l’insécurité, les phénomènes d’auto-défense et les drames dus aux discriminations, n’ont pourtant pas engendré que des grands spectacles cyniques ou productions mineures, comme le démontrent les deux bijoux de cette soirée, distants de trois décennies : White Dog de Samuel Fuller et Blue ruin de Jeremy Saulnier.

Librement inspiré du roman Chien blanc de Romain Gary, White Dog (Dressé pour tuer) réalisé en 1982 par Samuel Fuller, fut un temps présenté par ses producteurs comme un succédané canin des Dents de la mer, rapidement mis à l’index outre-atlantique par la censure... crispée par cette histoire de chien blanc dressé à attaquer les hommes noirs. Le réalisateur d’Au-delà de la gloire y signait de fait une charge implacable contre le racisme de la société américaine, rappelant aussi que l’être humain est de loin le plus sauvage des animaux... Thriller splendide et drame sanglant, cette "action introspective" mérite aujourd’hui d’être enfin lavée de réputations peu flatteuses, et redécouverte dans toute sa force sur grand écran.
+ d'info sur le film

Perle de l’année cinématographique 2014, Blue ruin , formidable second long-métrage de Jeremy Saulnier (auréolé en 2007 par Murder party) aborde la problématique de l’auto-justice par le prisme ambitieux du nouveau cinéma indépendant US, interpellé notamment par la montée de l’ultra-violence. Jeune vagabond vivant dans sa voiture et taraudé par une vengeance personnelle, le personnage interprété par Macon Blair croise sur son chemin chaotique les codes du film d’épouvante, du road-movie, du fantastique poétique, de la comédie burlesque et même du gore furtif... Singulière et captivante errance, sa quête obsessionnelle contourne intelligemment les codes habituels du film de vengeance, et offre un paysage sonore et visuel glaçant autant qu’envoûtant.
+ d'info sur le film

ciné mardi : haine fraîche et plat froid

mardi 16 décembre 2014
en partenariat avec Hidden Circle

18h30 dressé pour tuer de Samuel Fuller
21h blue ruin de Jeremy Saulnier

tarif spécial 2 films 7 €

Cinéma de la Cité
Vaisseau Mœbius
60 avenue de Cognac
Angoulême