love in vain : robert johnson 1911-1938 - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2014 des sélections de la Cité > les livres coups de coeur 2014 de la Cité > love in vain : robert johnson 1911-1938

love in vain : robert johnson 1911-1938

de Mezzo et J.M. Dupont (Glénat)

Nul besoin d’être fan de blues pour apprécier ce récit biographique de la vie d’un des plus célèbres bluesmen de tous les temps : Robert Johnson.

Né dans le Mississippi ségrégationniste en 1911, Robert Johnson vécut une enfance triste uniquement rythmée par le blues qu’il jouait sur son harmonica et sa guitare. Atteint d’une cataracte précoce, il ne put faire d’études et entama une carrière de cueilleur de coton. Veuf à 19 ans, il quitta les champs de coton pour tenter sa chance dans les clubs de musique. Après plusieurs années de galère et d’apprentissage musical, il fit fureur dans les tripots et auprès de la gente féminine par son style débridé et original. Il mourut probablement empoisonné en 1938 à l’âge de 27 ans. Keith Richards dit de lui « qu’il faisait à lui seul le boulot d’un orchestre », il influença nombre de musiciens et grands groupes de rock (Clapton, Les Rolling stones ou encore les Red Hot Chili Peppers pour ne citer que ceux-ci).
Magnifique album que cette biographie dessinée d’un des plus grands bluesmen de tous les temps, le dessin de Mezzo interprète à merveille l’atmosphère de l’époque et de rythme des musiques qui étaient jouées dans les bars clandestins du sud-américain. Un album à lire avec la bande sonore adéquate : du blues de Robert Johnson. Ne vous arrêtez pas aux pages dessinées, prenez également le temps de lire les textes des chansons… de pures poésies.
(CF)

acheter Love in vain : Robert Johnson 1911-1938 de Mezzo et J.M. Dupondt (Glénat)