ciné-rencontre : l’homme de rio - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2014 des rendez-vous de la cité > ciné-rencontre : l’homme de rio

ciné-rencontre : l’homme de rio

mercredi 8 octobre 2014 à partir de 10h30, cinéma de la Cité

Aux sources d’Indiana Jones se trouve l’Homme de Rio, inoubliable film d’aventures de Philippe De Broca. Le réalisateur qui est lui-même au scénario avec Ariane Mnouchkine et Jean-Paul Rappeneau (!) ne fait pas mystère de l’influence de l’univers d’Hergé faisant de Belmondo une incarnation de Tintin. À ses côtés, la regrettée Françoise Dorléac contribue à la modernité de l’ensemble. Une pépite à voir ou à revoir de toute urgence !

L’homme de Rio
France/Italie, 1964. 1h52
de Philippe de Broca
avec Jean-Paul Belmondo, Françoise Dorléac, Jean Servais

l’histoire
Le deuxième classe Adrien Dufourquet est témoin de l’enlèvement de sa fiancée Agnès, fille d’un célèbre ethnologue. Il part à sa recherche, qui le mène au Brésil, et met au jour un trafic de statuettes indiennes…

Les scénaristes n’ont pas fait mystère de s’être allègrement inspiré des Aventures de Tintin  : le Musée de l’Homme inspiré du Musée ethnographique de L’Oreille cassée (une réplique du fétiche des Arumbayas semble d’ailleurs apparaître à côté de la statue volée) ou les fléchettes empoisonnées provenant du même album, l’échappée à flanc de façade de Tintin en Amérique, la relation avec le jeune indigène du Lotus bleu, le faciès et l’aspect de certains personnages féminins (comme la tante et la domestique d’Agnès, la concierge de Catalan ou la touriste américaine accompagnée de son petit chien). La chasse aux trois fétiches qui cachent trois parchemins, ceux-ci assemblés mènent au trésor de pierres précieuses. Comme dans Le Secret de La Licorne, il faut superposer les parchemins face à une source de lumière pour voir apparaître les instructions. C’est de la lumière que viendra la lumière devient dans le film Tout vient de la lumière. Une malédiction plane sur les trois explorateurs tout comme dans Les Sept Boules de cristal où les sept explorateurs ayant ramené la momie sud-américaine sont également victimes d’une malédiction. Dans le même album, Tintin et Haddock ont de grandes difficultés pour installer la capote de la voiture, comme Adrien et Agnès. Dans le même album toujours, le professeur Tournesol est kidnappé, comme Agnès, et drogué par ses ravisseurs pour être emmené en Amérique du Sud. La poursuite de l’hydravion dans un petit avion volé, qui se termine par une chute en pleine jungle, rappelle les circonstances de la fuite de Tintin dans Les Cigares du pharaon

film inscrit au dispositif Collège au cinéma

L’homme de Rio

mercredi 8 octobre
10h30 projection du film
14h intervention de Fréderic Strauss (critique de cinéma à Télérama, ancien rédacteur en chef adjoint aux Cahiers du cinéma)

Cinéma de la Cité
Vaisseau Mœbius
60 avenue de Cognac
Angoulême

entrée libre (dans la limite des places disponibles)