ffa : le palmarès de la 7ème édition - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > votre visite > au programme > événements et rendez-vous > archives des rendez-vous de la Cité > archives 2014 des rendez-vous de la cité > film francophone d’angoulême : septième édition > ffa : le palmarès de la 7ème édition

f e s t i v a l

ffa : le palmarès de la 7ème édition

les valois du film francophone 2014

On peut déjà tirer un premier bilan de la 7ème édition du Festival du Film Francophone d’Angoulême qui s’est achevée au terme de cinq jours de projections et de rencontres hautes en couleurs. Conviviale et festive, la manifestation peut se targuer d’avoir su à nouveau attirer les amateurs de cinéma dans les salles où ces derniers ont pu découvrir une programmation relevée et intelligente. Le FFA renforce de belle manière son ancrage à Angoulême et confirme qu’il est devenu un des rendez-vous incontournables sur la carte des festivals consacrés au 7ème art. Le jury du 7ème Festival du Film Francophone d’Angoulême, présidé par Sabine Azéma, a dévoilé les lauréats des Valois de cette édition 2014, dont le Valois d’or décerné à la comédie dramatique Hippocrate, de Thomas Lilti, lors de la cérémonie de clôture, mardi 26 août 2014. Un palmarès à découvrir ici.

Valois d’or
Hippocrate de Thomas Lilti

Valois de la mise en scène
Boris Lojkine pour Hope

Valois de la meilleur actrice
Sandrine Kiberlain dans Elle l’adore

Valois du meilleur acteur
Lyes Salem dans L’Oranais

Valois du public
Discount de Louis-Julien Petit

Valois Magelis (prix des étudiants)
Hope de Boris Lojkine

Valois René Laloux du meilleur court métrage d’animation
Ascension de Thomas Bourdis, Martin de Coudenhove, Caroline Domergue, Colin Laubry et Florian Vecchione.

Valois Martin Maurel (nouveau Valois décerné par un collège de distributeurs à un producteur francophone sous l’égide de la banque Martin Maurel)
Antoine Rein, Fabrice Goldstein et Caroline Adrian pour Le nom des gens de Michel Leclerc.