attila marcel - la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image
familles et jeune public groupes scolaires et parascolaires visiteurs en situation de handicap
FR | EN
accueil > nos ressources > sélections de la Cité > archives des sélections de la Cité > archives 2014 des sélections de la Cité > les vidéos coups de cœur 2014 de la Cité > attila marcel

attila marcel

film de Sylvain Chomet (Pathé)

Discrète révélation au festival du film francophone d’Angoulême en 2013, le nouveau long-métrage de Sylvain Chomet le confronte avec bonheur à la prise de vues réelles après ses trésors d’animation

Paul a la trentaine, il vit dans un appartement parisien avec ses tantes, deux vieilles aristocrates qui l’ont élevé depuis ses deux ans et rêvent de le voir devenir pianiste virtuose. Sa vie se résume à une routine quotidienne, entre le grand piano du salon et le cours de danse de ses tantes où il travaille en tant qu’accompagnateur. Isolé du monde extérieur, Paul a vieilli sans jamais avoir vécu... Jusqu’au jour où il rencontre Madame Proust, sa voisine du quatrième étage. Cette femme excentrique possède la recette d’une tisane aux herbes capable, grâce à la musique, de faire ressurgir les souvenirs les plus profondément enfouis. Avec elle, Paul va découvrir son histoire et trouver la clé pour vivre enfin sa vie...

Enchanteur inspiré du cinéma d’animation francophone, Sylvain Chomet se confronte à diriger de « vrais » acteurs pour son nouveau long-métrage – après un mémorable segment du collectif Paris je t’aime. Baigné de son habituelle veine rétro et volontiers caustique, Attila Marcel retrouve également le thème du voyage modeste cher à l’auteur des Triplettes de Belleville et de L’illusionniste. Voyage intérieur et presqu’immobile, celui de fulgurants et émouvants flash-backs dans la mémoire de Paul mutique depuis sa tragique petite enfance. Mais également un périple artistique pour le cinéaste, dirigeant avec une grâce intacte des personnages de chair dont Hélène Vincent et Bernadette Laffont dans son dernier rôle, entourant Guillaume Gouix formidable révélation et hommage aux maîtres du muet. Parfois moins convaincant, dans ses emprunts à une récurrente poésie graphique et baroque, que ses précédentes « Tatineries », Sylvain Chomet n’en réussit pas moins joliment un improbable mariage entre étude psychologique, polar facétieux, et un tango joyeux avec la grande faucheuse et de tendres fantômes .

GCo

acheter le DVD Attila Marcel

acheter le blu-ray Attila Marcel